25e à 21e millénaires avant le présent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis XXIIIe millénaire av. J.-C.)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

40e à 36e millénaires AP | 35e à 31e millénaires AP | 30e à 26e millénaires AP |
25e à 21e millénaires avant le présent
| 20e à 18e millénaires AP| 17e à 15e millénaires AP| XIIe millénaire av. J.-C.|

Voir aussi : Liste de chronologies par périodes

Cet article traite de l’histoire évolutive de la lignée humaine entre 25 000 et 20 000 ans avant le présent (AP).

Évènements[modifier | modifier le code]

  • Vers 26 000 à 18 000 ans AP : nouvelle ouverture de la Béringie[4].
  • Vers 25 000 ans AP :
    • présence humaine attestée dans l'abri de Santa Elina, à Jangada dans le Mato Grosso au Brésil. Des objets de pierre retouchés ont été retrouvés sur le site associés à des restes de Glossotherium, un paresseux terrestre géant[5].
    • accroissement de la population et intensification des échanges maritimes en Nouvelle-Guinée : l’île de Manus, distante de 230 km, est colonisée ; l’obsidienne de Nouvelle-Bretagne est exportée en Nouvelle-Irlande vers 20 000 ans ; des animaux sont introduit dans l'archipel Bismarck à partir de la Nouvelle-Guinée (couscous gris à Buang Merabak et Matenbek) et les coquillages sont de plus en plus exploités entre 24 000 et 20 500 ans ; la création de sites d’altitude s’intensifie à la fin du Pléistocène (NFX, Batari, Wanlek, Yuku, Kafiavana, Manim et Kiowa)[6].
  • Entre 24 000 et 15 000 ans AP : occupation humaine en Amérique du Nord à la grotte de Bluefish (en) près de Old Crow dans le Yukon, attestée par la découverte d'ossements d'animaux portant des entailles en forme de V, marque de dépeçage avec des pierres taillées. Les occupants chassaient notamment le caribou et le cheval, bien avant l'extinction de ce dernier en Béringie[7].
  • Entre 24 000 et 14 000 ans AP : mines de silex de la grotte de Koonalda (en), en Australie, exploitées de 24 000 à 14 000 ans avant le présent environ[8].
  • Entre 23 500 et 22 500 ans AP : le site kébarien d'Ohalo II sur la rive sud-ouest du lac de Tibériade en Israël livre les restes biens conservés d'un camp de chasseurs-cueilleurs-pêcheurs, pendant le dernier maximum glaciaire, à la faveur de la baisse du niveau du lac en 1989. Il comprend les sols et les bases des murs de six huttes ovales, six foyers en plein air et une tombe. Des restes d'animaux (poisson, tortue, oiseaux, lièvre, renard, gazelle et cerf), des parures de coquillages, des outils de pierre taillés ont été découverts. La submersion a permis une très bonnes conservation des matériaux organiques, ce qui a permis d'identifier près de 140 espèces de plantes sauvages, médicinales ou comestibles, dont un nombre élevé de céréales (blé sauvage, orge, avoine) et de fruits (amande sauvage, olive sauvage, pistache et raisin sauvage. Une meule portant des restes d'amidon indique que les céréales étaient transformées en farine. La présence de faucilles en pierre et de proto-mauvaises herbes associées aux céréales (indicateurs de culture) semble indiquer une tentative de domestication de céréales sauvages, reportant de 11 000 ans les prémices de l'agriculture[9].
  • 23 000 ans AP :
    • vestiges d’habitat sédentaire à Tlapacoya, près de Mexico[10].
    • le site de Longwangchan au Shaanxi (Chine) sur le cours moyen du Fleuve Jaune, qui serait un camp saisonnier spécialisé dans la production lithique, livre des meules et des outils en pierre polie, dont un qui pouvait servir de pioche, associés à de nombreux microlithes. Les sites voisins de Xiachuan (23 900-16 400 ans BP) et Shizitan (21 000-8 500 ans BP) livrent également des meules (dalles et broyeurs) contemporaines, utilisées pour broyer le millet sauvage, des racines et des tubercules[11],[12],[13].

