Alexis Nikolaïevitch Tolstoï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tolstoï (homonymie).
Alexis N. Tolstoï
Timbre russe à l'effigie de Tolstoï

Le comte Alexis (Alekseï) Nikolaïevitch Tolstoï (en russe : Алексей Николаевич Толстой ; * 29 décembre 1882/10 janvier 1883 à Pougatchev - † 23 février 1945 à Moscou) est un écrivain russe, auteur de romans historiques, dont Pierre Le Grand.

Il est notamment connu pour avoir publié en 1936 une adaptation de Pinocchio en russe très célèbre : La Petite Clé d'or ou Les Aventures de Bouratino qui a donné lieu à des adaptations cinématographiques bien connues en Russie et en Europe de l'Est. Il est également l'auteur du roman de science-fiction, Aelita, adapté au cinéma en 1924.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille de petite noblesse de la Volga, il suit les cours de l'Institut de technologie de Saint-Pétersbourg. Influencé par les symbolistes[1], il fait son entrée dans la carrière littéraire en 1907 avec un premier recueil de vers, Au-delà des fleuves bleus et atteint la notoriété en 1911[2].

À la veille de révolution, il est l'auteur de plusieurs volumes de récits et romans et de sept pièces de théâtre et passe pour l'un des plus doués et brillants auteurs néo-réalistes[1].

À la suite de la révolution de 1917, Tolstoï, qui a le titre de comte[3], choisit l'exil vers l'Allemagne, puis la France. À l'automne 1921, las de l'émigration, il s'installe à Berlin, dans l'espoir de pouvoir rentrer en Russie, se rapproche des historiens et publicistes qui publient le recueil Changement de jalons (1921), épouse les thèses national-bolcheviques de l'historien Oustrialov et collabore au journal berlinois pro-soviétique À la veille[2]. Rentré en Union des républiques socialistes soviétiques en 1923, il soutient le gouvernement socialiste et se rapproche du Parti communiste de l'Union soviétique. Tolstoï publiera même des textes à la gloire de Joseph Staline.

Son roman Ibycus a été librement adapté en bande dessinée par Pascal Rabaté entre 1998 et 2001, lequel obtint le prix du meilleur album au festival d'Angoulême en 2000 pour le tome 2 de la série.

Œuvres[4][modifier | modifier le code]

