A Scanner Darkly (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir A Scanner Darkly.

A Scanner Darkly

Titre original A Scanner Darkly
Réalisation Richard Linklater
Scénario Richard Linklater
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Animation
Durée 100 minutes
Sortie 2006

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

A Scanner Darkly est un film américain réalisé par Richard Linklater, sorti en 2006. C'est l'adaptation cinématographique du roman Substance mort (A Scanner Darkly) de Philip K. Dick.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Bob Arctor est Fred, et Fred est Bob Arctor : un policier membre de la brigade des stupéfiants, infiltré dans un milieu de toxicomanes, et menant deux vies à la fois. Il vit avec deux autres hommes totalement déphasés par rapport à la réalité, Luckman et Barris. Donna, son amie, est dealeuse et consommatrice. Ils sont tous, exceptée Donna, accros à la Substance M, une drogue qui mine peu à peu leur identité pour finir par faire d'eux des larves.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf mention contraire, les informations mentionnées proviennent de la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Scénario[modifier | modifier le code]

Le scénario du film s'inspire librement du roman Substance mort de Philip K. Dick.

Animation[modifier | modifier le code]

Le film a été animé à partir de prises de vue réelles à l'aide de la technique de la rotoscopie. Les animateurs emploient le logiciel Rotoshop, de la firme Linklater, pour redessiner les personnages et les décors.

Bande originale[modifier | modifier le code]

A Scanner Darkly
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de Graham Reynolds
Sortie [3]
Durée 51:10
Genre musique de film
Compositeur Graham Reynolds
Label Lakeshore Records
Critique

La musique du film est composée par Graham Reynolds. L'album a été commercialisé par le label Lakeshore Records, filiale de Lakeshore Entertainment.

Par ailleurs, on peut entendre dans le film cinq chansons de Radiohead : Fog, Pulk/Pull Revolving Doors, Skttrbrain (Four Tet Mix), The Amazing Sounds of Orgy, et Arpeggi (même si Pulk/Pull Revolving Doors et Arpeggi ne sont pas créditées). On peut également y entendre le titre Black Swan de Thom Yorke.

No Titre Interprète(s) Durée
1. 7 Years from Now Graham Reynolds featuring Golden Arm Trio 1:08
2. Aphids Graham Reynolds featuring Golden Arm Trio 2:55
3. Swallowed Up in Victory Graham Reynolds featuring Golden Arm Trio 0:51
4. Strawberry Pie Graham Reynolds featuring Golden Arm Trio 4:04
5. The Dark World Where I Dwell Graham Reynolds featuring Golden Arm Trio 2:15
6. Sex, Beer, And Pills Graham Reynolds featuring Golden Arm Trio 1:53
7. A Farm Near the Mountains Graham Reynolds featuring Golden Arm Trio 1:37
8. Bug-Bite Squared Graham Reynolds featuring Golden Arm Trio 2:28
9. Pose as a Nark Graham Reynolds featuring Golden Arm Trio 2:34
10. Do You Like Cats? Graham Reynolds featuring Golden Arm Trio 2:04
11. A Scanner Darkly Graham Reynolds featuring Golden Arm Trio 2:50
12. Abrasocaine Graham Reynolds featuring Golden Arm Trio 0:43
13. Part of the Plan Graham Reynolds featuring Golden Arm Trio 1:07
14. Are You Experiencing Any Difficulties? Graham Reynolds featuring Golden Arm Trio 2:16
15. Your Move, Peterbilt Graham Reynolds featuring Golden Arm Trio 1:25
16. Room 203 Graham Reynolds featuring Golden Arm Trio 2:04
17. Escorted to the Bright Lights Graham Reynolds featuring Golden Arm Trio 2:56
18. You'll See the Way You Saw Before Graham Reynolds featuring Golden Arm Trio 2:57
19. A New Path Graham Reynolds featuring Golden Arm Trio 1:51
20. Little Blue Flowers Graham Reynolds featuring Golden Arm Trio 3:05
21. Darkly Mix Graham Reynolds featuring Jack Dangers & Golden Arm Trio 3:39
22. Call Sign/Aleph:/ Graham Reynolds featuring DJ Spooky & Golden Arm Trio 4:28
51:10[4]

Distribution[modifier | modifier le code]

Le film a été présenté en 2006 lors de la 59e édition du Festival de Cannes dans la sélection Un Certain Regard et au festival du film américain de Deauville.

Éditions en vidéo[modifier | modifier le code]

En France, le film est édité en DVD de zone 2 par Warner Home Video en mars 2007, dans une édition simple et une édition « prestige ». Seule la version originale du film est proposée, accompagnée de sous-titrages en anglais, arabe, français et néerlandais ; la version doublée en français n'y est pas incluse. L'édition simple de 2007 contient, outre le film, plusieurs compléments : un commentaire audio où interviennent Richard Linklater, réalisateur du film, l'acteur principal Keanu Reeves, Isa Dick Hackett, fille de l'écrivain Philip K. Dick, ainsi que le producteur Tommy Pallotta et l'historien Jonathan Lethem, spécialiste de Philip K. Dick ; un making-of intitulé Un été à Austin ; une émission sur les coulisses de l'animation ; et la bande-annonce du film. L'édition « prestige », qui prend la forme d'un coffret, contient en plus le livre Substance mort de Philip K. Dick dans l'édition de poche Folio SF.

En avril 2007, le film est également édité en HD DVD par Warner Home Video.

En septembre 2010, le film est édité en Blu-Ray, toujours par Warner Home Video. Les compléments proposés sont les mêmes que sur les éditions en DVD de 2007.

Autour du film[modifier | modifier le code]

À la sixième minute du film, l'origine de la substance M nous est présentée comme extraite d'une « fleur bleue hautement toxique », la Clerodendrum ugandense, laquelle, en réalité est une plante ornementale parfaitement inoffensive. Mais curieusement la plante présentée n'est pas la clerodendron mais une autre fleur qui lui ressemble, le plumbago, également ornementale et inoffensive. Ceci n'est pas une erreur, mais bel et bien un élément de l'intrigue[réf. nécessaire].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Macaulay, Scott. (Hiver 2006). "The Schizoid Man". Filmmaker Magazine.
  2. (en) A Scanner Darkly (film) sur l’Internet Movie Database
  3. a et b (en) « Graham Reynolds - A Scanner Darkly (Original Motion Picture Soundtrack) », sur AllMusic (consulté le 20 avril 2015)
  4. A Scanner Darkly Soundtrack AllMusic. Retrieved February 27, 2014