True Detective

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

True Detective

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo original de la série.

Titre original True Detective
Genre Drame
Policier
Création Nic Pizzolatto
Acteurs principaux Matthew McConaughey
Woody Harrelson
Musique Far From Any Road de The Handsome Family
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine HBO
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 8
Durée 60 minutes
Diff. originale 12 janvier 2014en production
Site web http://www.hbo.com/true-detective

True Detective est une série télévisée d'anthologie[1] américaine, créée et écrite par Nic Pizzolatto et réalisée par Cary Fukunaga, diffusée depuis le 12 janvier 2014 sur HBO aux États-Unis et sur HBO Canada au Canada.

En France, la série est diffusée depuis le 13 janvier 2014[2] en version originale sous-titrée et depuis le 7 juin 2014 en version française[3] sur OCS City, au Québec, depuis le 6 mai 2014 sur Super Écran[4] et en Suisse, depuis le 2 juin 2014 sur RTS Un[5]. Toutefois, elle reste encore inédite en Belgique.

Rapidement après le début de sa diffusion, la première saison obtient un accueil critique très positif, tant pour la qualité du scénario et de la réalisation que celle du jeu des acteurs.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La série se présente comme une anthologie, chaque saison ayant un casting et une intrigue distincts[1].

La première saison se déroule en Louisiane, en 1995, et narre l'enquête de deux inspecteurs de la Louisiana State Police, Rust Cohle et Martin Hart, chargés de résoudre le meurtre d'une jeune femme coiffée de bois de cerfs et tatouée de dessins sataniques. Alors qu'ils ont quitté la police, ils sont contactés en 2012 par deux autres inspecteurs alors qu'un meurtre similaire a été commis.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Sources V. F. : RS Doublage[6] et Doublage Séries Database[7]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

En avril 2012, HBO a commandé une mini-série de huit épisodes[8]. Tous ont été écrits par Nic Pizzolatto et réalisés par Cary Fukunaga[1].

En mai 2014, Nic Pizzolatto annonce que la série aura une deuxième saison[9] sans dévoiler ou confirmer le nombre d'épisodes[9],[10].

Influences[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Le Roi en jaune.

L'une des influences majeures du scénariste et créateur de la série Nic Pizzolatto est le recueil de nouvelles fantastiques Le Roi en jaune (The King in Yellow) écrit par Robert W. Chambers en 1895. L'information a été pour la première fois rapportée par The Wall Street Journal, suivi par de nombreux médias qui tentent de décrypter sur Internet les clins d’œil des différents épisodes après leur diffusion[11]. Pizzolatto a également dit s'être inspiré des œuvres de Stephen King et Raymond Chandler, eux-mêmes influencés par les travaux de Chambers[12].

Des références directes sont d'ailleurs faites dans la série avec The King in Yellow. Dans l'épisode 2, Seeing Things, le journal intime de la victime révèle les mots : « Yellow King » et « Carcosa », la ville fictive où se déroule l'action de la nouvelle[13]. Certains passages de l’œuvre sont intégralement repris dans la série. Le cinquième épisode The Secret Fate of All Life est parsemé de références, avec le personnage de LeDoux disant à Cohle « nous sommes à Carcosa maintenant » et il répète que « les étoiles noires montent »[12],[13].

« Along the shore the cloud waves break,
The twin suns sink beneath the lake,
The shadows lengthen
In Carcosa.

Strange is the night where black stars rise,
And strange moons circle through the skies
But stranger still is
Lost Carcosa.
[...] »

— Robert W. Chambers, Cassilda's Song dans The King in Yellow (1895).

« Au long du lac se brisent les vagues de nuages
Les deux soleils jumeaux meurent sur ses rivages
Et les ombres s'allongent
Sur Carcosa

Si étrange est la nuit sous les étoiles noires
Si étranges les lunes tournant au ciel du soir
Mais plus étrange encore
Est Carcosa
[...] »

— Traduction du Roi en jaune par Christophe Thill.

Certains éléments visuels font directement référence à ce passage, intégralement recopié dans le journal de Dora Lange : les tatouages et les dessins d'astres noirs ; les « soleils jumeaux » sont représentés par la réverbération d'un soleil couchant sur un lac de Louisiane, etc[12]. Un autre passage du narrateur de la nouvelle reprend également les références ci-dessus : « C’est ce qui me trouble, le fait de ne pouvoir oublier Carcosa où les astres noirs sont suspendus aux cieux ; où les ombres des pensées des hommes se prolongent dans l’après-midi, quand les soleils jumeaux disparaissent dans le lac de Hali ; et mon esprit ne peut supporter la réminiscence du Masque Livide »[12],[13].

