Elizabeth I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article traite de la minisérie. Pour la reine du même nom, voir Élisabeth Ire d'Angleterre

Elizabeth I

Titre original Elizabeth I
Genre Minisérie
Historique
Création Tom Hooper
Acteurs principaux Helen Mirren
Jeremy Irons
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Chaîne d'origine Channel 4
Nb. d'épisodes 2
Durée 223 minutes
Diff. originale

Elizabeth I est une mini-série britannique en deux épisodes réalisée par Tom Hooper, et diffusée sur Channel 4 le au Royaume-Uni, puis sur HBO aux États-Unis, avec Helen Mirren dans le rôle titre, et Jeremy Irons dans celui de son amant le Comte Robert Dudley.

La série est un succès critique et reçoit plusieurs récompenses, notamment les Emmys et les Golden Globes de la meilleure minisérie, de la meilleure actrice (Mirren) et du meilleur acteur dans un second rôle (Irons).

Plus tard dans l'année, Helen Mirren joue dans le film The Queen de Stephen Frears, biopic sur la reine Élisabeth II, rôle pour lequel elle remporte entre autres l'Oscar de la meilleure actrice.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La 1re partie s'attarde sur la relation entre Élisabeth et son ami et confident Robert Dudley, 1er Comte de Leicester, et comment leur romance a traversé la proposition de mariage avec le jeune duc d'Anjou, la guerre avec l'Espagne, et l'exil du comte de la cour, pour finir avec la mort de celui-ci en 1588.

La 2e partie suit Elisabeth dans les dernières années de son règne, au cours desquelles elle a une liaison avec le beau-fils du Comte de Leicester, le Comte d'Essex, dont les ambitions politiques sont souvent mises en défaut par sa dévotion et sa loyauté envers la reine. Celle-ci, trouvant que le comportement de son favori devient de plus en plus répréhensible, se rapproche de Robert Cecil, qu'elle nomme Secrétaire d'État à la mort de Sir Francis Walsingham.

Tout au long des épisodes, Elisabeth, qui n'a pas d'héritier mâle, doit faire face aux problèmes de succession. Sa cousine Marie d’Écosse, emprisonnée, et son fils Jacques, trament pour obtenir le trône à sa mort, mais elle reste déterminée à ce qu'aucun des deux ne prenne sa place à sa mort.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]