Tōru Hara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tōru Hara

原徹
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Date

Tōru Hara (原徹, Hara Tōru?), né le 26 novembre 1935 à Kitakyūshū dans la préfecture de Fukuoka, est un animateur et producteur japonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tōru Hara commence sa carrière chez Tōei Dōga en tant qu’animateur, coordinateur de l’animation ou producteur. En 1972, il quitte la Tōei pour fonder son propre studio d’animation, Topcraft. Ce studio travaille principalement pour le compte de la société de production américaine Rankin/Bass pour qui Topcraft anime plusieurs films[1] : The Hobbit en 1977, The Return of the King en 1980, ou La Dernière Licorne en 1982[2]. Ce positionnement s’explique par le fait que Tōru Hara avait déjà travaillé sur des contrats obtenus par Tōei avec Rankin/Bass (The King Kong Show)[2]. De plus, Rankin/Bass avait commandé une courte vidéo de promotion à l’équipe de Topcraft avant même sa formation officielle, et continue donc à sous-traiter divers projets au studio[3].

En 1984, Topcraft produit le film Nausicaä de la vallée du vent du célèbre réalisateur Hayao Miyazaki. Miyazaki et Isao Takahata, le producteur, connaissaient en effet Tōru Hara depuis leur période chez Tōei[4]. Topcraft ferme finalement en 1986 et une bonne partie de ses animateurs rejoignent le jeune studio Ghibli fondé par Miyazaki et Takahata en 1985. Tōru Hara en est nommé directeur général[5]. Au sein du studio Ghibli, Tōru Hara assure notamment la production du Chateau dans le ciel (1986), Le Tombeau des lucioles (1988), Mon voisin Totoro (1988), Kiki la petite sorcière (1989) et Souvenirs goutte à goutte (1991). Il définit à cette époque la stratégie du studio comme suit : « risque élevé, coût élevé, gain élevé »[6]. En juin 1991, à la suite d'un désaccord sur la construction d’un nouveau studio plus vaste, Tōru Hara quitte le studio [4],[6].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Les informations contenues dans cette section proviennent d’Anime News Network[7], IMDb[8] et JMDb[9].

Producteur ou producteur exécutif
Coordinateur de l’animation

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Helen McCarthy et Jonathan Clements, The Anime Encyclopedia: A Guide to Japanese Animation Since 1917, Titan Books Ltd, (ISBN 9781933330105), p. 204
  2. a et b (en) « The Hobbit and Bilbo’s Anime Adventure », sur mangauk.com, (consulté le 17 février 2016)
  3. (en) « Anipages : Anime, its animators and the art of animation. Topcraft », sur pelleas.net, (consulté en =17 février 2016)
  4. a et b « Histoire du studio Ghibli : Création et reconnaissance », sur buta-connection.net (consulté le 17 février 2016)
  5. (en) Andrew Osmond, « Hayao Miyazaki: A Celebration, part 2 », Animerica, vol. 6, no 10,‎ , p. 6-10
  6. a et b (ja) Toshio Suzuki, « スタジオジブリの歴史 », studio Ghibli (consulté le 17 février 2016)
  7. (en) Tōru Hara sur Anime News Network
  8. (en) Tōru Hara sur l’Internet Movie Database
  9. (ja) Tōru Hara sur la Japanese Movie Database