Liste des vicomtes de Limoges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Vicomte de Limoges)
Aller à : navigation, rechercher
Blason historique des vicomtes de Limoges : D'or à trois lions d'azur, armés et lampassés de gueules

La vicomté de Limoges dépendait du duché d'Aquitaine. Elle est formée au Xe siècle par les comtes de Poitiers qui démembrent le comté de Limoges, et s'étendait sur le sud de la Haute-Vienne, le nord de la Dordogne, Mareuil, Saint-Jean-de-Côle, Thiviers, Nontron à Auberoche, Hautefort, Condat-sur-Vézère et Payzac (dont Excideuil, un de leurs principaux châteaux), et l'ouest de la Corrèze (Masseret, Salon, Pompadour, Ayen et Yssandon - dont Ségur, leur principale résidence à partir du XVe siècle).

La seconde partie du Limousin constitue la vicomté de Tulle ou vicomté des Échelles.

Maison de Rouergue[modifier | modifier le code]

  1. Foulques (ou Foucauld) de Rouergue (778 - 845), comte de Rouergue, épouse Sénégonde de Toulouse (petite-fille de Guillaume de Gellone à qui Charlemagne avait donné le comté de Toulouse pour se défendre contre les Vascons après la défaite de Ronceveaux).

Raymond Ier de Rouergue (Raimund) (815 - 865), est nommé comte de Quercy et de Rouergue (849) par Charles le Chauve en reconnaissance de son alliance contre Pépin II, roi d'Aquitaine, puis comte de Toulouse (855) (cité charte de fondation 03/11/862 à Vabres). Il épouse en 830 Berta de Limoges, héritière de la vicomté de Limoges.

  1. Bernard II de Rouergue († 874) comte de Toulouse et de Rouergue, fils du précédent. Intermède de Bernard Plantevelue († 886)
  2. Foulques de Limoges (838 - 883), vicomte de Limoges jure matris (par sa mère).
    1. Hildebert Ier (865 - 916), vicomte de Limoges, épouse Adaltrude
      1. Hildegaire Ier (892 - 943), vicomte de Limoges, épouse Thetberge d'Aurillac
        1. Géraud Ier (916 - 986), vicomte de Limoges, épouse Rothilde de Brosse
          1. Guy Ier (962 - 1025), vicomte de Limoges, épouse Emma de Ségur
            1. Adhémar Ier "le Bègue" (990 - 1036), vicomte de Limoges, épouse Sénégonde d'Aulnay
              1. Adhémar II (Aymard II) (1023 - 1090), vicomte de Limoges, épouse Humberge d'Angoulême
                1. Adhémar III (Aymard III) (1050 - 1133), vicomte de Limoges dit "le Barbu", épouse Marie des Cars
                2. Humberge dite Brunissende de Limoges (1080 - ?) épouse Archambaud IV, vicomte de Comborn dit "le Barbu" (voir cette branche).
              2. Guinield de Limoges (962-1025), fille de Guy de Limoges, épouse Hugues Ier Foucault dont les descendants seront gouverneurs de la Marche au temps des Bourbons - Maison de Foucault
          2. Aymeric Ier Ostfranc (965 - 1018), comte de Rochechouart - Maison de Rochechouart
      2. Foucher Ier de Limoges (885 - 923), vicomte de Ségur
        1. Foucher II (905 - 953), vicomte de Ségur (de Dina de Chanac)
          1. Adhémar Ier (940 - 986), vicomte de Ségur
            1. Emma de Ségur (965 - 1025) épouse Guy Ier, vicomte de Limoges
        2. Archambaud Ier (910 - 959), vicomte de Comborn
          1. Son descendant épouse Humberge de Limoges et fonde la branche Comborn.
    2. Ranulphe Ier (872 - 926), vicomte d'Aubusson 1 (de Poitiers d'Auvergne)
  3. Eudes de Rouergue († 918) comte de Toulouse et de Rouergue, épouse Garsinde d'Albi

Maison de Comborn[modifier | modifier le code]

Coticé d'or et de gueules.