Théâtre
Littérature
  • 1907 : Lirika (Lyrique) (Poésies lyriques)
  • Sorevnovatel (le Rival) (Récit historique)
  • 1908 : Vieille Tour (Récit)
  • 1909 : Iachmovaïa tetrad (le Cahier de jaspe) (Récit historique)
  • 1909 : Les Chants du soleil (Poésie)
  • 1909 : La Mort de Nalymov[7] (Nouvelle)
  • Zavoljie (Outre-Volga), remanié en 1922 sous le titre Michouka Nalymov (Nouvelle)
  • 1909 : Archippe (Récit)
  • 1909 : le Concurrent (Récit)
  • 1909 : l'Infortuné (Récit)
  • 1909-1910 : Sorotchi skazki (les Contes de la pie) (Recueil de contes)
  • 1909-1911 : Za sinimi rekami (Au-delà des fleuves bleus) (Poésie)
  • 1910 : Nedelia v Toureneve (Une semaine à Toureniévo), remanié en 1921 sous le titre Petouchok (le Petit Coq) (Nouvelle)
  • 1910 : Aggée Korovine (Aggueï Korovine, le Rêveur) (Nouvelle)
  • 1910 : Dva drouga (Deux Amis), remanié en 1921 sous le titre Aktrissa (l’Actrice) (Nouvelle)
  • 1910 : Epousailles, remanié en 1922 (Récit)
  • 1910 : Promenade (Récit)
  • 1910 : Terres natales (Récit)
  • 1910 : Katienka (carnet d'un officier) (Nouvelle)
  • 1910 : Une Fois la nuit (Récit)
  • 1910 : Fièvre (Récit)
  • 1910 : Deux Anecdotes sur le même sujet (Récit)
  • 1910-1911 : Dve jizni (Deux Vies) (Roman)
  • 1911 : Portrait (Récit)
  • 1911 : Baiser (Voile Bleu) (Récit)
  • 1911 : Pâté d'encre (Récit)
  • 1911 : Missionnaire (Récit)
  • 1911 : Baron (Récit)
  • 1911 : l'Américain englouti par les eaux (Récit)
  • 1911 : Faune (Récit)
  • 1911 : Jeunes Filles (Récit)
  • 1911 : Partie de cartes à la cosaque (Récit)
  • 1911 : Dans la Forêt (Récit)
  • 1911 : Un Faux Pas (Récit)
  • 1911 : les Excentriques (Récit)
  • 1911 : Une Nuit dans la steppe (Récit)
  • 1911 : Escher (Récit)
  • 1911 : Térence Guénéralov, remanié en 1923 sous le titre Hydre (Récit)
  • 1911 : Fumée (Récit)
  • 1911 : la Bévue d'une vielle femme (Récit)
  • 1911 : Tragédien (Récit)
  • 1912 : Khromoï barine (le Seigneur boiteux), remanié en 1922 (Roman)
  • 1912 : Iégory, pâtre de loups (Récit)
  • 1913 : Petits Ravins (Conte)
  • 1913 : Une Page de vie (Conte)
  • 1913 : Les aventures de Rastioguine, remanié en 1915 (Conte)
  • 1913 : Chaîne d'or (Conte)
  • 1914 : Quatre Siècles (Conte)
  • 1914 : Tempête (Conte)
  • 1914 : Gros Ennuis (Conte)
  • 1914 : Sans Ailes (Macha) (Conte)
  • 1914 : Une Lettre au cachet rouge, inachevé (Conte)
  • 1915 : Bécasse, commencement d'un roman inachevé Yégor Obosov (connu aussi sous le nom Feux palustres) (Récit)
  • 1915 : Etincelles (Amour) (Récit)
  • 1915 : Pourquoi neige-t-il (Récit)
  • 1915 : Profil (Récit)
  • 1915 : N.-D. de consolation (Récit)
  • 1915 : Un Homme ordinaire (Récit)
  • 1915 : Petite vieille (Récit)
  • 1915 : Anna Zycerman (Récit)
  • 1915 : Charlotte (Récit)
  • 1915 : À travers la Volhynie (Récit)
  • 1915 : À travers la Galicie (Récit)
  • 1915 : Au Caucase (Récit)
  • 1915 : Patrie (Récit)
  • 1915 : De Moscou à Tomaszow, de Lvov à Iaroslav[8] (Récit)
  • 1915 : Le Lvov aux Carpathes (Récit)
  • 1915 : Dans une tranchée (Récit)
  • 1915 : Prisonniers (Récit)
  • 1915 : Paris (Récit)
  • 1915 : Max Vouk (Récit)
  • 1916 : Belle Dame (Conte)
  • 1916 : Un Homme dans la chanson (Conte)
  • 1916 : En Angleterre (Conte)
  • 1916 : Sous l'eau (Conte)
  • 1916 : A la Ferme, remanié en 1921, Macha (Conte)
  • 1916 : Fiancée (Natacha) (Conte)
  • 1916 : Orion (Conte)
  • 1917 : Le Diable pourri (Conte)
