Croisade norvégienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Croisade norvégienne
Le Roi Sigurd quitte le pays de Gerhard Munthe
Le Roi Sigurd quitte le pays de Gerhard Munthe
Informations générales
Date 1107-1110
Lieu Péninsule Ibérique, Îles Baléares, Palestine
Casus belli Aider les chrétiens dans le conflit avec les musulmanes
Issue Victoire décisive de la Norvège
Changements territoriaux le Comté de Sidon est créé
Belligérants
Monde chrétien

Royal Standard of Norway.svg Royaume de Norvège
Armoiries de Jérusalem.svg Royaume de Jérusalem
République de Venise

Sarrasins

Flag of Morocco 1147 1269.svg Almoravides


Pirates


Fatimid flag.svg Fatimides

Commandants
Royal Standard of Norway.svg Sigurd Ier de la Norvège

Armoiries de Jérusalem.svg Baudouin Ier de Jérusalem
Ordelafo Faliero

Forces en présence
Norvégiens:
~ 5,000 hommes, 60 galères
Inconnu
Pertes
Inconnu Dans le péninsule Ibérique, deux villes ont été détruites, et beaucoup de gens ont été tués dans d'autres lieux.
les Croisades (à la suite de la première croisade)


La croisade norvégienne était une croisade qui a duré de 1107 jusqu'en 1110, à la suite de la première croisade, menée par le roi norvégien Sigurd Ier[1]. Sigurd était le premier monarque européen à participer directement dans les croisades dans la Terre sainte ; aucune des batailles de cette croisade n'a été perdue. La croisade norvégienne semble avoir été menée d'une manière similaire aux raids des Vikings, mais les buts des Norvégiens étaient différents cette fois-ci[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Riley-Smith, 1986, p. 132
  2. Klaus Krag, « Sigurd 1 Magnusson Jorsalfare », Norsk biografisk leksikon

Sources[modifier | modifier le code]