Coït interrompu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Coïtus interruptus)
Aller à : navigation, rechercher

Le coït interrompu (coitus interruptus en latin) est une pratique sexuelle qui consiste à interrompre le rapport sexuel vaginal avant l'éjaculation dans le but d'éviter la fécondation. Cette méthode de contraception, la plus ancienne, a néanmoins une faible efficacité.

Cette expression peut s'appliquer, par suite, à toute interruption de plaisir.

Inconvénients[modifier | modifier le code]

Faible efficacité contraceptive[modifier | modifier le code]

4 % de grossesses (pendant la première année de pratique) sont observés avec une utilisation parfaite de cette méthode[1]. En utilisation normale, la moyenne est à 27 % de grossesses, soit plus d'une sur 4. Cette augmentation est liée à la difficulté de mise en œuvre de la pratique :

  • il n'est pas toujours évident de se retirer à temps, ou du sperme peut entrer accidentellement en contact avec la vulve ;
  • du sperme subsistant dans l'urètre après une éjaculation précédente peut être entraîné par le liquide pré-éjaculatoire produit pendant le coït.

Impact sur le rapport sexuel[modifier | modifier le code]

C'est également une méthode frustrante pour les deux partenaires : elle les sépare brutalement au moment le plus intense du rapport sexuel, donc elle est difficile à maîtriser. Beaucoup utilisée par les partenaires jeunes peu informés sur la contraception ou n'ayant pas accès à d'autre contraceptifs, elle ne protège pas des infections sexuellement transmissibles, même si la réduction du volume de liquide échangé réduit les risques de transmission.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hatcher, RA; Trussel J, Stewart F, et al (2000). Contraceptive Technology, 18th Edition, New York: Ardent Media. ISBN 0-9664902-6-6.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]