Bad Dürkheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bad Dürkheim
Image illustrative de l'article Bad Dürkheim
Blason de Bad Dürkheim
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Rhineland-Palatinate.svg Rhénanie-Palatinat
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement de Bad Dürkheim
Bourgmestre
(Ortsbürgermeister)
Wolfgang Lutz
Code postal 67098
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
07 3 32 002
Indicatif téléphonique 06322
Immatriculation DÜW
Démographie
Population 18 790 hab. (31/12/2008)
Densité 184 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 27′ 34″ N 8° 10′ 05″ E / 49.459444, 8.16805649° 27′ 34″ Nord 8° 10′ 05″ Est / 49.459444, 8.168056  
Altitude 132 m
Superficie 10 200 ha = 102 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Bad Dürkheim

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Bad Dürkheim
Liens
Site web www.bad-duerkheim.de/

Bad Dürkheim est le chef-lieu de l'arrondissement de Bad Dürkheim dans le Land de Rhénanie-Palatinat, en Allemagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Bad Dürkheim se trouve dans la forêt du Palatinat sur la route allemande des vins à environ 30 km à l'est de Kaiserslautern et à moins de 20 km à l'ouest de Ludwigshafen et Mannheim.

Bad Dürkheim, les Bundesstraße 37 et 271 se croisent dans la ville qui est traversée par l'Isenach.

Les quartiers de la ville sont : Grethen, Hardenburg, Hausen, Leistadt, Seebach et Pfeffingen mit Ungstein.

Climat[modifier | modifier le code]

Les précipitations annuelles à Bad Dürkheim sont de 574 mm, ce qui est assez faible. Seuls 16 % des stations du service météorologique allemand ont des chiffres plus faibles. Le mois le plus sec est février alors que la période la plus arrosée est en mai.

Histoire[modifier | modifier le code]

Entre 1200 et 500 avant J.-C., la région autour de l'extrémité orientale de la vallée de l'Isenach a été occupée par les Celtes.

Le 1er juin 778, la ville a sa première mention documentaire dans le codex de Lorsch. Elle apparaît également dans une lettre d'inféodation de l'évêque de Spire en 946. En 1025 ont commencé les travaux de construction de l'abbaye de Limbourg, de nos jours conservé à l'état de ruines.

Les droits de la ville ont été octroyés le 1er janvier 1360, mais ont été retirés à nouveau en 1471 après que Frédéric Ier du Palatinat a conquis la ville et causé des destructions considérables. Après sa lente reconstruction, Durkheim passé aux comtes de Linange en 1554.

En 1689, la ville a été presque entièrement détruite lorsque les troupes françaises, lors de la Guerre de la Ligue d'Augsbourg, ont effectué une campagne de terre brûlée dans le Palatinat. Cette fois, cependant, la reconstruction a été plus rapide, conduisant le comte Johann Friedrich de Linange à octroyer des droits à Dürkheim à nouveau dès 1700.

Dans la fin du XVIIIe siècle, comme la Révolution française commençait à se répandre dans le sud-ouest de l'Allemagne, Durkheim fit partie du département du Mont-Tonnerre. Après les guerres napoléoniennes, elle a échu au royaume de Bavière, avec la partie de l'électorat du Palatinat située sur la rive gauche du Rhin.

Grâce à ses sept sources d'eau minérale, Durkheim a ajouté l'épithète Solbad (bain de saumure) à son nom, et en 1904 elle a reçu l'autorisation de changer son nom en Bad Dürkheim (Bad est l'allemand pour "bain", et un lieu ne peut porter cette épithète que sur la reconnaissance de son statut de ville thermale).

En 1913, le Rhein-Haardtbahn (un tramway à voie étroite) a été ouvert, reliant Bad Dürkheim avec Ludwigshafen et Mannheim.

En 1935, Grethen, Hausen et Seebach ont été fusionnées.

Le 18 mars 1945, Bad Dürkheim était frappée par un raid aérien allié dans lequel plus de 300 personnes ont perdu la vie.

Dans la réforme administrative de Rhénanie-Palatinat, Hardenburg et Leistadt ont été fusionnées avec Bad Dürkheim, le 7 juin 1969.La ville devint le siège de l'arrondissement nouvellement formé de Bad Dürkheim.

Lieux et patrimoine[modifier | modifier le code]

Sites antiques[modifier | modifier le code]

Le Heidenmauer est le vestige d'une fortification celtique avec un mur d'enceinte de 2,5 km de long, qui a été édifié vers -500.

La carrière romaine, Kriemhildenstuhl, a été en usage au cours du IVe siècle.

Abbaye de Limbourg et Hardenburg[modifier | modifier le code]

À la lisière de la forêt du Palatinat se trouvent les ruines de la jadis florissante abbaye de Limbourg. Au IXe siècle, les ducs de Worms construisent une forteresse sur le Linthberg, leur siège familial. Au début du XIe siècle, la forteresse a été transformée en un monastère avec une basilique. Celui-ci existait jusqu'au milieu du XVIe siècle.

Au-dessus sont réparties les ruines du château de Hardenburg. Depuis le XIIIe siècle, le château était le siège des comtes de Leiningen, il a été reconstruit au XVIe siècle. avant d'être détruite une fois pour toutes dans la fin du XVIIIe siècle.

Pavillons de chasse[modifier | modifier le code]

Dans les forêts de la ville, la noblesse a construit les pavillon de chasse (Jagdschlösser) Kehrdichannichts, Murrmirnichtviel et Schaudichnichtum. Alors que le premier est encore utilisé aujourd'hui comme maison d'un forestier, il ne reste que des ruines des deux autres.

Églises[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Louis (Ludwigskirche) a été construite en 1828 et 1829 dans le style classique. Les plans ont été inspirés par un maître de Baden nommé Weinbrenner. Les travaux de construction ont été soutenus financièrement par le roi Louis Ier de Bavière (Bad Dürkheim faisait partie d'enclave Palatine de Bavière à l'époque).

L'église protestante du château (Schlosskirche) - anciennement l'église Saint-Jean (St. Johannis Kirche) - a été construite à la fin du XIIIe siècle. Sa tour, avec une hauteur de 70 m, est le troisième plus haut clocher du Palatinat.

L'église du château (Burgkirche) a été construit au XVIIIe siècle, détruite en 1945 et par la suite reconstruite. Aujourd'hui, elle sert de centre à la communauté protestante. Dans sa tour est suspendue une cloche de 317 kg coulée en 1758. Elle a été rénovée en 2006 et est sonnée par un câble à main. Elle sonne, chaque année, le 18 mars à 14 h en mémoire du raid aérien sur Bad Dürkheim de 1945, et à 17h00 le premier samedi de l'Avent, avec les autres cloches de la ville, pour inaugurer la nouvelle année liturgique.

Économie[modifier | modifier le code]

La principale activité de Bad Dürkheim est la viticulture. Avec 855 ha de vignes en culture, la ville se place en troisième position dans le Palatinat, en quatrième position pour ce qui concerne la région de Rhénanie-Palatinat.

Néanmoins, les secteurs du tourisme et de la santé jouent également des rôles importants. Certaines cliniques situées en ville sont équipées de thermes.

Les industries du papier et du bois sont représentées, ainsi que des entreprises de technologie variées.

Personnalités liées à Bad Dürkheim[modifier | modifier le code]

À découvrir[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Source de traduction[modifier | modifier le code]