Down on the Upside

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Down on the Upside

Album par Soundgarden
Sortie 14 mai 1996 (disque vinyle)
21 mai 1996 (compact disc)
Enregistré Entre novembre 1995 et février 1996
Durée 65 min 55 s
Genre Grunge
Rock alternatif
Producteur Soundgarden & Adam Kasper
Label A&M Records
Critique

Albums par Soundgarden

Singles

  1. Pretty Noose
    Sortie : mars 1996
  2. Burden in My Hand
    Sortie : 18 septembre 1996
  3. Blow Up the Outside World
    Sortie : 18 novembre 1996
  4. Ty Cobb
    Sortie : avril 1997

Down on the Upside est le cinquième album studio du groupe grunge Soundgarden, sorti le 21 mai 1996 sur le label A&M Records. Il sera le dernier album studio du groupe avant leur séparation de treize ans (1997 à 2010) et la sortie de King Animal en novembre 2012.

Historique[modifier | modifier le code]

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Le travail pour l'enregistrement de cet album commença en juillet 1995, mais fut interrompu pour une tournée des festivals européens, Festival de Reading et Pukkelpop notamment. De retour d'Europe, le groupe se consacra encore un mois à l'écriture des chansons [1], puis entre au Studio Litho ( dont le propriétaire est Stone Gossard) à Seattle où le groupe enregistra la plupart des titres de l'album. L'album sera complété dans les Bad Animals Studios, toujours à Seattle, où sera aussi effectué le mixage.

Après avoir changé de producteur sur tous leurs albums, les membres du groupe décidèrent de produire cet album eux-mêmes avec l'aide d'Adam Kasper, fidèle ingénieur du son qui travailla sur tous les albums depuis Badmotorfinger. Le mixage fut aussi réalisé en commun.

Contexte[modifier | modifier le code]

Bien que cet album reçu une forte reconnaissance, les ventes se sont rapidement affaiblies et il ne connu pas la même popularité que son prédécesseur Superunknown. La même année, d'autres groupes importants de Seattle rencontrèrent des difficultés : Alice in Chains venait de sortir son dernier album studio sans tournée majeure, et de plus son chanteur Layne Staley souffrait sérieusement de son addiction aux drogues. Parallèlement, la popularité de Pearl Jam baissa considérablement après la sortie sans promotion de No Code. Sans oublier que le suicide de Kurt Cobain survenu 2 ans auparavant, marquant la fin de Nirvana, était toujours présent dans les esprits. Tous ces événements marquèrent ce que beaucoup appellent "the end of grunge"[2].

C'est aussi avec cet album que les premières dissensions apparurent, principalement entre Kim Thayil qui reprochait à Chris Cornell l'abandon des riffs heavy qui étaient l'essence du son de Soungarden[3]. La tournée de promotion de l'album n'aggrava que les choses, ce qui amena le groupe à se séparer.

Contenu[modifier | modifier le code]

Tout comme ce fut le cas pour Superunknown, Down on the Upside frappe par l'évolution musicale du groupe. Les riffs lourds et accrocheurs caractéristiques des débuts de Soundgarden (en particulier sur Badmotorfinger) sont beaucoup moins présents. Un grand nombre de morceaux se distinguent par leurs mélodies plus légères et accessibles. Le tout est un mélange de hard rock et de punk rock teinté d'un certain psychédélisme (Blow Up the Outside World est un bon exemple de cette fusion), avec légères influences blues et folk comme dans la chanson Burden in My Hand (mélange acoustique et électrique). Chris Cornell déclara que les Beatles furent l'une de ces principales inspirations pour la composition de cet album[4].

Il est à noter que ce sont Chris Cornell et Ben Shepherd qui composèrent la majorité des titres de cet album. Kim Thayil n 'écrira que "Never the Machine Forever", titre qui lui fût inspiré par Greg Gilmore, l'ancien batteur de Mother Love Bone[5]. Matt Cameron ne participera qu'à "Rhinosaur" et "Applebite".

Reception[modifier | modifier le code]

L'album débuta à la deuxième place du Billboard 200 et engendra les singles, Pretty Noose, Burden in My Hand, Blow Up the Outside World et Ty Cobb. Le groupe devint l'une des têtes d'affiche avec Metallica de la tournée Lollapalooza de 1996 et supporta ensuite l'album avec une tournée mondiale. Down on the Upside fut certifié disque de platine par le RIAA aux États-Unis[6].

