Pilier (rugby à XV)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pilier (homonymie).
Lexique du rugby à XV
Joueurs (no )
Terrain
  • En-but
  • 22 mètres
  • ligne de hors-jeu
Actions de jeu
Décompte des points
Règles
Tous les articles

Pilier (en anglais : prop) est un poste de rugby à XV. On trouve deux piliers dans une équipe, ils portent généralement les numéros 1 (pilier gauche) et 3 (pilier droit). Ce sont des joueurs de première ligne qui entourent le talonneur en mêlée fermée et sont chargés de pousser les piliers adverses en poussant eux-mêmes et en transmettant la poussée exercée par la deuxième ligne "l'attelage". Dans le jargon du rugby, on parle parfois simplement du « gaucher » et du « droitier ».

Les piliers sont en première ligne dans une mêlée.

Les piliers jouent un rôle méconnu mais important lors des mêlées, outre la puissance du pack, la capacité des piliers à dominer leurs vis-à-vis conditionne la réussite de l'équipe lors de cette phase de conquête. Cette phase, "littéralement", de combat extrêmement technique voit le succès se matérialiser soit par l'enfoncement du pack adverse soit simplement par la pénalisation du pilier en vis-à-vis (perte d'appuis, tenue de bras illicite, poussée pas droite horizontalement ou verticalement, etc.). Étant donné les risques physiques encourus lors de ces phases de jeu à ce poste, le règlement exige la présence de joueurs de première ligne pour l'organisation des mêlées. La dureté physique de ce poste, ainsi que la spécificité du poste, impliquent la présence nécessaire d'un pilier parmi les sept remplaçants d'une feuille de match. Un deuxième spécialiste est aussi parfois sélectionné si l'entraîneur redoute un match particulièrement intense sur les phases de conquête.

Les joueurs jouant à ce poste sont généralement les plus massifs de l'équipe et sont en général plus petits que les deuxièmes ou troisièmes lignes : leur centre de gravité doit être le plus bas possible pour pouvoir mieux jouer en mêlée. Le rôle du pilier dans le rugby moderne dépasse le cadre de la mêlée fermée, ils sont au soutien pour soulever leurs coéquipiers en touche ou percutent le premier rideau défensif adverse pour essayer de le percer ou pour concentrer la défense. L'organisation offensive ou défensive d'une équipe impose que les joueurs se déplacent le moins possible sur la largeur du terrain, ce principe amène le pilier à une certaine polyvalence (puissance, vitesse, rapidité de déplacement) particulièrement recherchée au niveau professionnel et international.

En mêlée, les rôles des piliers droit et gauche sont différents : le pilier droit engage ses deux épaules dans la mêlée et doit contenir à la fois le talonneur et le pilier gauche adverses tandis que le gaucher n'engage qu'une épaule (la droite) et ne possède donc qu'un vis-à-vis. Le pilier droit doit donc posséder suffisamment de force physique pour éviter de subir la pression adverse et de devoir se relever. Le pilier gauche doit en revanche pouvoir profiter de sa situation pour repousser le pilier droit adverse, tout en évitant que la mêlée s'écroule de son côté ; il peut aussi s'extraire plus rapidement de la mêlée lorsqu'elle est terminée.

Quelques piliers :Amédée Domenech(FRA), Pascal Ondarts(FRA), Jean Iraçabal(FRA), Jason Leonard(ANG), Wilson Whineray(N-Z),Os du Randt(AFS), Pieter de Villiers(AFS, FRA), Carl Hayman(N-Z), Ewen McKenzie(AUS), Armand Vaquerin(FRA), Adam Jones(GAL), Jason Leonard(ANG), Pierre Dospital(FRA), Nicolas Mas(FRA), Christian Califano(FRA), Sylvain Marconnet(FRA), Jean-Baptiste Poux(FRA), Sebastian Bozzi(ARG), Rodrigo Roncero(ARG), Omar Hasan(ARG), Census Johnston(SAM), Andrea Lo Cicero(ITA), Martin Castrogiovanni(ITA).

Scrum.svg
Composition equipe rugby.svg