Bourget (circonscription provinciale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bourget.

Bourget

Circonscription électorale provinciale du Canada

Carte de la circonscription
Création 1960
Localisation
Province Drapeau : Québec Québec
Superficie 19,13 km2
Représentation politique
Député Maka Kotto
Parti politique Parti québécois
Démographie
Population 62 272 hab. (2001)
Électeurs 47 108 électeurs (2007)
Densité 3 255 hab./km2 (2001)

Bourget est une circonscription électorale provinciale du Québec située dans la région de Montréal. Elle a été créée en 1960. La circonscription est présentement représentée par le péquiste Maka Kotto.

Historique[modifier | modifier le code]

Précédée de : Laval

La circonscription électorale de Bourget a été créée en 1960 à partir du district électoral[1] de Laval, lui-même créé en 1867. Ses limites seront modifiées à quatre reprises en 1972, 1980, 1988 et 2001, dont de façon importante lors des trois dernières modifications. Ses limites sont inchangées suite à la réforme de la carte électorale de 2011[2].

Elle est nommée en l'honneur de Mgr Ignace Bourget.

Territoire et limites[modifier | modifier le code]

Cette circonscription est située sur l'île de Montréal dans l'arrondissement d'Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. Elle est bordée au nord par la limite de l'arrondissement et à l'ouest par l'arrondissement Anjou, jusqu'à l'autoroute 25 où la rue Sherbrooke devient la limite occidentale de la circonscription. À l'est se trouve le fleuve Saint-Laurent, tandis que la circonscription se termine au sud par la voie de chemin de fer du Canadien National.

Rose des vents Anjou Pointe-aux-Trembles Rose des vents
Anjou N (fleuve Saint-Laurent)
O    Bourget    E
S
Rosemont Hochelaga-Maisonneuve

Liste des députés[modifier | modifier le code]

Liste des députés dans Bourget
Années Députés Parti
     1960 - 1962 Jean Meunier Libéral
     1962 - 1966
     1966 - 1970 Paul-Émile Sauvageau Union nationale
     1970 - 1973 Camille Laurin Parti québécois
     1973 - 1976 Jean Boudreault Libéral
     1976 - 1981 Camille Laurin Parti québécois
     1981 - 1985[3]
     1985 - 1989 Claude Trudel Libéral
     1989 - 1994 Huguette Boucher-Bacon
     1994 - 1998 Camille Laurin Parti québécois
     1998 - 2003 Diane Lemieux
     2003 - 2007
     2007[4]
     2008 Maka Kotto
     2008 - 2012
     2012 - 2014
     2014 - ...

Légende : Les années en italiques indiquent les élections partielles.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection générale québécoise de 2014
Nom Parti Nombre
de voix
 % Maj.
     Maka Kotto (sortant) Parti québécois 12 525 37,78 % 2 958
     Jean-Pierre Gagnon Libéral 9 567 28,86 % -
     Sylvain Medza Coalition Avenir 6 510 19,64 % -
     Gaétan Chateauneuf Québec solidaire 3 714 11,2 % -
     Thomas Lapierre Vert 489 1,48 % -
     Diego Saavedra Renaud Option nationale 243 0,73 % -
     Claude Brunelle Marxiste-léniniste 101 0,3 % -
Total 33 149 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 68,36 % et 577 bulletins ont été rejetés.

Élection générale québécoise de 2012
Nom Parti Nombre
de voix
 % Maj.
     Maka Kotto (sortant) Parti québécois 16 379 45,68 % 8 876
     Mario Bentrovato Coalition Avenir 7 503 20,93 % -
     Dave McMahon Libéral 6 960 19,41 % -
     Patrice Gagnon Québec solidaire 3 381 9,43 % -
     Paolo Zambito Option nationale 702 1,96 % -
     Gilbert Caron Vert 537 1,5 % -
     Sylvie R. Tremblay Parti indépendantiste 199 0,55 % -
     Jan Stohl Coalition constituante 70 0,2 % -
     Claude Brunelle Marxiste-léniniste 68 0,19 % -
     Gaston Savard Unité nationale 57 0,16 % -
Total 35 856 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 74,19 % et 495 bulletins ont été rejetés.

Élection partielle québécoise de mai 2008
Nom Parti Nombre
de voix
 % Maj.
     Maka Kotto Parti québécois 6 575 40,66 % 1 414
     Lyn Thériault Libéral 5 161 31,92 % -
     Scott McKay Vert 1 839 11,37 % -
     Denis Mondor Action démocratique 1 520 9,4 % -
     Gaétan Legault Québec solidaire 700 4,33 % -
     Richard Gervais Parti indépendantiste 376 2,33 % -
Total 16 171 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 34,55 % et 162 bulletins ont été rejetés.

Élection générale québécoise de 2007
Nom Parti Nombre
de voix
 % Maj.
     Diane Lemieux (sortant) Parti québécois 13 422 41,26 % 5 935
     Clairmont De La Croizetière Action démocratique 7 487 23,02 % -
     Pierre Carrier Libéral 7 433 22,85 % -
     Scott McKay Vert 2 632 8,09 % -
     Lyda Gaboury Québec solidaire 1 363 4,19 % -
     Claudette Deschamps Démocratie chrétienne 193 0,59 % -
Total 32 530 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 69,88 % et 391 bulletins ont été rejetés.

Référendums[modifier | modifier le code]

Résultats référendaires dans
Année Référendum  % du OUI  % du NON Total de votes Taux de participation
     1980 Référendum de 1980 46,69 % 53,31 % 30 288 87,10 %
     1992 Accord de Charlottetown[5] 39,75 % 60,25 % 28 758 84,22 %
     1995 Référendum de 1995 53,74 % 46,26 % 32 115 94,27 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Avant 1979, les circonscriptions électorales du Québec étaient appelées districts électoraux.
  2. Commission de la représentation électorale du Québec, La population bouge. La carte électorale change : La carte électorale du Québec 2011. Rapport final., Commission de la représentation électorale du Québec,‎ janvier 2012, 60 p. (lire en ligne), p. 51.
  3. Camille Laurin a démissionné le 25 janvier 1985.
  4. Diane Lemieux a démissionné le 17 octobre 2007.
  5. Dans ce cas, contrairement aux deux autres référendums, le OUI est représenté par le rouge et le camp du NON est représenté par le bleu.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]