Zalana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Zalana
Zalana
A Belfasca et l'église de l'Annunziata
avant restauration.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Collectivité territoriale unique Corse
Circonscription départementale Haute-Corse
Arrondissement Corte
Canton Ghisonaccia
Intercommunalité Oriente
Maire
Mandat
Laurent Marchetti
2014-2020
Code postal 20272
Code commune 2B356
Démographie
Gentilé Zalanais
Population
municipale
141 hab. (2015 en diminution de 8,44 % par rapport à 2010)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 15′ 41″ nord, 9° 22′ 34″ est
Altitude 600 m
Min. 193 m
Max. 847 m
Superficie 13,2 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Corse

Voir sur la carte administrative de Corse
City locator 14.svg
Zalana

Géolocalisation sur la carte : Corse

Voir sur la carte topographique de Corse
City locator 14.svg
Zalana

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Zalana

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Zalana

Zalana est une commune française située dans la circonscription départementale de la Haute-Corse et le territoire de la collectivité de Corse. Le village appartient à la microrégion de la Serra.

Ses habitants sont appelés les Zalanais et les Zalanaises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Zalana se trouve en Corse au cœur de la Serra, microrégion située au sud de la Castagniccia, dans le canton de Moïta-Verde. Le village se situe sur la côte orientale de l'île à 15 km (à vol d'oiseau) de la mer et à 25 km d'Aleria et de la première plage par la route. Il est accroché à flanc de montagne à une altitude de 675 m et bénéficie d'une vue imprenable sur la mer. La route desservant le village, est en « cul de sac ».

Ses six hameaux s'échelonnent entre 600 et 700 mètres et sont nichés dans une forêt de châtaigniers dont certains ont plusieurs siècles. Les quartiers de Zalana sont :

  • L'Aghjale ;
  • U Pianellu ;
  • A Costarella ;
  • A Belfasca (où se situe l'église paroissiale de l'Annunziata) ;
  • U Vignale ;
  • Santa Maria (où se situe la chapelle Sainte-Marie).

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de Zalana est étroitement liée à l'histoire de la Corse et plus particulièrement à celle de la Castagniccia.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 en cours Laurent Marchetti UMP-LR Cadre supérieur

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Le résultat de l'élection présidentielle de 2012 dans cette commune est le suivant[1] :

Candidat Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Eva Joly (EÉLV) 3 2,11
Marine Le Pen (FN) 25 17,61
Nicolas Sarkozy (UMP) 55 38,73 73 50,69
Jean-Luc Mélenchon (FG) 10 7,04
Philippe Poutou (NPA) 1 0,70
Nathalie Arthaud (LO) 0 0,00
Jacques Cheminade (SP) 0 0,00
François Bayrou (MoDem) 5 3,52
Nicolas Dupont-Aignan (DLR) 1 0,70
François Hollande (PS) 42 29,58 71 49,31
Inscrits 200 100,00 200 100,00
Abstentions 52 26,00 49 24,50
Votants 148 74,00 151 75,50
Blancs et nuls 6 4,05 7 4,64
Exprimés 142 95,95 144 95,36

Le résultat de l'élection présidentielle de 2017 dans cette commune est le suivant[2] :

Candidat Premier tour Deuxième tour
% Voix % Voix
Nicolas Dupont-Aignan (DLF) 0,79 1
Marine Le Pen (FN) 23,81 30 40,22 37
Emmanuel Macron (EM) 17,46 22 59,78 55
Benoît Hamon (PS) 5,56 7
Nathalie Arthaud (LO) 0,00 0
Philippe Poutou (NPA) 0,79 1
Jacques Cheminade (SP) 0,00 0
Jean Lassalle (R) 5,56 7
Jean-Luc Mélenchon (LFI) 10,32 13
François Asselineau (UPR) 0,00 0
François Fillon (LR) 35,71 45
Inscrits 198 100,00 198 100,00
Abstentions 70 35,35 80 40,40
Votants 128 64,65 118 59,60
Blancs 2 1,56 21 17,80
Nuls 0 0,00 5 4,24
Exprimés 126 98,44 92 77,97

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2015, la commune comptait 141 habitants[Note 1], en diminution de 8,44 % par rapport à 2010 (France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
494537491605607635644658747
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
7187017206956597326471 0391 050
1906 1911 1921 1926 2005 2010 2015 - -
977824803832149154141--
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église paroissiale de l'Annunziata, à Belfasca, dont le clocher fut démoli en 1927 pour risque d'effondrement. N'en subsista qu'un seul étage, si bien que les cloches se trouvaient à côté de la porte d'entrée de l'église jusqu'à il y a peu. Depuis, un collectif a permis de restaurer en partie l'église et notamment de restituer au clocher ses cloches, et espère désormais redonner au clocher son allure d'avant 1927.
  • La chapelle de Sainte-Marie, sur la route de Tallone.
  • De nombreuses fontaines, dont deux avec lavoirs.
  • Le pont génois de l'Alizu, qui enjambe la rivière de Bravona, sur le chemin entre Zalana et Matra (30 min de marche à l'aller et 45 au retour).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Ludovic Giuly (originaire de Zalana, où il a de nombreux parents).
  • Xavier Emmanuelli (dont le père, docteur lui-même, était originaire de Zalana).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ministère de l'Intérieur - Haute-Corse (Corse), « Résultats de l'élection présidentielle de 2012 à Zalana » (consulté le 14 janvier 2016)
  2. Ministère de l'Intérieur - Haute-Corse (Corse), « Résultats de l'élection présidentielle de 2017 à Zalana » (consulté le 1er novembre 2017)
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.