Dauphin tacheté pantropical

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dauphin tacheté
pantropical

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Stenella attenuata

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Cetacea
Sous-ordre Odontoceti
Famille Delphinidae
Sous-famille Delphininae
Genre Stenella

Nom binominal

Stenella attenuata
Gray, 1846

Répartition géographique

alt=Description de l'image Cetacea range map Pantropical Spotted Dolphin.PNG.


Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 28/06/1979

Le dauphin tacheté pantropical (Stenella attenuata) est une espèce de mammifères odontocètes de la famille des delphinidés (cette famille inclut les dauphins et les orques).

Ne pas confondre avec le dauphin tacheté de l'Atlantique (Stenella frontalis).

Description et répartition[modifier | modifier le code]

Le dauphin tacheté pantropical (Stenella attenuata) mesure entre 160 et 260 cm et pèse jusqu'à 120 kg[1]. Ce dauphin, l'un des cétacés les plus communs, recherche généralement les eaux d'une température dépassant 22 °C. Il a le corps mince et fuselé, un bec fin et 40 paires de dents à chaque mâchoire[1]. Une cape gris foncé de forme ovale semble partir de son front et couvrir son corps jusque derrière la nageoire dorsale. Il a les flancs d'un gris plus clair et le ventre pâle. Il a des taches augmentant avec l'âge, et différentes selon les habitats. Les lèvres sont parfois blanches chez les adultes. On le trouve dans les eaux tropicales et tempérées du monde entier[1].

Mode de vie[modifier | modifier le code]

Il forme de vastes bancs réunissant des groupes composés de divers catégories d'individus, mères avec leurs petits, jeunes, etc., auxquels s'associent d'autres cétacés, surtout au dauphin à long bec, et au thon[1]. Il se nourrit surtout de proies nageant près de la surface, maquereaux, poissons volants et calmars, par exemple[1].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Il y a 3 sous-espèces reconnues[Par qui ?] :

  • Stenella attenuata A : la forme du Pacifique central.
  • Stenella attenuata B : la forme qui se trouve autour de Hawaï.
  • Stenella attenuata graffmani : la forme côtière du Mexique au Pérou.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e David Burnie, Le Règne Animal,‎ 2002 (ISBN 2-07-055151-2)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :