Pacta conventa (Croatie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pacta conventa.

Pacta conventa est un traité imposé en 1102, par le roi Coloman de Hongrie aux nobles croates réunis sur la Drave suite à la défaite militaire de la Croatie en 1096.

Par ce pacte, les nobles représentant les douze principales tribus croates reconnurent Coloman comme roi légitime de Croatie et de Dalmatie. Officiellement, le royaume de Croatie fut donc associé à celui de Hongrie à travers la personne du roi, par une union personnelle, les deux pays restant distincts. Dans les faits, il perdit son indépendance et fut dominé par la Hongrie jusqu'à entrer dans le joug des Habsbourg en 1526.

La Croatie conserva son Sabor (diète), son armée, les anciens privilèges de la noblesse croate et les statuts des cités dalmates. En revanche, elle fut gouvernée par un ban (vice-roi) représentant le roi. Elle perdit sa flotte et dut répondre aux appels aux armes du roi. Le pacte intégra de facto la Croatie à la Hongrie jusqu'en 1918.

Ce traité — dont l'authenticité fut contestée par certains historiens — valut pendant huit siècles comme charte juridique de base dans les relations entre la Croatie et la Hongrie.