Banque nationale de Belgique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BNB et NBB.
Page d'aide sur les redirections Pour les autres articles nationaux ou selon les autres juridictions, voir Banque nationale.
Banque nationale de Belgique
(nl) Nationale Bank van België
(de) Belgische Nationalbank
Image illustrative de l'article Banque nationale de Belgique

Siège Bruxelles (Drapeau de la Belgique Belgique)
Coordonnées
géographiques
du siège
50° 50′ 54″ N 4° 21′ 37″ E / 50.848433, 4.360151 ()50° 50′ 54″ Nord 4° 21′ 37″ Est / 50.848433, 4.360151 ()  
Création 5 mai 1850
Président Luc Coene (gouverneur)
Zone monétaire Drapeau de l’Union européenne Zone euro
Devise Euro
Code ISO 4217 EUR
Site officiel (nl) (fr) www.bnb.be
La façade

La Banque Nationale de Belgique (BNB) (en néerlandais, Nationale Bank van België - NBB) est la banque centrale de Belgique depuis 1850. Depuis le 1er avril 2011, son gouverneur est Luc Coene[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

De 1830, année de la naissance de l'État belge à 1850, c'est la Société générale de Belgique qui assure la fonction de banque centrale.

C'est Walthère Frère-Orban qui est à l'origine de la création de la Banque nationale de Belgique, dotée du monopole de l'émission de la monnaie et la fixation du taux de réescompte. Il crée aussi une caisse de retraite pour les ouvriers, qui connaît un succès mitigé.

Victor Hugo a été un important actionnaire de la Banque Nationale de Belgique grâce aux revenus de son roman "Les Misérables"[2] Certains gouverneurs sont très célèbres tels Maurice Frère. En 2012 il s'agit de Luc Coene qui succède à Guy Quaden.

En juin 1940, les réserves d’or et de devises de la banque nationale sont abritées quelques semaines à la Banque de France de Poitiers, avant de partir pour Londres via Bordeaux[3].

Missions et activités[modifier | modifier le code]

Elle exécute des tâches d’intérêt général, aux niveaux national et international.

  • Une politique monétaire européenne
Depuis le 1er janvier 1999, la Banque nationale participe activement à l'élaboration et à la mise en œuvre de la politique monétaire de l'Eurosystème.
  • L'émission de billets
Les billets sont le produit le plus connu de la Banque nationale, qui en imprime depuis 1851. Cependant, les pièces sont frappées à la Monnaie Royale.
  • Centre d’études et d’information
La Banque nationale joue un rôle important dans la collecte, la production, l’analyse et la diffusion d’informations économiques et financières. Les études économiques de la Banque nationale s'appuient sur un vaste ensemble de statistiques relatives à l'économie financière et à l'économie réelle. C'est dans ce cadre que la BNB établit les comptes nationaux[4].
  • La stabilité financière
Le maintien d'un système financier efficace et de qualité constitue un objectif important pour la Banque nationale.
  • Missions internationales
La Banque nationale joue un rôle actif dans le domaine de la coopération internationale.
  • Services à l'État
La Banque nationale joue le rôle de Caissier de l'État et est également chargée de la gestion journalière du Fonds des Rentes.
  • Services rendus au secteur financier
La banque centrale constitue le pivot du secteur financier. Comme la plupart des banques centrales, la Banque nationale a développé une série de services aux établissements de crédit. Le chiffre d'affaires de la BNB a environ doublé depuis le début de la crise de 2008, entre juillet et octobre.
  • Services au grand public
En tant qu'institution poursuivant une mission d'intérêt général, la Banque nationale rend de nombreux services au grand public. Un musée, gratuit le week-end, explique l'histoire de la BNB, de la monnaie, de l'Euro, de la stabilité d'une monnaie, de l'économie… à travers quinze salles à la muséologie attractive.

Liste des gouverneurs de la Banque nationale de Belgique depuis 1850[modifier | modifier le code]

  1. François-Philippe de Haussy (1850-1869)
  2. Eugène Prévinaire (1870-1877)
  3. André-Eugène Pirson (1877-1881)
  4. Alexandre Jamar (1882-1888)
  5. Eugène Anspach (1888-1890)
  6. Victor van Hoegaerden (1891-1905)
  7. Théophile de Lantsheere (1905-1918)
  8. Léon Van der Rest (1918-1923)
  9. Fernand Hautain (1923-1926)
  10. Louis Franck (1926-1937)
  11. Georges Janssen (1938-1941)
  12. Albert Goffin (16 juillet - 27 novembre 1941)
  13. Georges Theunis (1941-1944)
  14. Maurice Frère (1944-1957)
  15. Hubert Ansiaux (1957-1971)
  16. Robert Vandeputte (1971-1975)
  17. Cecil de Strycker (1975-1982)
  18. Jean Godeaux (1982-1989)
  19. Fons Verplaetse (1989-1999)
  20. Guy Quaden (1999-2011)
  21. Luc Coene (2011-)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. « BNB: Curriculum du gouverneur Luc Coene », sur bnb.be (consulté le 26 août 2011)
  2. Eric Meeuwissen, De Villers-la-Ville à Mont-Saint-Jean… avec l'auteur des «Misérables» Le Soir, 4 mars 1999 p. 20
  3. Roger Picard, La Vienne dans la guerre 1939/1945 : la vie quotidienne sous l’Occupation, Lyon : Horvath, 1993. 264 pages. ISBN 2-7171-0838-6, p. 8
  4. BNB : Comptes nationaux / régionaux

Liens externes[modifier | modifier le code]