Le succès de la série a entraîné une vente massive de la nouvelle, le fournisseur en ligne Amazon étant temporairement en rupture de stock au mois de février 2014[14],[15]. Son édition numérique est libre de droit et disponible gratuitement en ligne[16].

Casting[modifier | modifier le code]

En mars 2012, Matthew McConaughey[1] et Woody Harrelson[1] sont choisis pour les rôles principaux des deux policiers de la série[8].

En mai 2014, Nic déclare que la deuxième saison sera composée de trois acteurs principaux centraux[9].

Tournage[modifier | modifier le code]

La première saison a été tournée et se déroule dans le sud de la Louisiane[17].

La deuxième saison sera tournée en Californie[9],[10].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Saison Nombre
d'épisodes
Drapeau des États-Unis Diffusion originale
Années Début de saison Fin de saison Audience moyenne
(en millions)
1 8 2014 12 janvier 2014 9 mars 2014 11[18]
2 indéterminé 2015 indéterminées

Première saison (2014)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 1 de True Detective.
  1. La Longue Obscurité lumineuse (The Long Bright Dark)
  2. Visions (Seeing Things)
  3. La Chambre forte (The Locked Room)
  4. Qui va là ? (Who Goes There)
  5. Le Destin secret de toute vie (The Secret Fate of All Life)
  6. Maisons hantées (Haunted Houses)
  7. Après ton départ (After You've Gone)
  8. Forme et Vide (Form and Void)

Deuxième saison[modifier | modifier le code]

Note : Pour les informations de renouvellement, casting, tournage voir la section Production.

Accueil[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

La première saison a réalisé de bonnes audiences. Le pilote a été suivi par 2,3 millions de téléspectateurs et 3,3 millions en incluant la rediffusion dans la soirée[19]. Pour HBO, il s'agit du meilleur démarrage d'une de ses séries depuis Boardwalk Empire, en 2010 qui a pu réunir 4,8 millions de téléspectateurs[19].

Le dernier épisode, qui a réalisé un record d'audience pour la série, a été suivi par 3,5 millions de téléspectateurs et 4,9 millions en comptant les rediffusions[20]. Il s'agit d'une augmentation de plus de 50 % par rapport au premier épisode de la série. La diffusion du dernier épisode a d'ailleurs fait planter HBO Go, la plate-forme en streaming de la chaîne, en raison d'un trop grand nombre de connexion[21].

Selon HBO, la première saison a été suivi en moyenne par 11 millions de téléspectateurs en incluant les multiples rediffusions sur la chaîne et les plates-formes de vidéo à la demande ou de rattrapage[18],[22]. Il s'agit de la meilleure performance pour une série en première saison depuis Six Feet Under en 2001, qui a été suivie par 11,4 millions de téléspectateurs[8].

Réception critique[modifier | modifier le code]

La série a rapidement reçu un accueil critique positif. L'agrégateur de critiques Rotten Tomatoes affiche 88 % de critiques positives avec le label « Certified Fresh » et une note moyenne de 8,4/10 d'après 53 critiques[23]. Sur Metacritic, 39 critiques totalisent 88/100 de critiques positives, accordant à la première saison le label « Universal acclaim »[24]. Le San Francisco Chronicle indique que « les dialogues sont riches, expressifs et provocateurs, et ils ajoutent une once de gothique à la série. Le réalisateur Cary Joji Fukunaga fait bon usage des décors de Louisiane, leur donnant autant d'importance que les personnages de Cohle et Hart. Tous les acteurs sont superbes, mais McConaughey et Harrelson forment une classe à eux seuls[25],[26]. » Sur le site HitFix, un critique ajoute que « les deux personnages principaux sont si puissants, les dialogues si évocateurs, le style si intense, que le format hybride de mini-série d'anthologie choisi par Pizzolatto annonce un possible changement dans le domaine des séries télévisées dramatiques[27],[28] ». En France, le blog Le Monde des Séries compare le pilote à un roman policier : « True Detective, la nouvelle série policière de HBO, la série la plus attendue de ce début d'année, puise à cette source qui a alimenté tant de succès, tant de chefs d’œuvre, qui a achevé de populariser un genre trop longtemps considéré par erreur comme mineur, comme peu recommandable, comme insuffisamment littéraire. Cette fiction, créée et écrite par Nic Pizzolatto, accomplit un fascinant bond en arrière pour ramener du passé un récit qui pourrait être un énorme livre, un récit radical, violent, âpre, qui se soucie d'une seule chose : raconter une histoire[29]. ».

