Andrew Cunningham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Andy Cunningham.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cunningham.
Andrew Cunningham
vicomte Cunningham de Hyndhope
Image illustrative de l'article Andrew Cunningham

Naissance 7 janvier 1883
Dublin
Décès 12 juin 1963 (à 80 ans)
Londres
Origine Britannique, Anglo-Irlandais
Allégeance Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Arme Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Grade Admiral of the Fleet
Années de service 18971946
Conflits Première Guerre mondiale,
Seconde Guerre mondiale
Commandement HMS Scorpion
HMS Rodney
Mediterranean Fleet
Royal Navy
Faits d'armes Bataille des Dardanelles
Bataille de Tarente
Bataille du cap Matapan
Opération Torch
Distinctions Chevalier de l'Ordre du Chardon
Chevalier Grand-Croix de l'Ordre du Bain
Ordre du Mérite
Ordre du Service distingué
Autres fonctions First Sea Lord

Andrew Browne Cunningham, 1er vicomte Cunningham de Hyndhope (7 janvier 188312 juin 1963), est un officier de marine britannique. Amiral de la flotte, il s’illustre dans plusieurs batailles de la Seconde Guerre mondiale en mer Méditerranée avant de devenir en 1943 le First Sea Lord et dirigeant l'Amirauté britannique et les forces maritimes alliées durant les grands débarquements en Europe Occidentale.

Premiers commandements[1][modifier | modifier le code]

Fils d'un éminent médecin écossais, Andrew Cunningham fait son apprentissage de marin à l'école des cadets de la Royal Navy à partir de 1897. À 15 ans, il quitte l'Angleterre pour rejoindre l'Afrique du Sud où il servit quelques mois dans une brigade navale, pendant la guerre des Boers.

À 25 ans, il obtient son premier commandement et, durant la Première Guerre mondiale, il navigue des Dardanelles à la Mer du nord.

Dans l'entre-deux-guerres, il connaît une ascension qui le mène au grade de vice-amiral, en 1937. En 1938, il est nommé, à l'Amirauté, chef d'état-major général adjoint, puis, au mois de mai 1939, il prit le commandement de la flotte en Méditerranée. Âgé de 56 ans, il a derrière lui 42 ans de service, dont la moitié en Méditerranée, qu'il connaît à fond.

Les batailles de Tarente et du cap Matapan[modifier | modifier le code]

Le 10 juin 1940, l'Italie entre dans la Seconde Guerre mondiale en déclarant la guerre à la France et à la Grande-Bretagne. Cunningham prend, très vite, une position offensive, cherchant à défier les navires italiens.

Le 11 novembre 1940, il fait attaquer par les escadrilles du porte-avions HMS Illustrious, les navires de guerre italien à Tarente, immobilisant trois cuirassés pour des mois, renversant la situation stratégique en sa faveur.

Six mois plus tard, le 28 mars 1941, alors que l'Afrikakorps du général Rommel est passé à l'offensive en Libye, il écrase, au cap Matapan, les croiseurs lourds de l'amiral Angelo Iachino. Pour la seconde fois, il utilise l'aviation embarquée du porte-avions Formidable, pour attaquer les navires italiens, cette fois-ci en mer. Ce fut la première grande bataille navale de la seconde guerre mondiale et la première bataille aéronavale de l'histoire.

Le 10 septembre 1943, l'amiral Cunningham a l'honneur de recevoir la reddition de la flotte italienne, à La Valette.

Rappelé ensuite à Londres, au mois d'octobre 1943, il prend la suite de l'amiral sir Dudley Pound comme Premier Lord de la Mer, et est nommé Amiral de la flotte.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les informations de cette notice biographique sont tirées d'un article de Jacques Mordal, dans La seconde guerre mondiale, les acteurs, Philippe Masson (dir.), Larousse, 1992, p. 103

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]