Meek Mill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Meek Mill
Nom de naissance Robert Rihmeek Williams
Naissance (28 ans)
Philadelphie, Pennsylvanie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, auteur-compositeur
Genre musical Hip-hop, rap hardcore, gangsta rap, rap East Coast
Années actives Depuis 2007
Labels Maybach Music Group, Atlantic, Roc Nation
Site officiel meekmilldreamteam.com

Meek Mill, de son vrai nom Robert Rihmeek Williams, né le à Philadelphie en Pennsylvanie, est un rappeur et auteur-compositeur américain. Il est membre du label fondé par Rick Ross, Maybach Music Group et membre du groupe du même nom. Le premier album de Mill, Dreams and Nightmares, est publié en 2012 et distribué par MMG et Warner Bros. Records. L'album, précédé par le single Young and Gettin' It, débute deuxième du classement Billboard 200. Mill participe aussi à la série de compilations Self Made avec ses singles Tupac Back et Ima Boss.

En octobre 2012, Meek Mill annonce le lancement de son propre label, Dream Chasers Records.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Meek est né Robert Rihmeek Williams[1] le [2], fils de Kathy Williams, en Philadelphie. Il a une grande sœur, Nasheema Williams. Sa mère Kathy a grandi dans la pauvreté et sa mère est décédée lorsqu'elle était jeune. Son père a apparemment été tué lors d'une tentative de vol lorsque Meek avait cinq ans. Son oncle Robert décrit le père de Meek comme « le mouton noir de la famille. » Après la mort de son époux, Kathy, aux côtés de Meek et sa sœur, emménage au nord de Philadelphie où ils vivront dans un appartement trois pièces à Berks Street. En situation de précarité avancée, elle cumule quelques jobs afin de subvenir aux besoins de sa famille. Elle volait des produits dans des magasins pour les revendre. Chez lui, Meek était timide et parlait rarement.

Enfant, Meek fait la connaissance d'un des frères de son père, un DJ local connu sous le nom de Grandmaster Nell, figure notable de la scène hip-hop à la fin des années 1980 qui a inspiré Will Smith et DJ Jazzy Jeff. C'est lui qui fera grandir une passion de rappeur en Meek. Ce dernier s'inspirait également de Chic Raw et Vodka qu'il imitait lorsqu'il le voyait à la télévision[3],[4]. Adolescent, Meek participe à des battles et ne sortait jamais sans une arme à feu[5].

Débuts et Grand Hustle (2003–2010)[modifier | modifier le code]

Meek Mill, et trois de ses amis, forment un groupe de rap appelé The Bloodhoundz. Le groupe ne publiera que quatre mixtapes avant de se séparer[6].

En 2008, Mill publie sa quatrième mixtape Flamers 2: Hottest in tha City qui contient les singles promotionnels I'm So Fly, Prolli, et Hottest in the City. La publication de Flamers 2, attire l'intérêt de Charlie Mack, fondateur et président du label 215 Aphillyated Records. Mack, impressionné par Mill, le signe à son label. During that same year, Meek Mill rencontrera également le fonfateur de Grand Hustle Records, le rappeur T.I.. Ce dernier, également impressionné par Mill, lui offre la possibilité de traverser Los Angeles afin de les rencontrer lui et Warner Bros. Records ; une semaine après, les deux sociétés lui offrent un contrat. Mill collabore alors avec T.I., qu'il considère comme une véritable occasion à saisir. Cependant, Mill sera appréhendé pour détention illégale d'armes à feu et de drogues, et incarcéré pendant neuf mois. Mill est libéré en début 2009[6].