1139-1148 : Guy IV, fils d'Archambaud IV, vicomte de Comborn, et de Brunissende de Limoges, fille d'Adémar III, épouse Marquise de la Marche (sans postérité)

1139-1148 : Adémar IV († 1148), frère du précédent, épouse Marguerite de Turenne (attestée en 1143-1173), fille de Raymond Ier, vicomte de Turenne

1148-1199 : Adémar V dit Boson († 1199), fils du précédent, épouse Sarah de Cornouailles (v. 1158 – † ), fille de Réginald de Dunstanville, comte de Cornouailles

1199-1230 : Guy V († ), fils du précédent, épouse Ermengarde

1230-1263 : Guy VI († entre le 13 et le 16 août 1263), fils du précédent, épouse (1) une fille de Thibaud de Blaison, puis (2) Marguerite de Bourgogne († 27 août 1277), fille de Hugues IV, duc de Bourgogne

1263-1290 : Marie (1260 † 1290), fille du précédent, épouse Arthur II de Bretagne (1262 † 1312)

Maison de Dreux-Bretagne[modifier | modifier le code]

Armoiries des vicomtes de Limoges à partir de Guy VII. C'est une brisure des ducs de Bretagne.

1290-1301 : Arthur II de Bretagne (1262 † 1312).

1301-1314 : Jean III de Bretagne (1287 † 1341), fils du précédent et de Marie de Limoges.

1314-1317 : Guy VII de Penthièvre (1287 † 1331), frère du précédent, comte de Penthièvre et seigneur de Mayenne.

1317-1331 : Jean III de Bretagne (1287 † 1341), fils d'Arthur II et de Marie de Limoges.

1331-1384 : Jeanne de Penthièvre (1319 † 1384), fille de Guy VII, épouse Charles de Blois (1319 † 1364) et duchesse de Bretagne

Maison de Blois-Châtillon[modifier | modifier le code]

1384-1404 : Jean Ier de Châtillon († 1404), fils des précédents, marié à Marguerite de Clisson

1404-1433 : Olivier de Blois dit de Bretagne († 1433), fils du précédent, marié à Isabelle de Bourgone, puis Jeanne de Lalaing

1433-1454 : Jean de L'Aigle dit de Bretagne († 1454) frère du précédent, marié à Marguerite de Chauvigny

1454-1455 : Guillaume de Châtillon-Blois (1400 † 1455), frère du précédent, marié à Isabelle de la Tour d'Auvergne

1455-1481 : Françoise de Châtillon († 1481), fille du précédent, mariée à Alain d'Albret (1440 † 1522)

Maison d'Albret[modifier | modifier le code]

1481-1516 : Jean III d'Albret, roi de Navarre, fils des précédents, épouse Catherine Ire de Navarre

1516-1555 : Henri d'Albret, fils du précédent, épouse Marguerite de France (1492-1549)

1555-1572 : Jeanne d'Albret, fille du précédent, épouse Antoine de Bourbon

Maison de Bourbon[modifier | modifier le code]

1572-1610 : Henri IV, roi de Navarre, roi de France en 1589.

La vicomté de Limoges est réuni au domaine royal au moment de l’accession au trône de France de Henri IV de Navarre. La vicomté est parfois démembrée pour constituer un apanage pour des princes du sang.

1773-1776 : Charles, comte d'Artois. La vicomté est ôtée à son apanage en 1776.

En 1661, Louis XIV accorda à François de Rochechouart (1611-1696), comte de Chandenier, et à ses descendants, le droit de porter le titre de comte de Limoges - et non celui de vicomte de Limoges réuni au domaine royal depuis son grand-père[1].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Marvaud, Histoire des vicomtes et de la vicomté de Limoges, 2 volumes, 1873 ; réimprimé, Éditions des Régionalismes, 2013. (ISBN 9782824001418)
  • Typhaine Bellat, Les monnaies de la vicomté de Limoges durant la domination bretonne (1275-1360), Nantes, Association Numismatique Armoricaine, , 107 p.
  • Gildas Salaün, « Quand Limoges était bretonne », Histoire et Images Médiévales, no 40,‎
  • M. de Saint-Alais, L'art de vérifier les dates des faits historiques, des chartes, des chroniques, et autres anciens monuments depuis la naissance de Notre-Seigneur, Tome 10, p. 242-275, Paris, 1818 [1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. G. Le Laboureur, Bibliothèque de France