Europe[modifier | modifier le code]

  • 25 000-20 000 ans AP : statuettes féminines gravettiennes en stéatite verte ou jaune, trouvées dans les grottes des Balzi Rossi à Grimaldi, près de Menton, montrant la grande habileté des artistes de cette époque.
La Dame de Brassempouy, un des premières représentation réaliste du visage humain.
  • Vers 25 000 ans AP :
    • gravures et peintures gravettiennes de la Grotte du Pech Merle à Cabrerets dans le Lot ; un des « chevaux ponctués » est daté de 24 640 ± 390 ans avant le présent[16].
    • peintures gravettiennes de la Grottes de Cougnac à Payrignac dans le Lot. Plusieurs repeints du Solutréen ont été observés sur les figures de deux mégacéros, dont les datations obtenues sont de 23 610 et 22 750 avant le présent pour la bosse du garrot et le dos du mâle ; 25 120 pour le garrot et le poitrail de la femelle, 19 500 pour la croupe[17].
    • sépulture pavlovienne de Brno II en Moravie. Elle contient les restes d'un homme d'âge moyen et une riche collection de colliers, d'objets gravés et de figurines d'ivoire, dont une remarquable statuette masculine articulée en ivoire de 13,3 cm[18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Johanna Laybourn-Parry, Martyn Tranter, Andrew J. Hodson, The Ecology of Snow and Ice Environments, OUP Oxford, (ISBN 9780199583089, présentation en ligne)
  2. Yves Lagabrielle, René Maury, Maurice Renard, Mémo visuel de géologie - 2e éd. : L'essentiel en fiches et en couleurs, Dunod, (ISBN 9782100772728, présentation en ligne)
  3. Marc Bruet, Lascaux: Quand émergent les dieux, Editions L'Harmattan, (ISBN 9782336395418, présentation en ligne)
  4. Marc Azéma, Laurent Brasier, Le beau livre de la préhistoire: De Toumaï à Lascaux 4, Dunod, (ISBN 9782100757893, présentation en ligne)
  5. Précolombiens d’Amérique du Sud, Encyclopaedia Universalis, (ISBN 9782852297586, présentation en ligne)
  6. Jean-Paul Demoule, Dominique Garcia, Alain Schnapp, op. cit, p. 142.
  7. Bernadette Arnaud, « Des hommes présents en Amérique du Nord il y a 24.000 ans », Science et Avenir,‎ (présentation en ligne)
  8. Chris Packham, Natural Wonders of the World, Dorling Kindersley Ltd, (ISBN 9780241328590, présentation en ligne)
  9. Bernadette Arnaud, « L'agriculture serait-elle apparue il y a 23.000 ans ? », Sciences et Avenir,‎ (présentation en ligne)
  10. Guadalupe Sánchez, Los Primeros Mexicanos : Late Pleistocene and Early Holocene, University of Arizona Press, (ISBN 9780816530632, présentation en ligne)
  11. Gideon Shelach-Lavi, The Archaeology of Early China, Cambridge University Press, (ISBN 9780521196895, présentation en ligne)
  12. Li Liu, Xingcan Chen, The Archaeology of China : From the Late Paleolithic to the Early Bronze Age, Cambridge University Press, (ISBN 9780521643108, présentation en ligne)
  13. Jean-Paul Demoule, Dominique Garcia, Alain Schnapp, op. cit, p. 201.
  14. a et b Jean-Paul Demoule, Dominique Garcia, Alain Schnapp, Une histoire des civilisations : Comment l'archéologie bouleverse nos connaissances, Éditions La Découverte, (ISBN 9782707188786, présentation en ligne), p. 119
  15. Elena A. A. Garcea, South-eastern Mediterranean Peoples Between 130,000 and 10,000 Years Ago, Oxbow Books, (ISBN 9781842174036, présentation en ligne)
  16. Paul G. Bahn, Journey Through the Ice Age, University of California Press, (ISBN 9780520213067, présentation en ligne)
  17. Dictionnaire de la Préhistoire : Les Dictionnaires d'Universalis, Encyclopaedia Universalis, (ISBN 9782341002233, présentation en ligne)
  18. « Les Gravettiens », sur ma.prehistoire
  19. Marylène Patou-Mathis, Neanderthal, edi8, (ISBN 9782262044527, présentation en ligne)
  20. Schulting RJ, Trinkaus E, Higham T, Hedges R, Richards M, Cardy B., « A Mid-Upper Palaeolithic human humerus from Eel Point, South Wales, UK. », sur National Center for Biotechnology Information
  21. David Wescott, Primitive Technology: A Book of Earth Skills, Gibbs Smith, (ISBN 9780879059118, présentation en ligne)
  22. Pierre Cattelain, « L'apparition de la Chasse et de la pêche », Guides archéologiques du Malgré-Tout,‎ , p. 27-36 (présentation en ligne)
  23. Pebbles, Bookstand Publishing, (ISBN 9781589098176, présentation en ligne)
  24. Emmanuel Guy, Ce que l'art préhistorique dit de nos origines, Flammarion (ISBN 9782081413832, présentation en ligne)
  25. Jean-Luc Piel-Desruisseaux, Outils préhistoriques : De l'éclat à la flèche, Dunod, (ISBN 9782100753345, présentation en ligne)
  26. « The Moravany Venus », sur Don's Maps