  • 1917 : Le Soldat et le Diable (Conte)
  • 1917 : Hallucination (Récit)
  • 1917-1918 : Den Petra (la Journée de Pierre Ier) (Roman historique)
  • 1918 : Khojdenie po tnoukam (le Chemin des tourments), dont la ré-édition a pour titre Sestry (les Sœurs) (Roman)
  • 1918 : Pitié ! (Récit)
  • 1918 : Katia (Récit)
  • 1919 : Une Ame simple (Récit)
  • 1919 : Seigle (Récit)
  • 1919 : Livre humide (le Conte Cagliostro) (Récit)
  • 1919-1922 : Aktrissa (l’Actrice) version remaniée de Dva drouga (Deux Amis) (Nouvelle)
  • 1920 : Soirée à la campagne (Récit)
  • 1920 : Nazaine (Récit)
  • 1920 : A Paris (Récit)
  • 1920-1921 : Sestry (les Sœurs) (Roman) version ré-éditée de Khojdenie po tnoukam (le Chemin des tourments), première partie de la trilogie éponyme : Khojdenie po tnoukam (le Chemin des tourments)
  • 1920-1922 : Detstvo Nikity (l’Enfance de Nikita), connu également sous le titre l'Extraordinaire Aventure de Nikita Rochtchine (Roman)
  • 1921 : Soir (Récit)
  • 1921 : Divagation (Récit)
  • 1921 : Mésange (Récit)
  • 1921 : Terre Humide, le Comte Cagliostro (Récit)
  • 1921 : N. N. Bourov et ses humeurs (Récits)
  • 1921-1922 : Petouchok (le Petit Coq) version remaniée de Nedelia v Toureneve (Une semaine à Tourenevo) (Nouvelle)
  • 1922 : Metchtatel (le Rêveur) version remaniée de Aggueï Korovine (Nouvelle)
  • 1922 : Aelita (le Coucher de Mars) (Roman d'anticipation)
  • 1922 : Le Récit du temps trouble
  • 1922 : Sandy (Récit)
  • 1922-1923 : Michouka Nalymov, version remaniée de Zavoljie (Outre-Volga), connu également sous le titre Michel Nalymov (Nouvelle)
  • 1923 : Sombre Vendredi, connu également sous le titre Hydre, version remaniée de Térence Guénéralov (Récit)
  • 1923 : Mirage doré (Récit)
  • 1923 : Manuscrit trouvé sous le lit dans les ordures (Récit)
  • 1923-1924 : Tchoudaki (les Originaux) version remaniée de Dve jizni (Deux Vies), connu également sous le titre les Excentriques (Roman)
  • 1923-1925 : Goloubye goroda (les Cités bleues), connu également sous le titre Villes Bleues (Nouvelle)
  • 1923-1925 : Pokhojdenia Nevzorova ili Ibikous (les Aventures de Nevzorov ou Ibikus) (Roman satirique), adapté en bande dessinée entre 1998 et 2001
  • 1924 : Sur l'Ile de Khalka (Récit)
  • 1924 : Mirage (Récit)
  • 1924 : Dans les Neiges (Récit)
  • 1924 : Le meurtre d'Antoine Rivaux (Récit)
  • 1924 : le chat au museau barbouillé de crème (Conte)
  • Zavoljie (Outre-Volga) (recueil de Nouvelles)
  • Pod starymi lipami (Sous les vieux tilleuls)
  • 1925 : Une nuit de gel (Récit)
  • 1925 : Colocataire (Récit)
  • 1925 : le Récit sur le capitaine Gatterace, sur Mitia Strielnikov, sur le voyou Vaska Tabouretkine et sur le méchant chat Kham (Récit)
  • 1925 : Comme si de rien n'était (Récit)
  • 1925 : l'Union des cinq (Récit)
  • 1926 : Guiperboloïd injenera Garina (l’Hyperboloïde de l’ingénieur Garine) (Roman d'anticipation)
  • 1926 : Un Incident de la rue du Littolral, les nuits de Moscou (Récit)
  • 1926 : Instituteur (Récit)
  • 1926 : Natacha (Récit)
  • 1927 : Nuit Blanche (Récit)
  • 1927 : Un Homme expérimenté (Récit)
  • 1927 : Vassili Souchkov (un tableau de moeurs du faubourg de Saint Pétersbourg) (Récit)
  • 1927 : Testament d'Athanase Ivanovitch, le bonheur d'Averian Mychikine (Récit)
  • 1927 : Une Voie antique, les Anglais lorsqu'ils sont aimables (Récit)
  • 1927 : Un Lieu perdu (Récit)
  • 1927-1929 : Vossemnadtsatyï god (l’Année 1918) (Roman), seconde partie de la trilogie Khojdenie po moukam (trilogie)
