Vénus de Moravany

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
 Statuette féminine en Ivoire du Paléolithique supérieur trouvée à Moravany, Slovaquie, - 21000 av. J.C.
Statuette féminine en Ivoire du Paléolithique supérieur trouvée à Moravany, Slovaquie, -21 000 av. J.C.

La Vénus de Moravany est une statuette féminine préhistorique datant du paléolithique découverte en Slovaquie. Le terme controversé de Vénus résulte d'un usage, bien que la fonction des statuettes de ce type prête à de nombreux débats[1].

Description[modifier | modifier le code]

Cette statuette haute de 7,5 cm environ a été sculptée dans l'ivoire d'une défense de mammouth qui s'est fossilisé par la suite. Cette statuette représente une femme nue, en position debout. La tête et le bas des jambes sont manquants, ainsi que les bras. Les seins sont proéminents, les hanches larges et le ventre prononcé. Le nombril est clairement indiqué ainsi que le sexe.

Datation de l’œuvre et contexte de création[modifier | modifier le code]

Le contexte archéologique de l’œuvre n'est pas connu. La statuette est datée autour de –21 000 ans avant notre ère[2]. La période archéologique à laquelle elle correspond est le gravettien. Sa provenance annoncée est le lieu dit de Podkovica[3], sur la commune de Moravany nad Váhom, en Slovaquie. Ce secteur a fourni de nombreux gisements archéologiques du Paléolithique supérieur[4].

Historique de la découverte[modifier | modifier le code]

En 1959, l'archéologue Juraj Bárta cite une lettre du 15 octobre 1958 où un autre archéologue, Lothar Zotz, qui a fouillé à plusieurs reprises à Moravany nad Váhom, évoque la statuette qu'il aurait acquise pendant la Seconde Guerre mondiale[5]. Un fermier aurait trouvé la statuette avant guerre puis l'aurait vendu à une autre personne qui l'aurait elle-même cédée à Lothar Zotz, dans la station thermale de Piešťany, proche de Moravany et fréquentée par des collectionneurs. Ayant des doutes sur l'authenticité de la statuette[6], Lothar Zotz avait gardé sa découverte pour lui, avant de l'envoyer à Paris à un spécialiste de l'art préhistorique, Henri Breuil, qui l'estime bien paléolithique.

En 1967 une étude scientifique, par le biologiste et paléontologue tchécoslovaque Florian Heller, conclut à l'authenticité de l’œuvre, l'ivoire ayant été taillé avant sa fossilisation. En 1968, cette étude ainsi qu'un texte de Lothar Zotz sur la statuette sont publiés[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Svend Hansen « Neolithic Sculpture. Some remarks on an old problem », The Archaeology of Cult and Religion, Budapest 2001, p. 39lire en ligne
  2. Datation établie au carbone 14 (http://cestovanie.pravda.sk/ostatne/clanok/5122-navstivte-venusu-lovcov-mamutov/) En terme scientifique la date s’exprime ainsi 22800 BP (voir http://donsmaps.com/moravanyvenus.html), la datation au carbone 14 indiquant plus une fourchette qu'une date précise, les sources varient un peu sur ce sujet (par exemple 24,000-22,000 BCE (http://www.visual-arts-cork.com/prehistoric/venus-of-moravany.htm#moravany))
  3. https://www.openstreetmap.org/node/1468165516#map=15/48.5998/17.8668
  4. voir le résumé des découvertes sur le secteur au cours du XXe siècle dans Pavel Dvořák, Venus of Moravany, 2006, ouvrage également disponible en pdf sur http://www.moravany.sk/e_download.php?file=data/editor/16sk_2.pdf&original=Venus_of_Moravany.pdf
  5. Juraj Bárta, article "Plastika Vénuse Na Zapadnom Slovendzku", dans la revue Archeologické rozhledy (perspectives archéologiques), Prague, 1959, volume XI, pp 874-875, disponible sur le site http://kramerius.lib.cas.cz - extrait de l'article concernant la découverte traduit en anglais dans Pavel Dvořák, Venus of Moravany, 2006, p 24, ouvrage également disponible en pdf http://www.moravany.sk/e_download.php?file=data/editor/16sk_2.pdf&original=Venus_of_Moravany.pdf
  6. Il évoque la statuette en 1951, comme une possible contrefaçon dans son ouvrage « Altsteinzeitkunde Mitteleuropas » (Le Paléolithique de l'Europe centrale), Stuttgart, Ferdinand Enke, 1951
  7. Fl. Heller "Die Venusstatuette von Moravany in naturwissenschftlicher Sich" revue Slovenska Archeologia, vol. XVI-1,1968, p. 15 - Lothar F. Zotz, "Die Venusstatuette von Moravany Nad Vahom" ibid, p 5 - revue disponible au format pdf : http://www.cevnad.sav.sk/aktivita_1_1/slovenska_archeologia_1968_1.pdf

Liens externes[modifier | modifier le code]