Chez Grand Hustle, Mill collabore avec le disc jockey résident DJ Drama. Mill et Drama publient ensemble le troisième volet de la série Flamers de Mill. La mixtape, intitulée Flamers 3: The Wait Is Over, est publiée le 12 mars 2010 et est une « mixtape Gangsta Grillz »[7],[8],[9]. La mixtape contient son single promotionnel Rosé Red, plus tard remixé aux côtés de T.I., Rick Ross et Vado[7]. Rick Ross contribue à la chanson après sa visite à Philadelphie et après avoir demandé à ses followers sur Twitter avec qui il pourrait collaborer ; ses fans lui ont proposé Meek Mill[7]. Le remix est inclus dans la mixtape suivante de Mill, Mr. Philadelphia[10]. À cause de démêlés judiciaire avec Mill et T.I., Mill se trouve dans l'impossibilité de publier un album chez Grand Hustle et décide de quitter le label en 2010[11].

MMG et premier album (2011–2012)[modifier | modifier le code]

En février 2011, Rick Ross annonce la signature de Mill et Wale à son label Maybach Music Group (MMG). En mars 2011, Mill atteint les Freshman Class of 2011 du magazine XXL[12]. Plus tard la même année, il publie son premier single, Tupac Back, en featuring avec Rick Ross, extrait de la compilation Self Made vol. 1 (2011). La même année toujours, il publie son second single, Ima Boss, aussi extrait de l'album et composé avec Ross. La chanson est ensuite remixée, en featuring avec T.I., Birdman, Lil Wayne, DJ Khaled, Swizz Beatz et Rick Ross. Le remix atteint la 51e place du Billboard Hot 100. En août 2011, Mill publie Dreamchasers, une mixtape bien accueillie par la presse spécialisée, contenant le hit House Party et qui fait notamment participer Rick Ross, Yo Gotti et Beanie Siegel.

En février 2012, MTV classe Meek Mill à la septième place des meilleurs MCs dans sa liste des Hottest MCs in the Game[13]. Le 7 mai 2012, Mill publie le deuxième volet de sa série Dreamchasers. La mixtape fait participer Drake, Jeremih, Big Sean, Kendrick Lamar, et 2 Chainz, entre autres[14]. Mill révèle Amen, A1 Everything et Racked Up Shawty avec French Montana et Fabolous, comme étant ses chansons préférées issues de la mixtape[15]. Six heures après sa publication sur DatPiff.com, Dreamchasers 2 compte 1,5 millions de vues[16]. Le 10 mai, Meek Mill signe avec la direction de Roc Nation[15].

Le 19 juin 2012, Amen - une chanson issue à l'origine de Dreamchasers 2, est publiée en tant que single principal de son futur album studio. Avant la publication de l'album Dreams and Nightmares, Mill collabore avec Mariah Carey et Nas. L'album est publié le 30 octobre 2012[17]. Il débute deuxième du Billboard 200 et compte 165 000 exemplaires vendus la première semaine[18]. La deuxième semaine, il compte 41 000 exemplaires supplémentaires[18].

Dreamchasers 3 et deuxième album (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Mill publie le troisième volet de sa série Dreamchasers, Dreamchasers 3[19]. La mixtape fait notamment participer Rick Ross, Akon, Future, Waka Flocka Flame, Wale, Trina et Jadakiss[19],[20]. La mixtape est initialement prévue pour le 6 mai 2013[21]. Cependant, elle est repoussée pour le 29 septembre 2013[22]. En novembre 2013, Mill annonce avoir presque achevé son deuxième album, prévu pour juin 2015[23]. Le 8 mars 2014, Mill annonce le titre de l'album, Dreams Worth More Than Money[24]. Mill confirme être le nouveau compagnon de Nicki Minaj en début 2015[25].

Dream Chasers Records[modifier | modifier le code]

Le 26 octobre 2012, Meek Mill annonce le lancement de son propre label, Dream Chasers Records, aux côtés d'artistes comme Louie V. Gutta, Lee Mazin et Goldie[26]. En début 2013, il signe le rappeur de 17 ans, Lil Snupe, après avoir entendu l'une de ses démos[27]. Depuis, le label a publié plusieurs mixtapes de Louie V. Gutta et Lil Snupe[28].

