Titus Tatius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Titus Tatius
Titre
Co-roi de Rome
c.745 – c.740 av. J.-C. (~5 ans)
En tandem avec Romulus
Prédécesseur Romulus
Successeur Romulus
Biographie
Dynastie Sabin
Date de décès c.740 av. J.-C. (Lavinium)

Titus Tatius
Liste des rois de Rome
Série Rome antique

Titus Tatius, roi légendaire de Cures (ou Quirium), chez les Sabins, roi de Rome dont il partagea le trône avec Romulus.

Il était déjà vieux quand le rapt des filles sabines lui fit prendre les armes contre Romulus en 745 av. J.-C. Suivant le récit traditionnel, il entra dans la citadelle grâce à la trahison de Tarpeïa et livra trois combats aux Romains. Il allait vaincre dans le dernier quand l'intervention des Sabines fit cesser le combat. C'est lui qui fit tuer Tarpéia (sur le site de la roche Tarpéienne) après que celle-ci lui eut ouvert les portes de la citadelle du Capitole[1].

Tatius consentit à régner conjointement avec Romulus sur le peuple uni des Romains et des Quirites (populus Romanus Quiritium) ; il aurait donné son nom à une des tribus primitives de Rome, les Titienses[2]. Suétone rapporte sans trop y croire une tradition disant qu'il aurait fait venir la famille sabine des Claudii pour qu'elle s'installe à Rome[3]. Pour que les Sabins installés à Rome puissent exercer les cultes propres à leur peuple, il aurait créé un collège de prêtres, les prêtres Titiens[4].

Au bout de 5 ans, Tatius fut assassiné à Lavinium, par des habitants de Laurente auxquels il refusait justice pour un vol de bétail[5] ; Son corps fut ramené à Rome pour ses funérailles. Romulus fut soupçonné d'avoir pris part à ce meurtre.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Denys d'Halicarnasse, Antiquités romaines, livre II, 36, 38 et suivants
  2. Varron, De lingua latina, livre V, 51 et 55
  3. Suétone, Vie des douze Césars, Tibère, 2
  4. Tacite, Annales, livre I, 54
  5. Denys d'Halicarnasse, Antiquités romaines, livre II, 51,52 ; Strabon, Géographie, livre V, 2

Articles connexes[modifier | modifier le code]