Après la diffusion du quatrième épisode, certains critiques qualifient la série de « meilleur programme à la télévision[30] » et beaucoup remarquent le plan-séquence de six minutes à la fin de l'épisode[31]. The A.V. Club écrit qu'« il y a peu de chance que nous revoyons à nouveau une telle séquence de tension aussi bien maîtrisée sur nos écrans en 2014. Cette scène est à ce jour le point d'orgue de la réalisation de Cary Fukunaga[32],[33]. » Le magazine Time le qualifie de « tour-de-force » et écrit qu'il s'agit de l'une des scènes les plus incroyables de la télévision cette année[34],[35]. Rolling Stone ajoute que l'« échange de tirs final est la meilleure séquence d'action de la télévision depuis l'épisode Blackwater de Game of Thrones[36],[37]. »

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Sortie DVD et Disques Blu-ray[modifier | modifier le code]

Intitulé du coffret Nombre
d'épisodes
Sortie DVD et disques Blu-ray
Zone 1
(dont Drapeau des États-Unis États-Unis)
Zone 2
(dont Drapeau de la France France)
Zone 4
(dont Drapeau de l'Australie Australie)
Nombre
de disques
Éditeur
True Detective - Saison 1 8 10 juin 2014[39] 9 juin 2014[40] 25 juin 2014[41] 2 HBO Home Entertainment

