Homme de Tlapacoya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pointe lithique biface, région de Mexico

Historique de la découverte[modifier | modifier le code]

En 1966, durant la construction de l'autoroute reliant Mexico à la ville de Puebla, ont été découverts dans un monticule connu sous le nom de colline de Tlapacoya, près des rives d'un ancien lac nommé Chalco, les restes d'ossements d'animaux : équidés (Equus), ours, grands cervidés, mammouth, smilodon ou tigre à dents de sabres ; des artefacts en obsidienne et en quartz rassemblés autour d'un foyer (restes de charbon de bois).

Analyse et datation[modifier | modifier le code]

Les premières analyses du radiocarbone 14, des prélèvements effectués sur le sol et des restes carbonés du foyer, ainsi que des ossements d'animaux, ont donné une fourchette de dates entre 22 000 ans et 25 000 ans.

Une lame en obsidienne a été dégagée sous le tronc d'un arbre enterré et dégagé dans le site même. L'arbre est daté de 24 000 ans. La lame a été à son tour analysée au moyen de la méthode d'hydratation de l'obsidienne, elle est datée entre 22 000 ans et 25 000 ans.

Descriptif des ossements humains[modifier | modifier le code]

Les restes humains ont également été analysés. Le crâne est incomplet, cependant toute la partie basse du crâne révèle que les caractéristiques crâniologiques sont dolichocéphales, indiquant ainsi une origine non mongoloïde, mais éventuellement europoïde ou australoïde (tout comme celui de la Femme de Peñon). Les ossements de ce paléoaméricain sont datés de 11 000 ans. L'homme était âgé de 35 ans.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]