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

No Titre Auteur(s) Musique Durée
1. Pretty Noose Chris Cornell Cornell 4:12
2. Rhinosaur Cornell Cornell / Matt Cameron 3:14
3. Zero Chance Cornell Ben Shepherd 4:18
4. Dusty Cornell Shepherd 4:34
5. Ty Cobb Cornell Shepherd 3:05
6. Blow Up the Outside World Cornell Cornell 5:46
7. Burden in My Hand Cornell Cornell 4:50
8. Never Named Cornell Shepherd 2:28
9. Applebite Cornell Cameron 5:10
10. Never the Machine Forever Kim Thayil Thayil 3:36
11. Tighter & Tighter Cornell Cornell 6:06
12. No Attention Cornell Cornell 4:27
13. Switch Opens Cornell Shepherd 3:53
14. Overfloater Cornell Cornell 5:09
15. An Unkind Shepherd shepherd 2:08
16. Boot Camp Cornell Cornell 2:59

Musiciens[modifier | modifier le code]

avec

Charts[modifier | modifier le code]

Charts album
Pays Durée du
classement
Meilleur
classement
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[7] 14 semaines 15e
Drapeau de l'Australie Australie[7] 23 semaines 1 er
Drapeau de l'Autriche Autriche[7] 15 semaines 7e
Drapeau de la Belgique Belgique (francophone)[7] 4 semaines 18 e
Drapeau de la Belgique Belgique (flamande)[7] 10 semaines 19e
Drapeau du Canada Canada[8] - 4e
Drapeau des États-Unis États-Unis[9] 43 semaines 2e
Drapeau de la Finlande Finlande[7] 9 semaines 4e
Drapeau de la France France[7] 1 semaine 44 e
Drapeau de la Norvège Norvège[7] 10 semaines 6e
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[7] 23 semaines 1er
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[7] 9 semaines 12e
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni [10] 6 semaines 7e
Drapeau de la Suède Suède[7] 15 semaines 3e
Drapeau de la Suisse Suisse[7] 9 semaines 20e
Charts singles

Singles - Billboard (USA)[11],[12]

Year Single Chart Position
Mars 1996 "Pretty Noose" Mainstream Rock Tracks 4
Alternative Songs 2
Radio songs 37
Septembre 1996 "Burden in My Hand" Mainstream Rock Tracks 1
Alternative Songs 2
Radio Songs 40
Décembre 1996 "Blow Up the Outside World" Mainstream Rock Tracks 1
Alternative songs 8
Radio Songs 53
Avril 1997 "Ty Cobb/Rhinosaur" * Mainstream Rock Tracks 19

-*C'est la Face B, "Rhinosaur", qui fut classé dans les charts.

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Ventes Certification Date
Drapeau des États-Unis États-Unis [13] 1 000 000 + Disque de platine Platine 14/08/1996
Drapeau de l'Australie Australie[14] 70 000 + Disque de platine Platine 1997
Drapeau du Canada Canada[15] 100 000 + Disque de platine Platine 11/06/1996

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)stargate.net interview de Soundgarden par Steve Warden sur radio Canada le 13 mai 1996
  2. http://web.stargate.net/soundgarden/releases/dotu.shtml
  3. (en) Stargate. net article de John Colapinto dans le magazine Rolling Stone
  4. http://www.allmusic.com/album/down-on-the-upside-r234854
  5. Annotation faite dans le livret du CD
  6. http://www.discogs.com/Soundgarden-Down-On-The-Upside/release/650251
  7. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l hitparade.ch/soundgarden/down on the upside
  8. Canadian charts/RPM consulté le 14 octobre
  9. on the upside consulté le 14 octobre 2012
  10. chartarchive.org/soundgarden consulté le 14 octobre 2012
  11. allmusic.com/down on the upside/awards consulté le 14 octobre 2012
  12. billboard .com/soundgarden/chart history
  13. RIAA Database consulté le 15 octobre 2012
  14. ARIA.com/charts&accreditations/1997 consulté le 15 octobre 2012
  15. Music Canada.com/gold&platinium/search consulté le 15 octobre 2012