Shin-Ei Animation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Shin-Ei Animation Co., Ltd.
シンエイ動画株式会社
logo de Shin-Ei Animation
Logo du studio
illustration de Shin-Ei Animation
Bâtiment du siège social.

Création (43 ans)[1]
Fondateurs Daikichirō Kusube (ja)
Forme juridique Kabushiki gaisha
Siège social Nishitōkyō, Tokyo[1]
Drapeau du Japon Japon
Direction Michihiko Umezawa (PDG)[1]
Actionnaires TV Asahi (100%)[2]
Activité Médias et divertissement
Produits Séries et longs métrages d'animation japonais
Société mère TV Asahi
Filiales SynergySP
Effectif 84 (mars 2017)[1]
Site web shin-ei-animation.jp/

Fonds propres 100 000 000 ¥[1]
Résultat net 1,197 milliard de yens (mars 2017)

Shin-Ei Animation Co., Ltd. (シンエイ動画株式会社, Shin'ei Dōga Kabushiki-gaisha?) est une entreprise d'animation japonaise appartenant à TV Asahi Corporation. Fondé à Tokyo en 1976, il est le successeur de A Production (エイプロダクション, Ei Purodakushon?), une précédente entreprise risquée d'animation de son fondateur, Daikichirō Kusube (ja), qui était auparavant animateur pour Toei Animation. Shin-Ei est connu pour être le studio derrière la production de deux des séries télévisées d'animation les plus populaires : Doraemon et Crayon Shin-chan, qui sont encore diffusées à la télévision japonaise depuis et respectivement.

Histoire[modifier | modifier le code]

La période A Production[modifier | modifier le code]

Le nom de A Production (A Pro) « provient d'une certaine manière de la première lettre A, avec pour signification Ace (en français : « As ») » selon les dires de son fondateur Daikichirō Kusube (ja)[3].

Fondé par une troupe de marionnettistes à l'aube des séries télévisées d'animation, le studio Tokyo Movie était tombé dans une crise de gestion avec la série télévisée Big X (ja) qui l'a obligé à réorganiser sa production en se basant sur cet échec. Par conséquent, Yutaka Fujioka (ja), qui était alors le président de Tokyo Movie, discutait avec Daikichirō Kusube, auparavant animateur chez Tōei Dōga (l'actuel Toei Animation), ce qui a été le catalyseur de la fondation de A Pro. Puis, Kusube s'est entretenu avec Osamu Kobayashi et Tsutomu Shibayama (ja), qui étaient des nouveaux arrivants chez Tōei, et après un court délai, Yoshio Kabashima (ja) et Keisuke Morishita (ja) ont rejoint l'équipe de Kusube, et ces 5 personnes ont fondé A Production en avec son studio installé à Yoyogi dans l'arrondissement de Shibuya à Tokyo.

Ainsi, A Production se charge alors de tout ce qui concerne l'animation et Tokyo Movie de la production et du management dans une alliance commerciale. Le frère cadet de Kusube, Sankichirō Kusube (ja), a rejoint Tokyo Movie et a soutenu son frère Daikichirō en tant que membre du personnel de gestion de la production. Peu de temps après, Tōei Dōga a également changé l'orientation des nouveaux arrivants passant des long métrages d'animation aux séries télévisées d'animation ; cela a conduit aux transferts successifs du personnel de longs métrages d'animation et de membres du personnel principal de Tōei Dōga au sein de A Pro.

Shigetsugu Yoshida (ja), Yasuo Ōtsuka, Hayao Miyazaki, Isao Takahata et Yōichi Kotabe font partie de ces groupes de transferts, et avec les nouveaux arrivants à l'époque formés par recrutement régulier comme Eiichi Nakamura (ja), ils ont travaillé sur un certain nombre d'œuvres de Tokyo Movie, tels que Obake no Q-Taro (ja), Kyojin no hoshi, Lupin III, Dokonjō Gaeru (ja), Kōya no shōnen Isamu (ja) et Tensai Bakabon (ja).

