Frédéric Ier du Palatinat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frédéric Ier.
Frédéric Ier, comte palatin du Rhin (portrait d'Albrecht Altdorfer)
Frédéric Ier le Victorieux

Frédéric Ier, comte palatin du Rhin, né le 1er août 1425 à Heidelberg, mort le 12 décembre 1476 au même endroit, est un électeur palatin de la Maison de Wittelsbach de 1451 à 1476.

Fils de Louis III du Palatinat et de sa seconde épouse Mathilde de Savoie, petit-fils d'Amédée de Piémont et de son épouse, Catherine de Genève, il hérite du Palatinat après la mort de son frère Louis IV, comme tuteur de son neveu Philippe Ier du Palatinat. En conflit avec lui, l'empereur légal Frédéric III ne parvient pas à chasser le comte palatin, grand stratège et allié de Louis IX de Bavière.

Après la mort de l'archevêque de Mayence Dietrich Schenk von Erbach, Frédéric l'emporte également contre ses autres adversaires, comme les fidèles du parti impérial Albert III Achille de Brandebourg et Dieter von Isenburg, l'archevêque de Mayence, et accroît son territoire. Avec la bataille de Seckenheim (1462), durant la querelle du canonicat de Mayence (1461-1463), Frédéric capture ses adversaires, l'évêque Georges de Metz, Charles Ier, Margrave de Bade et Ulrich V de Wurtemberg.

Mariage et enfants[modifier | modifier le code]

En 1471/1472, Frédéric épouse Klara Tott, avec laquelle il entretenait une liaison de longue date.Celle-ci étant roturière, cette union a été considérée comme un mariage morganatique. Ils ont eu deux enfants:

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]