Famille Caradja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Caradja, Karatzas (grec) ou Caragea en roumain sont les membres d'une maison princière phanariote d'origine grecque probablement issue de Constantinople ou, selon certains de leurs adversaires, de Raguse, en Dalmatie.

Leur plus ancien ancêtre connu serait Eustache Karadzas, intermédiaire entre le Patriarche et le Sultan en 1453.

Le Postelnic Ioannis Karadja (1591) est le premier membre de la famille connu dans les principautés roumaines. Il fit restaurer l’église de Saint-Sava à Jassy en 1625.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les rameaux de la famille historique descendent de Constantin Caradja, Mare Postelnic de Moldavie en 1653 plusieurs enfants dont trois fils.

  • Scarlat Caradja, dont :
    • Antoli ;
    • Nicolas ;
      • Constantin Mare Ban, auteur des « Éphémérides ».

Cette branche s'éteint en lignée masculine en 1918, lors de la mort du prince Georges Caradja en Grèce.


Fils du Beyzadé Constantin Caradja (1799-1860), ministre plénipotentiaire, et de sa femme Adèle Condo-Dandolo (18141890) :

Prince Jean Constantin Alexandre Othon Karadja Pacha (18351894), ministre plénipotentiaire, marié à Mary-Louise, fille du Commandeur L. O. Smith, Sénateur Suédois. Enfants :

  • prince Constantin Jean Lars Anthony Démetre Karadja (18891950), consul general al Roumanie à Berlin (1931-1941) marié à princesse Marcelle Hélène (18961971), fille du prince Aristide Caradja. Enfants :
    • prince Jean (Ion) Aristide Caradja (19171993) marié à Minna Frieda Auguste Starke (19111992) et en deuxième mariage à Georgeta Cătănescu (*1915)
    • princesse Marie Marcelle Nadèje Karadja (1919-2006)
  • princesse Despina Marie Roxane Alexandra Theodora Karadja (18921983)


Références[modifier | modifier le code]

  • Arbre Généalogique de la Famille Caradja [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Constantin Gane, Trecute vieți de doamne și domnițe, vol. 2, Fundația pentru literatură și artă „Regele Carol II”, București, 1935
  • Eugène Rizo Rangabé, Livre d'Or de la Noblesse Phanariote et de Familles Princières de Valachie et de Moldavie, Athens, 1892