Zyx

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hurtubise.
Jacques Hurtubise
Alias
Zyx
Naissance
Ottawa, Canada
Décès
Nationalité Canadien
Profession
Autres activités

Jacques Hurtubise, dit Zyx, né en novembre 1950 à Ottawa au Canada et mort le [1] d'une crise cardiaque, est un éditeur ainsi qu'un scénariste et dessinateur québécois de bande dessinée.

Il est l'un des fondateurs et l'éditeur du magazine Croc et l'une des personnalités les plus marquantes de la bande dessinée québécoise des années 1970 et 1980.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacques Hurtubise lance, en novembre 1971, sa première tentative de revue de BD québécoise L'Hydrocéphale Illustré, en collaboration avec Gilles Desjardins et Françoise Barrette. C'est là qu'il publie ses premières histoires en BD.

Après cet échec, il fonde la Coopérative des Petits Dessins, un groupe de jeunes artistes canadiens. Dans les années 1970, il dessine pour le journal Le Jour plus de 200 comic strips quotidiens ayant pour personnages principaux le Sombre Vilain et son fidèle acolyte, Bill le boa glouton, amateur de livreurs de pizza.

Les aventures du Sombre Vilain sont reprises dans Croc, magazine mensuel d'humour. Cette publication satirique, fondée par Hurtubise, Hélène Fleury et Roch Côté fait paraître plus de 185 numéros de 1979 à 1995. En avril 1995, après 15 années de publication, Croc fait paraître son dernier numéro (no 189).

Par la suite, Jacques Hurtubise se consacre à l'informatique et à Internet. Après avoir été éditeur de logiciels (société Logidisque qui a existé de 1982 à 2001 ; logiciels Le Secrétaire personnel, L'Écrivain public, etc), il a été rédacteur en chef d'InfiniT, communauté virtuelle au Canada de Vidéotron jusqu'en mai 1999. Il travaille ensuite comme conseiller principal, stratégie et communication, chez Intellia puis chez Nurun, la division nouveaux médias de Québécor. Il agit par la suite comme directeur de l’interactivité à TQS, Musique Plus et comme consultant en interactivité pour des clients Internet divers. En 2005, il lance le magazine Le Doigt, une publication hebdomadaire satirique qui ne dure que 6 numéros. 

Jacques Hurtubise demeure à ce jour[Quand ?], avec Albert Chartier, l'un des deux seuls québécois cités dans Le Dictionnaire mondial de la Bande Dessinée (de Patrick Gaumer et Claude Moliterni, chez Larousse) ainsi que dans The World Encyclopedia of Comics (Maurice Horn, Chelsea Hause).

Jacques « Zyx » Hurtubise est reçu en juin 2007 dans le Temple de la renommée de la bande dessinée canadienne, distinction décernée à Toronto à quelques créateurs canadiens de bandes dessinées par un jury anglophone. Zyx est le deuxième auteur vivant à recevoir cette récompense[réf. souhaitée] (après Dave Sim et la même année que Gerald Lazare), et le premier francophone avec Albert Chartier).

De 2012 jusqu'à son décès, il est responsable de la mobilisation et du développement chez Oxfam Québec.

Le fonds d'archives de Jacques Hurtubise est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[2].

Publication[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le père de Croc n’est plus », 14 décembre 2015.
  2. Fonds Jacques Hurtubise (p. 844) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]