Cantigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cantigny
Le monument américain.
Le monument américain.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie
Département Somme
Arrondissement Arrondissement de Montdidier
Canton Canton de Montdidier
Intercommunalité Communauté de communes du canton de Montdidier
Maire
Mandat
Noël Bauwens
2014-2020
Code postal 80500
Code commune 80170
Démographie
Population
municipale
105 hab. (2011)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 39′ 51″ N 2° 29′ 35″ E / 49.6642, 2.4931 ()49° 39′ 51″ Nord 2° 29′ 35″ Est / 49.6642, 2.4931 ()  
Altitude Min. 64 m – Max. 112 m
Superficie 4,03 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cantigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cantigny

Cantigny est une commune française, située dans le département de la Somme en région Picardie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Nature du sol et du sous-sol[modifier | modifier le code]

Le sol et le sous-sol de la commune de Cantigny sont de formation Crétacée, essentiellement composées de couches argileuses du limon des plateaux au nord et au sud-ouest. Au-dessous se trouve le tuf à silex allant de l'est à l'ouest en passant par le village. Au sud, on rencontre la craie blanche puis la craie marneuse sur les pentes de dans la vallée[1].

Relief, paysage, végétation[modifier | modifier le code]

Cantigny est située sur le rebord d'un plateau au nord, qui s'abaisse assez brusquement sur une petite vallée sèche qui traverse la commune d'ouest en est. Le sol se relève ensuite jusqu'à atteindre 100 m d'altitude vers le sud et s'abaisser encore à la limite sud du territoire. Point culminant le la commune : 111 m, point le plus bas : 65 m[1].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Il n'y a aucun cours d'eau qui traverse la commune. La nappe phréatique se situe a 33 m en-dessous du niveau du sol[1].

Géographie humaine[modifier | modifier le code]

Urbanisme et aménagement du territoire[modifier | modifier le code]

La commune possède un habitat groupé. Détruit pendant la Première Guerre mondiale, la village a été reconstruit dans l'Entre-deux-guerres.

Activités économiques et de services[modifier | modifier le code]

L'agriculture est l'activité dominante de la commune.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Cantigny
Grivesnes Grivesnes
Cantigny Fontaine-sous-Montdidier
Villers-Tournelle Fontaine-sous-Montdidier

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 105 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
194 196 181 197 219 207 216 211 218
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
196 210 205 194 166 173 170 141 150
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
150 162 141 91 133 106 102 102 94
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
110 117 116 123 131 124 117 105 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Toponymie[modifier | modifier le code]

On rencontre plusieurs formes pour désigner Cantigny dans les textes anciens: Cantegnii (1163), Cantegnioe, Cantaigni, Cantignies (1234), Categnies, Cantegnies, Canthignies, Cantigny (1707)[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2014[4] Benoît De Weirdt   Agriculteur
mars 2014[5] en cours
(au 6 mai 2014)
Noël Bauwens   Retraité

Histoire[modifier | modifier le code]

Préhistoire[modifier | modifier le code]

Cantigny a connu une occupation humaine dès le paléolithique, on a retrouvé des silex taillés sur le territoire communal[1].

Antiquité[modifier | modifier le code]

Pas de vestige ni de source écrite.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Au XIIIe siècle, il existait un fief nommé Cantigny-le-Rôti où se situait la maison seigneuriale dépendant du seigneur de Framicourt[1].

Époque moderne[modifier | modifier le code]

  • En 1636, les Espagnols furent battus près de Cantigny par la garnison de Montdidier.
  • En 1652, Cantigny possédait une église et un curé[1].

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

  • En 1791, la commune possédait une école.
  • Le 22 vendémiaire an IV, le citoyen Lesot fut reçu maître d'école.
  • En 1805, la commune payait un loyer de 25 francs pour la loyer du logement du maître d'école.
  • En 1814-1815, la commune fut occupée par les troupes britanniques et prussiennes et la population subit pendant dix-huit mois des réquisitions.
  • Le 28 juin 1818, un incendie détruisit vingt maisons dans le village.
  • En 1870-1871, la commune subit trois mois d'occupation prussienne. Huit jeunes gens de la commune combattirent pendant l'Année terrible, l'un d'entre eux fut tué sous les murs de Paris[1].
  • En 1918, les Américains participèrent à la bataille de Cantigny du 28 au 31 mai 1918. Ce fut là leur premier engagement majeur de la Grande Guerre. Plus de 1 000 soldats américains ont été mis hors de combat durant cette bataille, 199 sont morts. Ces soldats sont enterrés au cimetière américain de la Somme à Bony dans l'Aisne.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Robert Mc Cormick, soldat américain ayant pris part à la prise de Cantigny le 28 mai 1918. Il est devenu, après la guerre, un célèbre éditeur de presse aux États-Unis.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église de la Nativité de la Vierge reconstruite après 1918.

Trois monuments ont été érigés à Cantigny pour rappeler la participation des troupes américaines à la bataille de Cantigny:

  • le monument au 28e Régiment d'Infanterie américaine représentant un aigle aux ailes non déployées sur un socle, est situé à l'extérieur du village sur la route de Fontaine-sous-Montdidier;
  • le monument à la 1re Division américaine (Big red one), sous la forme d'une haute borne quadrangulaire est situé sur la place du village;
  • une statue d'un soldat américain aux aguets, un Doughboy a été dressée, en 2007, à quelques mètres du monument à la 1re Division.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h Notice géographique et historique sur la commune de Cantigny, rédigée par M. Garin, instituteur, le 28 mars 1899, Archives départementales de la Somme
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011
  4. « Liste des maires de la Somme », sur http://www.somme.pref.gouv.fr,‎ 9 juin 2008 (consulté le 18 juillet 2008)
  5. « Liste des maires de la Somme » [PDF], Liste des élus du département de la Somme, Préfecture de la Somme,‎ 6 mai 2014 (consulté le 9 juin 2014)