Al-Qazwini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Illustration faite pour une réédition au XIXe siècle de son œuvre Les Merveilles des choses créées et les curiosités des choses existantes

Zakarīyā ibn Muḥammad al-Qazwīnī (en arabe : أبو عبد الله بن زكريا القزويني ; en persan : زکریای قزوینی), né à Qazwin vers 1203 et mort à Bagdad vers 1283, est un homme de lettres et un juriste persan.

L'œuvre d'Al-Qazwini résume l'imaginaire de la création tel qu'elle était perçue au XIIIe siècle. Elle nous brosse un tableau vivant des croyances et des mythes qui étaient au cœur même des cités de l'empire, mais étaient tout aussi présents dans l'Occident médiéval. Sur le plan littéraire et scientifique, Al-Qazwini est le contemporain tardif des Mille et une nuits qui, déjà depuis plus d'un siècle? se colportent dans la « cité ronde » des grands califes : Bagdad. Son œuvre principale, Les Merveilles des choses créées et les curiosités des choses existantes, connut un véritable succès auprès des lettrés arabes et donna lieu à de nombreuses traductions persanes, turques, et européennes, ainsi qu'à des abrégés et des adaptations jusqu'au XIXe siècle.

Al-Qazwini pratiquait à la fois l'astronomie, la géologie et la minéralogie en dehors de ses heures de présence en tant que juge.

Il est aussi l'auteur d'un traité de géographie dans lequel il décrit la théorie des sept climats dans les différentes régions du monde alors connues.

Ouvrage principal[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]