  • 1928 : Gadiouka (la Vipère) (Nouvelle)
  • 1928 : Soirée à la campagne (Récit)
  • 1928 : le Gobelin de Marie-Antoinette (Récit)
  • 1928 : Ombres vivants (Récit)
  • 1929 : Comme si de rien n'était (Conte d'enfants)
  • 1929 : Du journal d'un chasseur (Récit)
  • 1929 : Marthe Rabet (Récit)
  • 1929 : Athaman Grigoriev (Récit)
  • 1930 : Imbéciles abandonnés (Récit)
  • 1930 : Une aventure extraordinaire sur un bateau du Volga (Récit)
  • 1930-1943 : Petr Pervyi (Pierre Ier), première partie : 1930, 2e partie : 1934, 3e partie : inachevée, 1943 (Roman historique)
  • 1931-1932 : Tchernoïe zoloto (l’Or noir) (Roman satirique)
  • 1932 : Voyage dans un autre monde (Récit)
  • 1936 : La Petite Clé d'or ou Les Aventures de Bouratino (Récit)
  • 1937 : Khleb (le Pain (la Défense du Tzaritzine)) (Roman), volet intermédiaire de la trilogie Khojdenie po tnoukam (le Chemin des tourments)
  • 1938 : Pierre Ier, avec V. Pétrov et N. Lechtchenko (Scénario Cinématographique)
  • 1940 : Contes populaires russes, 1er volume (adaptation de contes)
  • 1940 : Emigranty (les Émigrés) version remaniée de Tchernoïe zoloto (l’Or noir) (Roman satirique)
  • 1940-1941 : Khmouroïe outro (le Matin maussade) (Roman), également connu sous le titre Sombre Matin, dernière partie de la trilogie Khojdenie po tnoukam (le Chemin des tourments)
  • 1941 : Les Braves (Récit)
  • 1941 : le Bélier (Récit)
  • 1941 : le Führer, adaptation de la pièce le Pont du diable (Pamphlet)
  • 1942 : Orel i orlitsa (l’Aigle et sa femelle), connu également sous le titre le Couple d'aigles, première partie d'un diptyque dramatique glorifiant Ivan le Terrible
  • 1942-1944 : Rasskazy Ivana Soudareva (les Récits d’Ivan Soudarev)[9] (Récits de guerre)
  • 1943 : Troudnyïe gody (les Années difficiles), seconde partie d'un diptyque dramatique glorifiant Ivan le Terrible
  • 1943 : Katia, la mère et la Fille (Récit)
  • 1943 : Contes populaires russes, fin du travail commencé en 1940 (adaptation de contes)
  • 1943 : Khojdenie po moukam (le Chemin des tourments), trilogie rassemblant les Romans : Sestry (les Sœurs), Vossemnadtsatyï god (l’Année 1918) et Khmouroïe outro (le Matin maussade), elle est connue également sous le nom de Calvaire
  • Tchto my zachtchichtchaïem (Ce que nous défendons) (Article)
  • Rodina (la Patrie) (Article)
  • Krov naroda (le Sang du peuple) (Article)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marc Slonime, Histoire de la littérature russe soviétique, Lausanne, Éditions L'Âge d'homme,‎ 1985, 367 p. (lire en ligne), p. 125-126 (traduction de Mary Fretz et Roger Stuveras).
  2. a et b Georges Michel Nivat (1993), p. 622-633
  3. C'est un proche parent de l'écrivain aristocrate Léon Tolstoï
  4. Liste des Œuvres complétée à partir des informations croisées entre l'encyclopédie Larousse (Éd. 1971-1976) et la liste des oeuvres littéraires d'Alexis Tolstoï proposée au sein de Rasskazy Ivana Soudareva (les Récits d’Ivan Soudarev), éd. 1945
  5. il est possible qu'il s'agisse de Kassatka (la Petite Hirondelle)
  6. il se peut qu'il s'agisse d'une seule pièce, de deux ou trois pièces séparées
  7. il s'agit peut-être de Zavoljie (Outre-Volga)
  8. il se peut qu'il s'agisse d'un seul récit ou de deux récits séparés
  9. Paru en français au 4ème trimestre (30 octobre) 1945, aux Editions Hier et Aujourd'hui (N°15), traduit par J. Hepner