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Lesley Goldberg, « HBO lands Matthew McConaughey, Woody Harrelson cop drama », sur The Hollywood Reporter.com,‎ 30 avril 2013 (consulté le 13 mars 2014)
  2. « Diffusion de True Detective en [[:Modèle:VOSTFr]] », sur www.ocs.fr, OCS Go (consulté le 24 janvier 2014)
  3. « Diffusion de True Detective en V. F. », sur www.ocs.fr, OCS Go (consulté le 8 juin 2014)
  4. « True Detective sur Super Écran », sur www.journaldemontreal.com'', Journal de Montréal (consulté le 5 mars 2014)
  5. « Diffusion de True Detective en Suisse », sur www.rts.ch, RTS (consulté le 8 juin 2014)
  6. a et b « Fiche du doublage de la série » sur RS Doublage, consulté le 6 mars 2014, m-à-j le 13 mars 2014
  7. a, b, c, d, e et f « Fiche du doublage de la série » sur Doublage Séries Database, consulté le 25 mai 2014
  8. a, b et c (en) Nellie Andreeva, « HBO picks up Matthew-Woody series True Detective with eight-episode order », sur Deadline.com,‎ 30 avril 2012 (consulté le 19 janvier 2014)
  9. a, b, c et d (en) Kimberly Roots, « True Detective creator: HBO drama's season 2 will feature three leads », sur TVL.com,‎ 27 mai 2014 (consulté le 27 juillet 2014)
  10. a et b (en) James Hibberd, « True Detective season 2 scoop: Trio of leads, California setting », sur Insidetv.ew.com,‎ 27 mai 2014 (consulté le 27 juillet 2014)
  11. (en) Michael Calia, « The Most Shocking Thing About HBO’s True Detective », The Wall Street Journal,‎ 30 janvier 2014 (consulté le 23 février 2014)
  12. a, b, c et d Elise Costa, « True Detective à la poursuite du Roi Jaune », Slate,‎ 22 février 2014 (consulté le 23 février 2014)
  13. a, b et c (en) Michael M. Hughes, « The One Literary Reference You Must Know to Appreciate ​True Detective », iO9,‎ 14 février 2014 (consulté le 23 février 2014)
  14. (en) Marie Turcan, « True Detective References Boost ‘The King in Yellow’ Book », Les Inrocks,‎ 21 février 2014 (consulté le 23 février 2014)
  15. Marie Turcan, « Grâce à True Detective, les ventes d’un livre vieux de 120 ans explosent », Les Inrocks,‎ 21 février 2014 (consulté le 23 février 2014)
  16. (en) « The King in Yellow by Robert W. Chambers », Gutenberg (consulté le 23 février 2014)
  17. (en) Dave Walker, « HBO True Detective teaser signals coming boom of New Orleans-shot TV », sur www.nola.com, Nola,‎ 12 juin 2013 (consulté le 19 janvier 2014)
  18. a et b (en) Lisa De Morales, TV Columnist, « True Detective unearths record HBO ratings in finale »,‎ 10 mars 2014 (consulté le 27 juillet 2014)
  19. a et b « Audiences US : True Detective et Girls signent des démarrages records »,‎ 14 janvier 2014 (consulté le 27 juillet 2014)
  20. « Audiences US : Believe et le final de True Detective au top, Hannibal au plus bas »,‎ 14 mars 2014 (consulté le 27 juillet 2014)
  21. « True Detective : le final fait planter les serveurs de HBO ! », sur Allociné.fr,‎ 10 mars 2014 (consulté le 27 juillet 2014)
  22. « Audience record pour le final de True Detective sur HBO ; fin de la saison 1 de Looking »,‎ 11 mars 2014 (consulté le 27 juillet 2014)
  23. (en) « True Detective : Season 1 (2014) », Rotten Tomatoes (consulté le 19 janvier 2014)
  24. (en) « True Detective : Season 1 », Metacritic (consulté le 19 janvier 2014)
  25. Citation originale : « The dialogue is rich, colorful and provocative, adding to the gothic sensibilities of the series. Director Cary Joji Fukunaga makes great use of the Louisiana location, giving it as much importance to the story as the characters of Cohle and Hart. All the performances are superb, but those of McConaughey and Harrelson are in a class by themselves. »
  26. (en) David Wiegand, « True Detective review: 2 stars shine brightly », San Francisco Chronicle,‎ 9 janvier 2014 (consulté le 19 janvier 2014)
  27. Citation originale : « The two central performances are so powerful, the dialogue so evocative, the look so intense, that they speak to the value of the hybrid anthology format Pizzolatto is using here—points to a potentially fascinating shift in dramatic series television. »
  28. (en) Alan Sepinwall, « Review: Matthew McConaughey & Woody Harrelson amaze in HBO's True Detective », HitFix,‎ 7 janvier 2014 (consulté le 19 janvier 2014)
  29. Pierre Sérisier, « True Detective – Les fascinants démons du polar », Le Monde des séries,‎ 14 janvier 2014 (consulté le 19 janvier 2014)
  30. (en) Christopher Orr, « True Detective: The Best Show on TV », The Atlantic,‎ 11 février 2014 (consulté le 23 février 2014)
  31. (en) « Beyond True Detective: 17 TV long takes worth your attention », The A.V. Club,‎ 17 février 2014 (consulté le 23 février 2014)
  32. Citation originale : « We might not see another sequence of such sustained tension on our TVs in 2014. This is the crowning achievement of Cary Fukunaga's True Detective direction thus far. »
  33. (en) Erik Adams, « True Detective: Who Goes There », The A.V. Club,‎ 7 janvier 2014 (consulté le 23 février 2014)
  34. Citation originale : « It was one of the most amazing scenes you're likely to see on TV all year »
  35. (en) James Poniewozik, « True Detective Watch: Heart of Darkness », Time,‎ 7 janvier 2014 (consulté le 23 février 2014)
  36. Citation originale : « [The] Climactic gunfight was the best TV action sequence since the 'Blackwater' episode of Game of Thrones. »
  37. (en) Sean T. Collins, « True Detective Recap: Blaze of Glory », Rolling Stone,‎ 7 janvier 2014 (consulté le 23 février 2014)
  38. (en) Michael Ausiello, http://tvline.com/2014/07/19/tea-awards-2014-winners-list-the-good-wife-veep-true-detective/ modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant, TVLine,‎ 19 juillet 2014 (consulté le 27 juillet 2014)
  39. (en) David Lambert, « True Detective - HBO video's official press release for The Complete 1st Season », sur TVShowsOnDVD.com,‎ 26 mars 2014 (consulté le 27 juillet 2014)
  40. (en) « True Detective - Season 1 DVD », sur Amazon.co.uk,‎ consulté le 27 juillet 2014
  41. (en) « True Detective: Season 1 », sur Ezy DVD,‎ consulté le 27 juillet 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles détaillés[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]