Altran Technologies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Altran Technologies

alt=Description de l'image ALTRAN_RGB.jpg.
Création 1982
Siège social Paris
Direction Philippe Salle, Président Directeur général
Activité Conseil en ingénierie avancée, technologie et R&D
Effectif 21 000 (2013)
Site web www.altran.com
Chiffre d’affaires en diminution 1,633 Milliard € en 2013[1]
Résultat net en augmentation 65,8 Millions € en 2013[1]

Altran est une entreprise de conseil en innovation et ingénierie avancée [2]. Elle a été fondée en France en 1982 par Alexis Kniazeff et Hubert Martigny. L'expertise d'Altran en conseil en hautes technologies (R&D externalisée) couvre l’ensemble des métiers de l’ingénierie : électronique, technologies de l’information, qualité, organisation… Altran est coté à la bourse de Paris, ses principaux actionnaires sont ses dirigeants à hauteur de près de 25 %[réf. nécessaire].

Histoire[modifier | modifier le code]

Métiers et Activités[modifier | modifier le code]

Altran accompagne les entreprises tout au long de leur processus d’innovation, allant de la veille technologique, la recherche fondamentale appliquée, à la préparation de l’industrialisation jusqu’aux procédés de fabrication et ce, dans la plupart des secteurs d’activité : automobile, ferroviaire, aéronautique, spatiale, télécoms… Le groupe Altran est présent dans une vingtaine de pays, en Europe, en Amérique latine, aux États-Unis en Asie, ou en Afrique.

Organisation[modifier | modifier le code]

Altran a été organisée en quelque 200 filiales, toutes autonomes dans leur gestion opérationnelle et leur stratégie commerciale. Le groupe Altran compte maintenant environ 80 filiales opérationnelles.

Le 29 décembre 2006 toutes les filiales d'Île-de-France ont fusionné au sein d'Altran Technologies SA qui a été décomposé en deux grands pôles :

  • Altran TI : Techologies & Industry qui est constitué des entités (marques commerciales) :
    • Altran AIT : Automotive, Infrastructures, Transportation
    • Altran EILiS : Energy, Industry & Life Sciences
    • Altran ASD : AeroSpace & Defence
  • Altran CIS/TEM qui comprend :
    • Altran TEM : Telecom & Media
    • Altran CIS : Consulting in Information System devenue Altran Finance & Government

Le Groupe est depuis 2010 organisé autour de ces cinq Industries dans l'ensemble des pays.

Données boursières[modifier | modifier le code]

En 2002, le cours du titre Altran Technologies est passé d'un plus haut de 65,60 €, le 28 mars, à un plus bas de 2,53 € le 10 octobre, jour de la révélation dans le journal Le Monde de poursuites judiciaires à l'encontre de cadres dirigeants pour irrégularités dans les comptes de certains exercices antérieurs[3]. Ce procès des anciens dirigeants pour "fausses factures" s'ouvre le 15 janvier 2014[4].

Les principaux cadres concernés ont quitté le groupe. Les deux cofondateurs, Hubert Marigny et Alexis Kniazeff ont également quitté leurs fonctions exécutives tout en gardant leur participation dans l'entreprise (environ 5 % de participation directe pour chacun d'entre eux). Le 12 décembre 2008, le cours se situe aux alentours de 2,6 € en forte baisse depuis le début de l'année. En 2013, Altran renoue avec une politique de distribution aux actionnaires, et en 2014 le cours repasse au-dessus de la barre des 8 € [5] .

Données financières[modifier | modifier le code]

Données financières en millions d'euros
Années 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Chiffre d'affaires 1418 1435 1495,6 1591,4 1650,1 1403,7 1436,6 1419,5 1455,9 1633
Résultats d'exploitation  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ? ?
Résultats nets part du groupe  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ? ?
Fonds propres 300  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ? ?
Dettes financières 380  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ?  ? ?

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]