William Rowley (amiral)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir William Rowley et Rowley.
Sir William Rowley
Sir William Rowley
Sir William Rowley

Naissance v. 1690
Décès 1er janvier 1768 (à 78 ans)
Origine Drapeau du Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Arme Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Grade Admiral of the Fleet
Années de service 1704
Conflits Guerre de Succession d'Autriche
Commandement HMS Bideford
HMS Lively
HMS Barfleur
Faits d'armes Bataille de Toulon
Distinctions Chevalier de l'Ordre du Bain
Autres fonctions MP pour Taunton, puis Portsmouth

Sir William Rowley KB (v. 16901er janvier 1768) est un officier de marine et homme politique britannique. Il se distingue pendant la guerre de Succession d'Autriche, il termine sa carrière Admiral of the Fleet et Member of Parliament.

Carrière dans la Royal Navy[modifier | modifier le code]

Deuxième fils de William Rowley et de sa femme, Elizabeth Dawson, Rowley entre dans la Royal Navy en tant que volontaire en 1704[1]. Promu Capitaine en 1716, il reçoit le commandement du HMS Bideford avant d'être transferré sur le HMS Lively en 1719[1]. Commandant le HMS Barfleur en 1741, il se distingue pendant la Bataille de Toulon remportée par la flotte combinée franco-espagnole en 1744[1],[2]. Il est nommé commandant en chef de la flotte de Sa Majesté dans la mer Méditerranée en 1745 et parvient à maintenir les flottes françaises et espagnoles dans leurs ports pendant un temps[1].

Il devient Rear-Admiral en 1747, Lord Commissioner of the Admiralty en 1751 et Admiral of the Fleet le 17 décembre 1762[1].

Rowley entre au Parliament en 1750 au sein duquel il représente Taunton, jusqu'en 1754, date à laquelle il est choisi pour représenter Portsmouth jusqu'en 1761[1].

Il meurt en 1768 et est probablement enterré à Stoke-by-Nayland dans le Suffolk[1].

Famille[modifier | modifier le code]

William Rowley épouse Arabella Dawson. De cette union naissent quatre fils et une fille[1],[3]. Plusieurs de ses descendants s'élèveront par la suite à des positions élevées dans la Royal Navy:

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]