Al-Hilal Football Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Al-Hilal FC)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Al Hilal.

Al-Hilal Football Club

Logo du
Généralités
Nom complet Al-Hilal Saudi Football Club
Fondation 1957
Couleurs bleu et blanc
Stade Stade du Roi-Fahd
(67 000 places)
Siège Riyad
Président Drapeau : Arabie saoudite Abdulrahman bin Musa'ad (en)
Entraîneur Drapeau : Roumanie Laurențiu Reghecampf
Palmarès principal
National[1] Championnat d'Arabie saoudite (13)
Coupe d'Arabie saoudite (9)
International[1] Ligue des champions de l'AFC (2)
Coupe d'Asie des vainqueurs de coupe (2)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Al-Hilal Saudi Football Club, plus communément appelé Al-Hilal (نادي الهلال : « le croissant ») est un club saoudien de football basé à Riyad, la capitale d'Arabie saoudite, en 1957.

Vainqueur de 53 trophées dont 13 championnats d'Arabie saoudite et 2 ligues des champions de l'AFC, Al-Hilal est le club le plus titré d'Arabie saoudite.

Ce palmarès a valu au club d'être désigné « meilleur club asiatique du XXe siècle » par l'IFFHS, loin devant son principal concurrent le club nippon Yokohama Marinos[2].

Depuis mai 2014, l'équipe première est entraînée par Laurențiu Reghecampf.

Historique[modifier | modifier le code]

Al-Hilal Club est fondé le 16 octobre 1957 en tant qu'El Olympy (« l'olympique »)[3], par Abdul Rahman Bin Said. Le club change de nom le 3 décembre 1958 par décret du roi Saoud, après un premier tournoi ayant opposé l'Olympic Club, Al-Shabab, Al-Riyadh et El-Kawkab[4].

Les dirigeants sont ambitieux et font en sorte de construire une équipe compétitive, qui enlève la Coupe du Roi d'Arabie saoudite, une des deux compétitions nationales à l'époque, en 1961. En 1964, le club réalise le doublé Coupe d'Arabie saoudite-Coupe du Roi, qui l'établit durablement dans l'élite du football saoudien[3]. Le club fait partie des huit fondateurs du Championnat d'Arabie saoudite, dont il remporte la première édition en 1977. Le club profite de sa renommée naissante et de sa puissance financière pour attirer des techniciens de renom, dont l'entraîneur brésilien Mario Zagallo et le milieu de terrain international brésilien Roberto Rivelino[3].

Le succès de la formation de la capitale ne se dément jamais longtemps, Al Hilal remportant de nouveau le championnat en 1979, 1985, 1986, 1988, 1990... et atteignant la seconde place en 1980, 1981, 1983 et 1987, sans compter les compétitions de coupe[3].

À partir des années 1980, les compétitions continentales se développent, et notamment la Coupe d'Asie des clubs champions dont Al-Hilal est finaliste en 1987 et 1988, après avoir remporté en 1986 la Coupe des clubs champions du golfe Persique. En 1992, Al-Hilal remporte le Coupe d'Asie des clubs champions face à l'Esteghlal Téhéran (1-1, 4-3 tab), tenant du titre. Les titres internationaux s'accumulent dans les années 1990 : Ligue des champions arabes en 1994 et 1995, Coupe d'Asie des vainqueurs de coupe et Supercoupe d'Asie en 1997, Coupe des clubs champions du golfe Persique en 1998... Surtout, en 2000, les Saoudiens remportent pour la deuxième fois la Coupe d'Asie des clubs champions, face aux Japonais de Júbilo Iwata (3-2 a.p.), puis de nouveau la Coupe d'Asie des vainqueurs de coupe en 2002.

Après cette décennie de triomphes, Al-Hilal doit faire avec l'émergence au plus haut niveau continental de son rival Al-Ittihad, basé à Djeddah, qui enlève sept titres de champion entre 1997 et 2009 et remporte à son tour la Ligue des champions de l'AFC en 2004 et 2005. Dans le même temps, Al-Hilal, qui voit ses principales stars arrêter leur carrière (Youssef Al-Thuniyan en 2005, Sami Al-Jaber et Nawaf Al-Temyat en 2008, Mohammed al-Deayea en 2010) est sorti prématurément de la Ligue des champions en 2005 et 2008[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

National[modifier | modifier le code]

Al-Hilal champion en 2010

International[modifier | modifier le code]

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Stade international du Roi-Fahd.


Le stade international du Roi-Fahd (arabe : ملعب الملك فهد الدولي) est un stade à usage multiple situé à Riyad en Arabie saoudite. Il est principalement utilisé pour les rencontres de football et les compétitions d'athlétisme. Le stade dispose d'une capacité de 67 000 places.

Personnages emblématiques[modifier | modifier le code]

Liste des entraîneurs[modifier | modifier le code]


Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Rivelino à gauche et Néjib Limam à droite, sous le maillot d'Al-Hilal en 1979.

Parmi les joueurs ayant porté le maillot d'Al-Hilal, les attaquants Sami Al-Jaber et Youssef Al-Thuniyan, le milieu de terrain Nawaf Al-Temyat, élu meilleur joueur asiatique en 2000, et le gardien de but Mohammed al-Deayea, recordman du nombre de sélections internationales[5], ont plus particulièrement marqué l'histoire du club dans les années 1990 et 2000[3]. De 1978 à 1981, le club accueille également la star brésilienne Rivelino[6].Youssef Chippo,Salaheddine Bassir sont parmi les meilleurs joueurs africain à avoir porté le maillot du club Saoudiens.

Personnel du club[modifier | modifier le code]

Staff Technique[modifier | modifier le code]

Position Nom
Entraîneur Drapeau de la Croatie Dalak Zlatko
Assistant
Assistant Technique
Entraîneur Fitness
Entraîneur Gardien de but Drapeau de l'Irlande Des McAleenan (en)
Psychologue
Médecin Drapeau de l'Allemagne Nina Fibich
Infirmier Drapeau du Portugal Philipe
Entraîneur Réserve Drapeau de l'Allemagne Heiko Bonan (en)

Direction[modifier | modifier le code]

Abdulrahman bin Musa'ad actuel President.
Office Name
President Abdulrahman Bin Musa'ad (en)
Vice-president Nawaf Bin Saad Al Saud
Secrétaire-General Ahmed Al Khameis
Assistant Secrétaire-General Fahd Al Hamidi
Directeur du groupe publique Fahd Al-Ghosn
Officiel professionnel Dr Abdullah Al Burgan
Secrétaire Morjaan

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (en) « Asia's Club of the Century », IFFHS
  3. a, b, c, d, e et f « Al Hilal, populaire et royal », FIFA
  4. (en) « The story of Al Hilal Foundation », sur site officiel
  5. (en) « Roberto Mamrud, Mohamed Al-Deayea – Century of International Appearances », RSSSF
  6. (en) « The best goalkeepers of all time », sur CNN,‎ 9 février 2009

Lien externe[modifier | modifier le code]