Élections européennes de 1987 au Portugal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les élections européennes de 1987 au Portugal (Eleições parlamentares europeias de 1987 (Portugal)) se sont tenues au Portugal le 19 juillet 1987, afin d'élire les vingt-quatre députés européens au Parlement européen attribués au Portugal. Elles ont été remportées par le Parti social-démocrate (PPD/PSD).

Contexte[modifier | modifier le code]

Au pouvoir depuis les élections législatives anticipées du 6 octobre 1985, le PPD/PSD a mené, le 1er janvier 1986, le Portugal dans la Communauté économique européenne (CEE), à peine douze ans après la révolution des Œillets. Victime d'un important retard économique, dû à l'isolement durant la période du régime salazariste, le pays a alors profité d'importants fonds structurels.

Alors que l'opposition socialiste avait été laminée au scrutin de 1985, dépassant de peu les 20 % des voix, son candidat à l'élection présidentielle de 1986, l'ancien Premier ministre Mário Soares, l'avait emporté au second tour avec 51,1 % des voix face au candidat d'union du centre-droit, Diogo Freitas do Amaral. À l'occasion de ce scrutin, les sociaux-démocrates avaient choisi comme tête de liste le secrétaire d'État, chargé de la présidence du Conseil des ministres, Pedro Santana Lopes, tandis que le PS avaient désigné Maria de Lourdes Pintasilgo, ancienne Premier ministre.

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Le mode de scrutin retenu prévoit l'élection des députés européens au scrutin proportionnel suivant la méthode d'Hondt, connue pour avantager les partis arrivés en tête. La loi électorale établit à 24 le nombre de sièges à pourvoir. Les députés sont élus dans une seule circonscription, correspondant à l'ensemble du territoire national.

Tête de liste des principaux partis[modifier | modifier le code]

Parti Tête de liste
Parti social-démocrate
Partido Social Democrata
Pedro Santana Lopes
Parti socialiste
Partido Socialista
Maria de Lourdes Pintasilgo
Parti rénovateur démocratique
Partido Renovador Democrático
José Medeiros Fereira
Coalition démocratique unitaire
Coligação Democrática Unitária
Ângelo Veloso
Centre démocratique et social
Centro Democrático Social
Francisco Lucas Pires

Résultats[modifier | modifier le code]

Scores[modifier | modifier le code]

Parti Voix  % Sièges
Parti social-démocrate (PPD/PSD) 2 111 828 37,45 % 10
Parti socialiste (PS) 1 267 672 22,48 % 6
Centre démocratique et social (CDS) 868 718 15,40 % 4
Coalition démocratique unitaire (CDU)
PCP
PEV
648 700


11,50 %


3
• 3
• 0
Parti rénovateur démocratique (PRD) 250 158 4,44 % 1
Autres 349 859 6,20 % 0
Bulletins blancs 68 475 1,21 %
Bulletins nuls 74 240 1,32 %
TOTAL (participation : 72,42 %) 5 639 650 100,00 % 24

Analyse[modifier | modifier le code]

Tenues en même temps que des élections législatives anticipées, ce qui explique une participation supérieure à 70 %, ces élections confortent la place du centre-droit comme premier courant politique au Portugal. Ensemble, PPD/PSD et CDS cumulent 53 % des suffrages exprimés, alors que la gauche se contente de 34 %.

Toutefois, l'équilibre entre les deux formations de droite est nettement plus favorable aux démocrates sociaux, d'idéologie chrétienne-démocrate et donc très favorable à l'intégration européenne, tandis que pour les formations de gauche, les socialistes restent à leur niveau électoral de 1985 alors que la CDU réduit l'écart à son plus faible niveau depuis 1979.

Par ailleurs, le PRD, révélation du précédent scrutin législatif, ne confirme pas sa percée électorale, même s'il parvient à envoyer un élu au Parlement européen.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]