Dictionnaire amoureux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

« Dictionnaire amoureux » est une collection d'ouvrages qui, bien que prenant la forme d'un ensemble d'articles classés par ordre alphabétique et sans structure linéaire (d'où leur titre de dictionnaires), n'ont pas vocation à être de nature encyclopédique, mais plutôt des essais, à caractère subjectif (d'où le qualificatif amoureux). La collection, publiée chez Plon depuis 2000, a été fondée et est dirigée par Jean-Claude Simoën.

Histoire[modifier | modifier le code]

Simoën a eu l'idée de ce concept en étant l'éditeur en 1997 d'un livre de Dominique Fernandez, Le Voyage d'Italie[1], qui prenait déjà la forme d'un abécédaire et était déjà sous-titré Dictionnaire amoureux[2].

Succès auprès du public et de la critique[modifier | modifier le code]

Chaque année, il se vend 250 000 exemplaires d'ouvrages de cette collection. Chaque ouvrage se vend en moyenne à 30 000 exemplaires. Le plus gros succès a été le Dictionnaire amoureux du vin de Bernard Pivot, qui s'est vendu à 140 000 exemplaires[3]. Plusieurs autres ont dépassé les 50 000 exemplaires : le Dictionnaire amoureux des chats de Frédéric Vitoux, le Dictionnaire amoureux du rugby de Daniel Herrero, le Dictionnaire amoureux de Venise de Philippe Sollers[4], ou encore le Dictionnaire amoureux du rock d'Antoine de Caunes[5].

Plusieurs ouvrages de cette collection ont reçu des prix littéraires :

Liste des ouvrages[modifier | modifier le code]

Éditions originales[modifier | modifier le code]

Rééditions[modifier | modifier le code]

Certains ouvrages de la collection ont été réédités au Grand Livre du mois :

et chez France Loisirs :

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]