Dudley Pound

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dudley Pound
Photo de Dudley Pound.
Photo de Dudley Pound.

Naissance 29 août 1877
Ventnor, île de Wight
Décès 21 octobre 1943 (à 66 ans)
Royal Masonic Hospital, Borough londonien de Hammersmith et Fulham
Origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Arme Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Grade Admiral of the Fleet
Conflits Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale

Dudley Pound, né le 29 août 1877 à Ventnor (île de Wight) et mort le 21 octobre 1943 au Royal Masonic Hospital (Borough londonien de Hammersmith et Fulham), est un officier de marine britannique. Il a servi comme First Sea Lord de juin 1939 à septembre 1943.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Dudley Pound est né sur l'île de Wight le 29 août 1877. Son père est enseignant-barrister au Eton College. Sa mère est une américaine de Boston.

Carrière navale[modifier | modifier le code]

Pound entre dans la Royal navy en 1891 comme cadet. Il grade rapidement et en 1916 reçoit le commandement du cuirassé HMS Colossus. Il sert notamment lors de la bataille du Jutland avec des succès notables ; coulant deux croiseurs allemands, deux destroyers et esquivant cinq torpilles.

L'entre-deux-guerre[modifier | modifier le code]

Pound est affecté à la planification navale après la guerre, il devient directeur de la division de la planification en 1922. Pendant que Roger Keyes est commandant en chef de la flotte de la Méditerranée dans les années 1920, Pound est son chef de cabinet. Pound devient commandant de l'escadron de cuirassé en 1929 et Second Sea Lord en 1932. Il devient chef d'état-major de la Flotte de la Méditerranée en 1935 puis commandant en chef en 1936 jusqu'en 1939.

First Sea Lord[modifier | modifier le code]

Le 31 juillet 1939, Dudley Pound est nommé First Sea Lord. Sa santé est préoccupante même lors de cette nomination. Néanmoins d'autres amiraux aussi expérimentés pour ce poste ont aussi une santé fragile. Un officiel de marine médical est au courant d'une tumeur au cerveau naissante, mais n'en informe pas l'Amirauté. Pound souffre également d'une dégénérescence de la hanche, lui causant des troubles du sommeil, provoquant des somnolence lors de réunions.

À partir de ce moment, il y a des opinions partagées au sujet de Pound. Son personnel à l'Amirauté trouve aisé de travailler avec lui. Cependant, des amiraux et des capitaines en mer l'accusent de « back seat driving » et de diverses erreurs. Il a aussi de graves affrontements avec l'amiral John Tovey, commandant de la Home Fleet. Winston Churchill, avec qui il travaille à partir de septembre 1939, le trouve assez facile à dominer. Toutefois, il est décrit comme un « cunning old badger » pour avoir utilisé la ruse afin de déjouer l'idée dramatique de Churchill d'envoyer une flotte de guerre en mer Baltique au début de la guerre.

Peut-être la plus grande réussite de Pound est sa campagne victorieuse contre les U-boot allemand et le gain de la bataille de l'Atlantique. Sa décision la plus critiqué est celle ordonnant la dispersion dans l'Arctique du convoi PQ 17.

En juillet 1943 l'épouse de Pound décède ; à cette époque il est clair que sa santé décline. Après avoir subi deux attaques, il démissionne formellement le 5 octobre 1943.

Pound est nommé à l'ordre du Mérite le 3 septembre 1943, le jour du quatrième anniversaire du déclenchement de la guerre.

Pound décède le 21 octobre 1943. Après des funérailles à l'Abbaye de Westminster, ses cendres et celles de son épouse sont dispersées en mer.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens esternes[modifier | modifier le code]