Le 20 juin 2013, Lil Snupe est assassiné à Winnfield, en Louisiane de deux coups de feu[29],[30]. Un avis de recherche pour retrouver un homme de 36 ans appelé Tony Holden est émis[31]. Holden se rendra quatre jours plus tard au commissariat[32].

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

Albums collaboratifs[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Self Made vol. 1 (avec Maybach Music Group)
  • 2012 : Self Made vol. 2 (avec Maybach Music Group)
  • 2013 : Self Made vol. 3 (avec Maybach Music Group)

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2007 : The Real Me
  • 2008 : The Real Me 2 (avec DJ Difference)
  • 2008 : Flamers (avec DJ Difference)
  • 2009 : Flamers 2: Hottest in the City (avec DJ Difference)
  • 2009 : Flamers 2.5: The Preview (avec DJ Cosmic Kev)
  • 2010 : Flamers 3: The Wait Is Over (avec DJ Drama)
  • 2010 : Mr. Philadelphia (avec DJ Ill Will & DJ Rockstar)
  • 2011 : Dreamchasers (avec DJ Drama)
  • 2012 : Dreamchasers 2 (avec DJ Drama)
  • 2013 : Dreamchasers 3 (avec DJ Drama)

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Tupac Back avec Rick RossSelf Made vol. 1
  • 2011 : Ima Boss avec Rick RossSelf Made vol. 1
  • 2011 : House Party avec Young Chris – Dreamchaser
  • 2011 : Ima Boss (Remix) avec T.I., Rick Ross, Lil Wayne & Birdman
  • 2011 : Work avec Rick Ross
  • 2012 : Amen avec DrakeDreams and Nightmares
  • 2012 : Burn avec Big SeanDreams and Nightmares
  • 2012 : Young and Gettin' It avec Kirko Bangz – Dreams and Nightmares
  • 2012 : Believe It avec Rick RossDreams and Nightmares
  • 2012 : Same Dream avec Ace Hood
  • 2013 : Levels - Self Made vol. 3
  • 2014 : Off the Corner avec Rick Ross
  • 2014 : I Don't Know avec Paloma Ford
  • 2015 : Monster
  • 2015 : CheckDreams Worth More Than Money
  • 2015 : All Eyes on You avec Chris Brown & Nicki MinajDreams Worth More Than Money
  • 2015 : R.I.C.O. avec DrakeDreams Worth More Than Money

