Codex de Lorsch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Première page du codex de Lorsch
Première mention de l´église de Böckingen en 795

Le codex de Lorsch (codex Laureshamensis en latin) est un livre manuscrit de 460 pages écrit à l´abbaye de Lorsch entre 1167 et 1190. Il comprend une histoire détaillée de l´abbaye, un cartulaire de 3 836 documents ainsi que quelques polyptyques. La valeur du cartulaire est particulièrement grande car les originaux ont été perdus. Le codex est actuellement conservé aux archives de l´état de Bavière à Wurtzbourg.

Le codex a été composé au XIIe siècle pour documenter les droits et les possessions de l´abbaye alors que la puissance de Lorsch était déjà en train de décliner. Les documents du cartulaire concernent des achats et des donations à partir de 764. Il comprend aussi deux répertoires des bienfaiteurs ainsi qu’une chronique des abbés. Cette chronique sert surtout comme source pour l´histoire des constructions et sur le développement du trésor de l´église. Seule la lettre initiale de la première page est enluminée. Le texte est écrit en minuscule caroline. Les donations des princes et des empereurs sont d´abord mentionnées suivies de celles du peuple, classées par Gau (pays) tels que ceux de Worms où l´abbaye possédait plus de 1 180 biens, de Spire, du Rhin, du Main, du Neckar et du Kraichgau. C´est dans le codex de Lorsch que de nombreuses localités sont mentionnées pour la première fois ; au total, il en nomme plus de 1 000.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :