Bimaristan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bimaristan est un mot qui signifie Hôpital en langue Pehlevi et Persane (بیمارستان bīmārestān) de Bimar- en Écriture pehlevi venant de vīmār ou vemār qui signifie "malade" et -stan un suffixe signifiant endroit, lieu.

À l’âge d'or de la civilisation islamique médiévale, le mot Bimaristan était utilisé pour indiquer un hôpital au sens moderne du terme, un établissement où les malades étaient accueillis et pris en charge par un personnel qualifié.

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Dr. Sharif Kaf Al-Ghazal, MD. The Origin of Bimaristans (Hospitals) In Islamic Medical History. Oct. 15, 2006.[1]
  • (en) Régis Morelon et Roshdi Rashed, Encyclopedia of the History of Arabic Science, vol. 3, Routledge,‎ 1996 (ISBN 0415124107)
  • Noshwrawy, A.R., The Islamic Biarmistans in the Middle Ages, Arabic Translation by M. Kh. Badra, The Arab Legacy Bul. no 21, P 202.
  • Nur Eddine, Bimaristan: Great Medical Édifice of the Islamic Civilization. Oct. 15, 2006.[2]
  • (en) Hanafy A. Youssef, Fatma A. Youssef et T. R. Dening, « Evidence for the existence of schizophrenia in medieval Islamic society », History of Psychiatry, vol. 7, no 25,‎ mars 1996, p. 55-62 (lien DOI?)

Voir aussi[modifier | modifier le code]