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Composer Search: Robert Rihmeek Williams », sur warnerchappell.com, Warner/Chappell Music (consulté le 8 août 2015).
  2. (en) Andy Kellman, « Meek Mill », AllMusic (consulté le 9 août 2015).
  3. (en) Ben Detrick, « Meek Mill Opens Up About His Relationship With Nicki Minaj, His Beefs And Why 'He's Scared To Be Political': Exclusive », Billboard, Guggenheim Partners,‎ (consulté le 16 août 2015).
  4. (en) Will Stephenson, « America Is Brutal And Meek Mill Is A Hero », The Fader,‎ (consulté le 16 août 2015).
  5. Trevor Conley, « Philadelphia rapper Meek Mill shares his story of police brutality », Philadelphia Sun-Times, Sun-Times Media Group,‎ (consulté le 16 août 2015).
  6. a et b S Pajot, « Meek Mill on Dreams & Nightmares Debut: "The Dream Is Gettin' Paid for What I Love, The Nightmare Was Makin' It to This FOLLOW @OBEY_CHIEFGANG Point" »,‎ (consulté le 19 août 2012).
  7. a, b et c (en) Jayson Rodriguez, « Meek Mill Expands On Philly Fame With DJ Drama's Help - Music, Celebrity, Artist News », MTV News,‎ (consulté le 7 octobre 2013).
  8. (en) « MEEK MILL - FLAMERS 3 DJ DRAMA GANGSTA GRILLZ TRAILER ALBUM COMING THIS FEBRUARY NEWEST MEMBER OF T.I.'S GRAND HUSTLE TEAM », ThisIs50.com,‎ (consulté le 7 octobre 2013).
  9. (en) « Meek Mill & DJ Drama Announce Flamers 3 Gangsta Grillz », allflamerz.com (consulté le 7 octobre 2013).
  10. (en) « Meek Mill - Mr. Philadelphia // Free Mixtape », DatPiff, Idle Media Inc,‎ (consulté le 19 avril 2013).
  11. Erika Ramirez, « T.I. Talks Signing Meek Mill to Grand Hustle & Why It Fell Through », Billboard,‎ (lire en ligne).
  12. « Meek Mill », XXL, Harris Publications (consulté le 14 octobre 2011).
  13. (en) « Meek Mill Bosses Up At #7 Spot In Hottest Debate », MTV (consulté le 14 octobre 2011).
  14. (en) « Meek Mill – Dreamchasers 2 (Mixtape) », 2DopeBoyz,‎ (consulté le 10 mai 2012).
  15. a et b (en) Kathy Iandoli, « Meek Mill Talks Album, Mixtape Success and Roc Nation Management », Life + Times,‎ (consulté le 10 mai 2012).
  16. (en) Julian Benbow, « Meek Mill in a hurry to make his mark », sur The Boston Globe,‎ (consulté le 19 août 2012).
  17. (en) « Meek Mill announces new Dreams and Nightmares release date »,‎ (consulté le 19 août 2012).
  18. a et b (en) Jake Paine, « Hip Hop Album Sales: The Week Ending 11/4/2012 », HipHopDX,‎ (consulté le 30 mars 2013).
  19. a et b (en) Roman Cooper, « Meek Mill Dreamchasers 3 Tracklist and Cover Art », sur HipHopDX,‎ (consulté le 30 mars 2013).
  20. Jake Paine, « Meek Mill Confirms Jadakiss & Rick Ross Features On "Dreamchasers 3" », HipHopDX,‎ (consulté le 22 juin 2013).
  21. (en) « Meek Mill Announces Dreamchasers 3 Mixtape Release Date », Complex,‎ (consulté le 30 mars 2013)
  22. (en) Roman Cooper, « Meek Mill Compares Himself To LeBron James, Discusses Upcoming Projects », HipHopDX,‎ (consulté le 7 octobre 2013).
  23. (en) Estevez, Marjua. xxlmag.com, Meek Mill’s New Album Is Almost Finished.
  24. http://www.xxlmag.com/news/2014/03/meek-mill-announces-sophomore-album-title/
  25. « Meek Mill Confirms Relationship With Nicki Minaj », Vibe.
  26. (en) Slava Kuperstein, « Meek Mill Announces Dream Chasers Records Imprint », sur HipHopDX,‎ (consulté le 28 octobre 2012).
  27. (en) Andres Vasquez, « Meek Mill Signed Lil Snupe Moments After Hearing Demo », HipHopDX,‎ (consulté le 22 juin 2013).
  28. (en) « Louie V. Gutta - Turn Up: The #majormotionmixtape Hosted by DJ Skinny Fatz // Free Mixtape @ », Datpiff.com,‎ (consulté le 22 juin 2013).
  29. (en) Maurice Bobb, « Lil Snupe Dead At 18: New Shooting Details Emerge - Music, Celebrity, Artist News », MTV (consulté le 22 juin 2013).
  30. (en) « Teen Rapper Lil Snupe Killed in North La. - ABC News », ABC News (consulté le 22 juin 2013).
  31. (en) Maurice Bobb, « Lil Snupe Shooting: Suspect Identified In Rapper's Death - Music, Celebrity, Artist News », MTV.com (consulté le 22 juin 2013).
  32. (en) « Lil Snupe announced dead », MTV,‎ (consulté le 9 janvier 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]