En plus du personnel de dessins et réalisation, A Pro disposait également d'une branche artistique et d'une branche de finition, et à son apogée, le studio était fier de la production simultanée de cinq œuvres d'animation télévisées. Cependant, à partir de , les relations entre Tokyo Movie et A Production commence à se dégrader. Daikichirō Kusube tombe malade, le rendant indisponible pendant un an, et le studio est contraint de tourner au ralenti. Cela contrarie les plans de Fujioka qui, désintéressé du marché japonais, voulait se tourner davantage vers le marché américain et la production de longs métrages. Face aux difficultés de A Production, Fujioka fonde le Telecom Animation Film, la nouvelle filiale de Tokyo Movie qui est destiné à produire des longs métrages et pour l'étranger. Kusube, sentant les limites à ce régime de production exclusive en raison de ce contexte et de la crise de gestion, a décidé de faire d'A Production une entreprise qui planifie et produit indépendamment, et de ce fait, Tokyo Movie et A Production mettent fin à leur collaboration avec leur dernière série Ganso tensai Bakabon (ja) en .

La période Shin-Ei Animation[modifier | modifier le code]

Le , la société A Production est réorganisée et est renommée à cette occasion en Shin-Ei Animation Co., Ltd.[4]. Selon Daikichirō Kusube, l'origine du nom « Shin-Ei » provient de Shin A (新A, Shin Ei?) qui est la contraction de Shinsei A Pro (新生Aプロ, Shinsei Ei Puro?) signifiant littéralement « Nouveau A Production » (新しいAプロダクション, Atarashī Ei Purodakushon?)[3],[5]. Le nouveau logo est créé avec un personnage servant de mascotte, le « A » de Shin-Ei est ainsi dessiné avec une tête et une main de façon enfantin. Conçu par Daikichirō Kusube, il le nomma « A-chan » (エーちゃん, Ē-chan?)[6].

TV Asahi a acquis la majorité des actions de la société en et fait d'elle sa filiale en [2],[7]. En , TV Asahi obtient la totalité des actions de Shin-Ei[2],[8].

En , le studio d'animation SynergySP devient une filiale de l'entreprise. Sōjirō Masuko, ancien réalisateur et producteur en chef, est placé à la tête de la société[9].

Productions[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

ONA[modifier | modifier le code]

Émissions spéciales[modifier | modifier le code]

Films d'animation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(ja)/(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en japonais « シンエイ動画 » (voir la liste des auteurs) et en anglais « Shin-Ei Animation » (voir la liste des auteurs).
  1. a b c d et e (ja) « Company », sur Site officiel (consulté le 21 mai 2018)
  2. a b et c (en) Egan Loo, « TV Asahi to Own 100% of Doraemon's Shin-ei Animation : Network to buy up shares of chairperson of studio that animates Crayon Shin-chan », sur Anime News Network, (consulté le 21 mai 2018)
  3. a et b (ja) Animage [« アニメージュ »], 1985年1月号, Tokyo, Japon, Tokuma Shoten,‎ , 楠部大吉郎インタビューでの本人の証言, p. 62
  4. (ja) Animage [« アニメージュ »], 1985年1月号, Tokyo, Japon, Tokuma Shoten,‎ , p. 59
  5. (ja) Yūichirō Oguro, Kono hito ni hanashi o kikitai anime purofesshonaru no shigoto 1998 - 2001 [« この人に話を聞きたい アニメプロフェッショナルの仕事 1998-2001 »], Tokyo, Japon, Asukashinsha, coll. « Animestyle Archive »,‎ , 511 p. (ISBN 978-4-8703-1758-1, présentation en ligne), シンエイ動画社員の渡辺歩が楠部から説明されたという証言 (『アニメージュ』2000年5月号), chap. 19 (« 第19回 渡辺歩 »), p. 314
  6. « '08戦争童話 キクちゃんとオオカミ », sur Site officiel
  7. (ja) Financial Accounting Standards Foundation (FASF), « シンエイ動画株式会社の株式取得による連結子会社化のお知らせ » [PDF], sur ke.kabupro.jp,‎ (consulté le 21 mai 2018)
  8. (ja) Financial Accounting Standards Foundation (FASF), « シンエイ動画株式会社の 100%子会社化のお知らせ » [PDF], sur TV Asahi,‎ (consulté le 21 mai 2018)
  9. (ja) « About », sur SynergySP (consulté le 21 mai 2018)
  10. (en) Crystalyn Hodgkins, « Null & Peta Net Anime Premieres on October 4 », sur Anime News Network, (consulté le 1er mai 2020)
  11. (en) Rafael Antonio Pineda, « Masaaki Yuasa's Shin-chan Spinoff Super Shiro Reveals Cast, October 14 Debut in Video : Akio Ohtsuka voices Shin-chan's dog as a superhero, Yukana plays alien », sur Anime News Network, (consulté le 1er mai 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]