Banque de Maurice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Banque de Maurice

Description de l'image  BanqueDeMaurice.gif.
Création septembre 1967
Dates clés .
Personnages clés Rundheersing Bheenick (Gouverneur)
Yandraduth Googoolye (Sous Gouverneur)
Forme juridique Institut bancaire contrôler par l’état Mauricien[1]
Siège social rue Sir William Newton, Port Louis
Actionnaires Etat Mauricien
Activité Banque Nationale, Gestionnaire des fonds d'états, Chargée de l'émission des billets et des pièces, chargée d'autres activités ayant trait a la finance, gestions des fichiers bancaires.
Site web http://bom.intnet.mu

La Banque de Maurice est la banque centrale de l'île Maurice. Sa mission première est de veiller à la stabilité et la vitalité du système financier mauricien ainsi qu’à sauvegarder la valeur de la roupie mauricienne tant qu’au niveau local ou international.

Histoire[modifier | modifier le code]

La banque fut fondée en septembre 1967 sur le modèle de la Banque d'Angleterre, avec l’assistance des officiers de cette institution. Le 12 mars 1968 Maurice devint indépendant du Royaume-Uni. Avant la fondation de cette banque centrale, les devises étaient émises par un Board of Commissioners of Currency. Le fonctionnement de la banque est régi par le Bank of Mauritius Act 1966 (Amended) [1].

Pendant le XIXe siècle, trois banques commerciales différentes, opérèrent sous le nom de Banque de Maurice[2]. La première Banque de Maurice commença ses opérations en 1813 mais cessa rapidement en 1825.

La deuxième Banque de Maurice était une banque offshore Britannique ayant deux conseils d’administration, une à Londres et l’autre à Port Louis. Elle débuta ses activités en 1838, ayant pour clientèles les planteurs de la colonie. En 1838 les planteurs fondèrent la Mauritius Commercial Bank, MCB, mettant un terme au monopole de la Banque de Maurice. La crise financière de 1848, à Londres, eut pour conséquence une chute du prix du sucre et des pertes pour les deux banques mauriciennes. La Banque de Maurice cessa ses activités en 1848, mais la MCB continua jusqu’aux temps présent.

Des investisseurs locaux établirent la troisième Banque de Maurice en 1894 suite à la fermeture de la New Oriental Bank Corporation. En 1911 la banque ouvrit une branche aux Seychelles, encore rattaché à Maurice. Mais en 1916 le Mercantile Bank of India (Est. 1893) fit l’acquisition de la banque. La HSBC à son tour acquit le Mercantile Bank of India en 1959. De ce fait la HSBC se targue d’être la plus ancienne banque de l’île.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

La Banque de Maurice (au centre), bâtiment le plus haut de Maurice

Les fonctions principales de la Banque de Maurice sont :

  • De formuler et implémenter les politiques monétaires
  • L’émission de billets de banque et pièces de monnaies
  • D’être la banque du gouvernement et des banques du pays
  • La mise sur pied d’un système de paiement, règlement et compensation
  • De gérer la dette publique
  • De gérer les réserves en devises étrangères
  • Le contrôle et la supervision des banques
  • De conseiller le gouvernement sur les questions financières

La Banque de Maurice est l’autorité qui délivre les licences bancaires aux organismes désireux de se lancer dans ce créneau.

Direction de l’entreprise[modifier | modifier le code]

Le conseil d’administration de la Banque de Maurice est composé de huit directeurs et du président qui est aussi le Gouverneur de la Banque. Ce dernier est un nommé politique, nommé par le Président de la République sur conseil du Premier Ministre.

Gouverneur[modifier | modifier le code]

Le Gouverneur de la Banque de Maurice est un des personnages clés de cette institution. Il est aussi le président du conseil d’administration.

Le Gouverneur est nommé par le Président de la République suivant les recommandations du Premier Ministre. Le premier, ayant des pouvoirs très limités, se contente dans la pratique d’approuver le choix du second. Le poste de Gouverneur de la banque a toujours été une décision politique. L’heureux titulaire se voit ainsi récompenser pour services rendus au parti politique au pouvoir.

Le Bank of Mauritius Act 2004[1] régit le fonctionnement de la Banque de Maurice. La section IV de cette loi définie les critères d’admission aux postes de Gouverneur et Sous-gouverneur. Ainsi le Gouverneur doit :

  • être un ressortissant mauricien ;
  • détenir un diplôme professionnel ou universitaire, et ;
  • se prévaloir d’expériences professionnelles dans le milieu bancaire ou financier.

Le Gouverneur représente la Banque et est responsable de la mise en application des politiques du conseil d’administration et de superviser le bon fonctionnement de la Banque en général. Finalement le titulaire peut être démit de ses fonctions, selon les provisions de cette même loi, et doit rendre des comptes au conseil d’administration.

Le Bank of Mauritius Act 2004 prévoit deux postes de Sous-gouverneurs. Les conditions pour être admis comme Sous-gouverneur de la Banque sont les mêmes que pour le Gouverneur. En l’absence de ce dernier, le premier Sous-gouverneur assure l’intérim.

Ces trois personnages sont nommés pour cinq ans et leurs mandats sont reconductibles.

Conseil d’administration[modifier | modifier le code]

  • Rundheersing Bheenick – President du conseil et Gouverneur
  • Yandraduth Googoolye
  • Ahmad Jameel Khadaroo
  • Assen Ally Abdool Raman Sohawon
  • Darmalingum Aroumageri Moodely
  • Mohunlall Ramphul
  • Shyam Razkumar Seebun
  • Jacques Tin Miow Li Wan Po
  • Jean George Archimede Lascie

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) http://www.gov.mu/portal/goc/mof/files/bomact.pdf
  2. Mauritius Commercial Bank. 1963. The Mauritius Commercial Bank Limited, 1838-1963. Port Louis

Lien externe[modifier | modifier le code]