Années 750 av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis -753)
Aller à : navigation, rechercher

IXe siècle av. J.-C. | VIIIe siècle av. J.-C. | VIIe siècle av. J.-C.

../.. | Années 770 av. J.-C. | Années 760 av. J.-C. | Années 750 av. J.-C. | Années 740 av. J.-C. | Années 730 av. J.-C. | ../..

Événements[modifier | modifier le code]


  • Vers 750 av. J.-C. :

Europe[modifier | modifier le code]

Selon la légende, Rome fut fondée par Romulus et Rémus, qui, dans leur enfance, auraient été nourris par une louve.
  • 21 avril 753 av. J.-C. : Fondation de Rome par les deux frères Rémus et Romulus selon la tradition. Cet évènement constitue l'année I du calendrier romain : ab Urbe condita.
    • Romulus tue son frère Rémus, qui aurait par dérision franchi la muraille virtuelle qu’il avait tracé de sa charrue (pomerium), ajoutant « Ainsi périsse quiconque franchira ces remparts ». Romulus combat victorieusement les peuplades voisines (Céniniens, Antemnates et Sabins). Le roi des Sabins Titus Tatius partage le pouvoir avec lui après l’enlèvement des Sabines et la guerre qui s’ensuit.
    • Tarpeia, une des vestales (prêtresse vouée à la chasteté) du temple de Vesta à Rome, dont le père était chef de la garde du Capitole, est séduite par le roi des Sabins Titus Tatius et lui livre la ville. En guise de châtiment, elle aurait été enterrée vivante à l'extrémité sud-ouest du Capitole, appelée depuis roche Tarpéienne.
  • 752 av. J.-C. :
    • Jeux olympiques antiques : À partir de la septième olympiade, le champion olympique reçoit une couronne d’olivier sauvage, un ruban de laine rouge, la tænia, et une branche de palmier. Le Messénien Daikles est le premier champion olympique honoré ainsi. De 752 av. J.-C. à 736 av. J.-C.. Les Messéniens trustent les victoires aux Jeux Olympiques.
    • Fondation en Sicile, au sud de l'Etna de la cité de Leontinoi, par des habitants venus de la cité de Naxos (située au nord de l'Etna).
    • Des colons venus de Chalcis s'établissent à Catane (la chronologie traditionnelle s'éloigne des recherches archéologiques récentes et donne comme année de fondation 729 av. J.-C.)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Georges Roux, La Mésopotamie, Seuil,‎ 1995 (ISBN 9782020086325, présentation en ligne)
  2. Hugues Mouckaga, Heurs et malheurs de Carthage face à Rome : Delenda (est) Carthago ! 509-146 av. J.-C., Éditions L'Harmattan,‎ 2012 (ISBN 9782296479449, présentation en ligne)
  3. Alain Daniélou, Histoire de l'Inde, Fayard,‎ 1983 (ISBN 9782213639536, présentation en ligne)
  4. Jean-Marie Bertrand, Cités et royaumes du monde grec - Livre de l'élève, Hachette Éducation Technique,‎ 1992 (ISBN 9782011818782, présentation en ligne)
  5. Danièle Berranger-Auserve, Recherches sur l'histoire et la prosopographie de Paros à l'époque archaïque, Presses Univ Blaise Pascal,‎ 1992 (ISBN 9782845160385, présentation en ligne)
  6. François Clément, Viton de Saint-Allais, L'Art de vérifier les dates des faits historiques, des inscriptions, des chroniques et autres anciens monumens, avant l'ère chrétienne..., Moreau,‎ 1820 (présentation en ligne)
  7. Claude Mossé, Les institutions grecques à l'époque classique, Armand Colin,‎ 2008 (ISBN 9782200270742, présentation en ligne)
  8. Jean-Marc Luce, Habitat et urbanisme dans le monde grec de la fin des palais mycéniens à la prise de Milet (494 av. J.-C.), Presses Univ. du Mirail,‎ 2002 (ISBN 9782858166220, présentation en ligne)