Élections européennes de 1999 en Suède

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Elections européennes de 1999 en Suède
 %
30
20
10
0
25,99 %
20,75 %
15,82 %
13,85 %
9,49 %
7,64 %
5,99 %
Variation :
par rapport à 1995
 %p
 10
   8
   6
   4
   2
   0
  -2
  -4
  -6
  -8
-2,07 %
-2,42 %
+2,90 %
+9,03 %
-7,73 %
+3,72 %
-1,17 %

Les élections européennes se sont déroulées, pour la seconde fois, le 13 juin 1999 en Suède pour désigner les 22 députés européens au Parlement européen, pour la législature 1999-2004. Plus de 6,6 millions de personnes pouvaient voter lors de ces élections. Les députés européens suédois furent élus au scrutin proportionnel plurinominal, conformément à une version modifiée de la méthode de Sainte-Laguë, à l'échelle nationale. Les différentes listes devaient obtenir au moins 4 % des suffrages exprimés pour participer à la répartition des sièges. Ces élections furent les premières organisées en Suède en même temps que dans les autres États membres.

Campagne[modifier | modifier le code]

La campagne électorale fut été dominée par les discussions que les sociaux-démocrates eurent avec leurs partenaires de coalition gouvernementale, les Verts et la gauche sur le non-alignement suédois. Les Verts menacèrent de retirer leur soutien au gouvernement, si les sociaux-démocrates ne donnaient pas des garanties suffisantes sur la question du non-alignement. Le gouvernement social-démocrate fit valoir que le non-alignement de la Suède n'était pas menacé, et qu'il n'accepterait jamais de mettre en place une politique de défense européenne commune à laquelle participerait la Suède. Lors de la réunion du Conseil européen de Cologne en Juin 1999, une décision fut prise de doter l'UE de capacités militaires de gestion de crise, afin de prévenir les conflits.

Résultats[modifier | modifier le code]

Flag of Europe Elections au Parlement Européen de 1999
Parti Tête de liste Vote Siège
Nombre % Diff. Nom. Diff.
Parti social-démocrate (SAP) Pierre Schori 657.497 25,99 -2,07 6 -1
Parti du rassemblement modéré (M) Staffan Burenstam Linder 524.755 20,75 -2,42 5 =
Parti de gauche (V) Jonas Sjöstedt 400.073 15,82 +2,90 3 =
Parti du Peuple - Les Libéraux (FP) Marit Paulsen 350.339 13,85 +9,03 3 +2
Les Verts (MP) Per Gahrton 239.946 9,49 -7,73 2 -2
Les chrétiens-démocrates (KD) Anders Wijkman 193.354 7,64 +3,72 2 +2
Parti du Centre (C) Karl Olsson 151.442 5,99 -1,17 1 -1
Autres 12.031 0,48 0 =
Total 2.529.437 100 22 =
Votes nuls 59.077
Total 2.588.514

Ces élections représentèrent un succès pour le Parti libéral et les Les chrétiens-démocrates, du fait notamment de leur tête de liste populaire, respectivement Marit Paulsen et Anders Wijkman. Ce succès se traduisit par l'obtention de deux sièges supplémentaires pour ces deux parties. Même la gauche, avec Jonas Sjöstedt comme tête de liste, augmenta son score, mais cela ne suffit pas pour que cela soit reflété dans la répartition des sièges. Les partis arrivés en tête lors des élections précédentes, connurent un recul, y compris les Verts, qui perdirent deux de leurs quatre sièges. Le taux de participation était de 38,84%, soit une baisse de quelques points par rapport à 1995. Ce taux de participation était nettement inférieur à celui des élections législatives suédoises.

Liens externes[modifier | modifier le code]