Édith Lejet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Édith Lejet
Description de l'image Edith Lejet.jpg.
Naissance (76 ans)
Paris France
Activité principale Compositeur, pédagogue
Style Musique contemporaine
Lieux d'activité Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris
Formation Conservatoire de Paris
Site internet http://www.edith-lejet.com/

Édith Lejet est une compositrice française née à Paris le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Marcel Beaufils (esthétique), d’Henri Challan (harmonie), de Marcel Bitsch (contrepoint et fugue), Jean Rivier et André Jolivet (composition) au Conservatoire de Paris. Elle a été pensionnaire de la Casa Velasquez à Madrid de 1968 à 1970. Elle mène ensuite une carrière d’enseignement de l’harmonie de 1970 à 1972 à la Sorbonne puis devient professeur au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. En 2004, elle est nommée professeur de composition à l’École Normale de Musique de Paris-Alfred Cortot.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix Bleustein-Blanchet de la Vocation en 1967
  • Prix Florence Gould (Académie des Beaux-Arts, Paris)
  • Prix de la Fondation William and Nomma Copley (Chicago)
  • Prix Hervé Dugardin (SACEM, Paris)
  • Second grand prix de Rome en 1968
  • Prix de musique de chambre de la SACEM en 1979.
  • Professeur honoraire au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (Cité de la Musique)
  • Professeur de composition à l’École Normale de Musique de Paris Alfred Cortot
  • Prix Nadia et Lili Boulanger (Académie des Beaux-Arts, Paris) en 2003

Œuvres[modifier | modifier le code]

Instrument solo :

  • Cinq pièces brèves pour piano (1965), inédit, 7’
  • Trois eaux-fortes pour piano (1990-1992), ed. Amphion, 10’
  • Fleurs d’opale pour piano (1997) ed. Lemoine, 6’
  • Triptyque pour orgue (1979), ed. Lemoine, 18’
  • Ave Maria pour orgue (1988), ed. J.M. Fuzeau, 3'21
  • Métamorphoses pour harpe (1981) ed. Transatlantiques, 4’
  • De lumière et de cieux embrasés pour harpe (2010) ed. Lemoine, 5’
  • Deux soliloques pour cor (1991), ed. Amphion, 6’
  • Volubilis pour violoncelle (1981), ed. Amphion, 7’
  • La houle à l’assaut des récifs pour violoncelle (2010), ed. Lemoine, 6’
  • Palette pour percussion (1973), ed. Heugel, 3’
  • Gémeaux pour guitare, Trois Figures du Zodiaque, no 1 (1978), ed. Amphion, 5’30
  • Contrastes et Couleurs pour guitare (1983), ed. Transatlantiques, 2’45
  • Lion pour guitare, Trois Figures du Zodiaque, no 2 (1991), ed. Max Eschig, 3’30
  • Balance pour guitare, Trois Figures du Zodiaque, no 3 (1982), ed. Transatlantiques, 6’
  • America pour guitare (1987), inédit, 5’30
  • La voix des voiles pour guitare (1989), ed. Max Eschig, 4’

Deux instruments :

  • Musique pour trombone et piano (1972), ed. Billaudot, 5’
  • Quatre pièces en duo pour contrebasse et piano (1975), ed. Alphonse Leduc, 5’
  • Méandres pour saxhorn, tuba ou trombone basse et piano (1976), ed. Billaudot, 5’30
  • Saphir pour saxophone (baryton et alto) et piano (1982), inédit, 10’
  • Emeraude et Rubis pour deux flûtes (1982), ed. Transatlantiques, 3’
  • Jade pour saxophone alto et percussion (1983), ed. Salabert, 2’30
  • Trois petits préludes pour saxophone alto et piano (1985), ed. Lemoine, 10’
  • Tourbillons pour clarinette et piano (1986), ed. Billaudot, 4’30
  • Almost a song pour guitare et alto (1995), ed. Eschig, 7’
  • Parcours en duo pour saxophone baryton et percussion (2001), inédit, 8’30
  • Bruit de l’eau sur de l’eau pour deux violons (2009), ed. Lemoine, 5’

Musique de chambre (petits ensembles) :

  • Musique pour trompette et quintette de cuivres (1968), ed. Billaudot, 13’
  • Quatuor de saxophones (1974), ed. Billaudot, 13’
  • Aube marine pour quatuor de saxophones (1982), ed. Lemoine, 7’
  • Echoes in the valley pour violon, clarinette et piano (1995), inédit, 10’

Musique pour orchestre ou groupes instrumentaux :

  • Monodrame pour violon et orchestre (1969), ed. Billaudot, 18’
  • Espaces nocturnes pour huit instrumentistes, éd. Radio-France, 17’
  • Harmonie du soir pour douze cordes (1975-1977), inédit, 15’
  • Ressac pour orchestre symphonique (1985), ed. Leduc, 10’
  • Cérémonie pour ensemble de saxophones (1986), ed. Lemoine, 4’
  • Améthyste pour douze cordes (1990), inédit, 9’30
  • Des fleurs en forme de diamants pour guitare solo et 7 instruments (1997, révision en 2003), inédit, 10’
  • Diptyque pour orgue et cordes (2002-2003), inédit, 12’
  • Toute la nature sort de l’or pour 15 instruments (2009), inédit, 7’

Musique vocale et/ou chorale :

  • Quatre mélodies sur le Poème de Cante Jondo de Federico Garcia Lorca pour mezzo ou soprano et piano (1965), inédit, 7’30
  • Le journal d’Anne Frank pour chœur de femmes et 8 instrumentistes (1968-1970), ed. Billaudot, 27'
  • L’homme qui avait perdu sa voix pour 4 voix et 11 instrumentistes. Livret de René David. (1984), ed. Radio-France, 35’
  • Les mille-pattes pour chœur d’enfants et instruments (1989), Livret de René David.ed. Lemoine, 13’
  • Les rois-mages pour 6 voix, chœurs et 11 instrumentistes (1987-1989), ed. Amphion, 60’
  • Sept chants sacrés pour 12 voix de femmes et orgue (1990-2003), inédit, 15’
  • Trois chants pour un Noël pour chœur à voix égales et accompagnement instrumental (1995), inédit, 7’30
  • Missa brevis pour chœurs et orgue (1996), inédit, 12’
  • Psaume de joie pour chœur mixte, percussion et contrebasse (1998), inédit, 10’
  • L’herbier de Colette pour soprano et piano (2004-2006), inédit, 20’
  • Le Noël du grillon pour douze voix de femmes et trois instruments (2007), inédit, 8'

Références[modifier | modifier le code]

  • Article dans Dictionnaire de la musique française, Marc Vignal, Larousse
  • Sax, Mule & Co, avec mini-dictionnaire de 200 compositeurs pour saxophone, Jean-Pierre Thiollet,

H & D, Paris, 2004 (p. 143-144). (ISBN 2 914 266 03 0)

  • La pensée musicale d'Edith Lejet par LIAO Lin-Ni, Observatoire Musical Français, Université de Paris-Sorbonne, Série Histoire, Théorie, Analyse, no 13, Édition 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]