Bourget (circonscription provinciale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bourget.

Bourget

Circonscription électorale provinciale du Canada

Carte de la circonscription
Création 1960
Localisation
Province Drapeau : Québec Québec
Superficie 19,13 km2
Représentation politique
Député Maka Kotto
Parti politique Parti québécois
Démographie
Population 62 272 hab. (2001)
Électeurs 47 108 électeurs (2007)
Densité 3 255 hab./km2 (2001)

Bourget est une circonscription électorale provinciale du Québec située dans la région de Montréal. Elle a été créée en 1960. La circonscription est présentement représentée par le péquiste Maka Kotto.

Historique[modifier | modifier le code]

Précédée de : Laval

La circonscription électorale de Bourget a été créée en 1960 à partir du district électoral[1] de Laval, lui-même créé en 1867. Ses limites seront modifiées à quatre reprises en 1972, 1980, 1988 et 2001, dont de façon importante lors des trois dernières modifications. Ses limites sont inchangées depuis la réforme de la carte électorale de 2011[2].

Elle est nommée en l'honneur de Mgr Ignace Bourget.

Territoire et limites[modifier | modifier le code]

Cette circonscription est située sur l'île de Montréal dans l'arrondissement d'Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. Elle est bordée au nord par la limite de l'arrondissement et à l'ouest par l'arrondissement Anjou, jusqu'à l'autoroute 25 où la rue Sherbrooke devient la limite occidentale de la circonscription. À l'est se trouve le fleuve Saint-Laurent, tandis que la circonscription se termine au sud par la voie de chemin de fer du Canadien National.

Rose des vents Anjou Pointe-aux-Trembles Rose des vents
Anjou N (fleuve Saint-Laurent)
O    Bourget    E
S
Rosemont Hochelaga-Maisonneuve

Liste des députés[modifier | modifier le code]

Liste des députés dans Bourget
Années Députés Parti
     1960 - 1962 Jean Meunier Libéral
     1962 - 1966
     1966 - 1970 Paul-Émile Sauvageau Union nationale
     1970 - 1973 Camille Laurin Parti québécois
     1973 - 1976 Jean Boudreault Libéral
     1976 - 1981 Camille Laurin Parti québécois
     1981 - 1985[3]
     1985 - 1989 Claude Trudel Libéral
     1989 - 1994 Huguette Boucher-Bacon
     1994 - 1998 Camille Laurin Parti québécois
     1998 - 2003 Diane Lemieux
     2003 - 2007
     2007[4]
     2008 Maka Kotto
     2008 - 2012
     2012 - 2014
     2014 - ...

Légende : Les années en italiques indiquent les élections partielles.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection générale québécoise de 2014
Nom Parti Nombre
de voix
 % Maj.
     Maka Kotto (sortant) Parti québécois 12 525 37,78 % 2 958
     Jean-Pierre Gagnon Libéral 9 567 28,86 % -
     Sylvain Medza Coalition Avenir 6 510 19,64 % -
     Gaétan Chateauneuf Québec solidaire 3 714 11,2 % -
     Thomas Lapierre Vert 489 1,48 % -
     Diego Saavedra Renaud Option nationale 243 0,73 % -
     Claude Brunelle Marxiste-léniniste 101 0,3 % -
Total 33 149 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 68,36 % et 577 bulletins ont été rejetés.

Élection générale québécoise de 2012
Nom Parti Nombre
de voix
 % Maj.
     Maka Kotto (sortant) Parti québécois 16 379 45,68 % 8 876
     Mario Bentrovato Coalition Avenir 7 503 20,93 % -
     Dave McMahon Libéral 6 960 19,41 % -
     Patrice Gagnon Québec solidaire 3 381 9,43 % -
     Paolo Zambito Option nationale 702 1,96 % -
     Gilbert Caron Vert 537 1,5 % -
     Sylvie R. Tremblay Parti indépendantiste 199 0,55 % -
     Jan Stohl Coalition constituante 70 0,2 % -
     Claude Brunelle Marxiste-léniniste 68 0,19 % -
     Gaston Savard Unité nationale 57 0,16 % -
Total 35 856 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 74,19 % et 495 bulletins ont été rejetés.

Élection partielle québécoise de mai 2008
Nom Parti Nombre
de voix
 % Maj.
     Maka Kotto Parti québécois 6 575 40,66 % 1 414
     Lyn Thériault Libéral 5 161 31,92 % -
     Scott McKay Vert 1 839 11,37 % -
     Denis Mondor Action démocratique 1 520 9,4 % -
     Gaétan Legault Québec solidaire 700 4,33 % -
     Richard Gervais Parti indépendantiste 376 2,33 % -
Total 16 171 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 34,55 % et 162 bulletins ont été rejetés.

Élection générale québécoise de 2007
Nom Parti Nombre
de voix
 % Maj.
     Diane Lemieux (sortant) Parti québécois 13 422 41,26 % 5 935
     Clairmont De La Croizetière Action démocratique 7 487 23,02 % -
     Pierre Carrier Libéral 7 433 22,85 % -
     Scott McKay Vert 2 632 8,09 % -
     Lyda Gaboury Québec solidaire 1 363 4,19 % -
     Claudette Deschamps Démocratie chrétienne 193 0,59 % -
Total 32 530 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 69,88 % et 391 bulletins ont été rejetés.

Référendums[modifier | modifier le code]

Résultats référendaires dans
Année Référendum  % du OUI  % du NON Total de votes Taux de participation
     1980 Référendum de 1980 46,69 % 53,31 % 30 288 87,10 %
     1992 Accord de Charlottetown[5] 39,75 % 60,25 % 28 758 84,22 %
     1995 Référendum de 1995 53,74 % 46,26 % 32 115 94,27 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Avant 1979, les circonscriptions électorales du Québec étaient appelées districts électoraux.
  2. Commission de la représentation électorale du Québec, La population bouge. La carte électorale change : La carte électorale du Québec 2011. Rapport final., Commission de la représentation électorale du Québec,‎ , 60 p. (lire en ligne), p. 51.
  3. Camille Laurin a démissionné le .
  4. Diane Lemieux a démissionné le .
  5. Dans ce cas, contrairement aux deux autres référendums, le OUI est représenté par le rouge et le camp du NON est représenté par le bleu.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]