Yasuo Ōtsuka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Yasuo Ōtsuka
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
TokyoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
大塚 康生Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation
Yamaguchi Prefectural Yamaguchi High School (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Yasuo Ōtsuka (大塚 康生, Ōtsuka Yasuo?), né le à Tsuwano dans la préfecture de Shimane et mort le [1] à Tokyo[2], est un chef animateur, character designer et réalisateur japonais. Il a reçu le prix spécial du jury au 3e Festival d'animation de Kōbe pour sa contribution à l'industrie de l'animation japonaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yasuo Ōtsuka est né le dans le bourg rural de Tsuwano, dans la préfecture de Shimane, au sud du Japon[3]. Alors qu'il a huit ans, il déménage dans la ville voisine de Yamaguchi puis rentre au lycée à 15 ans où il suit des études dans le génie civil. À 20 ans, il trouve un emploi dans le département de statistique dans les services de la préfecture de Yamaguchi. L'année suivante, en 1952, il déménage à la capitale et travaille au bureau des narcotiques du ministère de la Santé.

En 1956, il change totalement de métier et intègre le studio Toei Dōga (Toei Animation depuis 1998) en tant qu'animateur[3]. C'est là qu'il y rencontre Isao Takahata et Hayao Miyazaki, rentrés respectivement à la Toei en 1959 et 1963. Tous les trois, ils partagent des activités syndicales et surtout le film Horus, prince du Soleil qu'ils mèneront à terme malgré les oppositions du studio[4],[5]. Après la sortie du film, il change de studio pour A Production (futur Shin-Ei Animation)[5], où il est rapidement rejoint par Isao Takahata, Hayao Miyazaki et Yōichi Kotabe. Il s'ensuit une étroite collaboration où Yasuo Ōtsuka occupe le rôle de chef animateur. Il reste chez A production jusqu'en 1977 puis part rejoindre Hayao Miyazaki au studio Telecom Animation Film[5]. Il travaille alors en tant que chef animateur sur les premières réalisations de Miyazaki comme Conan, le fils du futur (1978) ou Le Château de Cagliostro (1979)[3].

Par la suite, il réduit grandement ses activités, en se contentant bien souvent du seul rôle de superviseur.

Son travail lui a valu de prestigieuses récompenses : en 1998, il reçoit le prix spécial du jury au 3e Festival d'animation de Kōbe pour sa contribution à l'industrie de l'animation japonaise ; en 2002, un prix de l'Agence pour les Affaires culturelles du ministère de l’Éducation ; et en 2008, le prix du public au Tokyo International Anime Fair[6]. Il est également récompensé lors de la 42e Japan Academy Prize avec le prix spécial de l'association en 2019[7].

En France, en 1999, Yasuo Ōtsuka est l'invité du Festival d'Annecy[8] . Il a anime en 2001 un atelier de formation de cinq jours au Forum des images à Paris destiné aux jeunes animateurs français, dans le cadre du festival Nouvelles images du Japon qui lui consacre également une rétrospective[9].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Xavier Kawa-Topor et Ilan Nguyen, "Otsuka Yasuo", dans Nouvelles Images du Japon - films d'animation et cinéma numérique, 2001, Forum des Images, pp.20-23, (ISSN 1634-6882).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) Nobuko Yamazaki, « 鈴木敏夫プロデューサー、大塚康生が今朝逝去と明かす…TAAF2021授賞式で哀悼の意捧げる » [« Le producteur Toshio Suzuki révèle que Yasuo Ōtsuka est décédé ce matin… »], sur Movie Walker Press,‎ (consulté le 15 mars 2021)
  2. Ilan Nguyen, « Yasuo Otsuka, figure du dessin animé japonais, est mort », Le Monde,‎ (lire en ligne Accès payant, consulté le 18 mars 2021).
  3. a b et c (en) Alex Mateo, « Acclaimed Animator Yasuo Otsuka Passes Away at 89 : Otsuka was animation director for Lupin III, Future Boy Conan, Horus - Prince of the Sun », sur Anime News Network, (consulté le 15 mars 2021)
  4. Bruno de la Cruz, « L’autre visage de Ghibli », sur AnimeLand, (consulté le 15 mars 2021)
  5. a b et c (en-US) Daryl Harding, « Yasuo Otsuka, Legendary Animator and Mentor, Passes Away at 89 », sur Crunchyroll, (consulté le 15 mars 2021)
  6. (ja) « 第7回東京アニメアワード授賞式 - ノミネート部門大賞は『ヱヴァンゲリヲン新劇場版:序』 », sur news.mynavi.jp,‎ (consulté le 15 mars 2021)
  7. (en) Jennifer Sherman, « Mirai Wins Japan Academy Prizes' Animation Award : Director Isao Takahata, animator Yasuo Otsuka, actor Yurina Hirate, more also receive awards », sur Anime News Network, (consulté le 15 mars 2021)
  8. « Balades avec Yasuo Otsuka au festival d'Annecy 1999 (et aussi du côté des Gobelins) - News | Catsuka », sur www.catsuka.com (consulté le 26 mars 2021)
  9. Jérôme SNEW, « Objectif Cinéma : Nouvelles images du Japon - 2ème Festival Animation Japonaise au Forum des Images (Evénements) », sur objectif-cinema.com (consulté le 15 mars 2021)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]