Famille de Pérusse des Cars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Maison de Pérusse des Cars)
Aller à : navigation, rechercher
Famille de Pérusse des Cars
Image illustrative de l'article Famille de Pérusse des Cars
Armes

Blasonnement De gueules au pal de vair.
Devise « Fais ce que dois, advienne que pourra. »
Pays ou province d’origine Limousin
Allégeance Royaume de France Royaume de France
Demeures Château des Cars
Charges Pair de France
Fonctions ecclésiastiques Cardinal
Évêques
Récompenses civiles Ordre du Saint-Esprit
Preuves de noblesse
Admis aux honneurs de la Cour XVIIIe siècle

La Maison de Pérusse des Cars est une famille de la noblesse française subsistante, issue des Pérusse ou Peyrusse, milites castri de la vicomté de Ségur en Limousin.

Histoire[modifier | modifier le code]

La famille de Pérusse des Cars est d'extraction chevaleresque, avec une filiation noble prouvée depuis 1281[1]. Elle a été admise aux honneurs de la cour[2].

À la fin du XIIIe siècle ou début du XIVe, les Pérusse s'installent aux Cars, sur la paroisse de Flavignac. Ils récupèrent une petite seigneurie alors aux mains de la famille de Barry et adoptent le patronyme Pérusse des Cars (parfois écrit Pérusse d'Escars à partir du XVIe siècle).

La maison de Pérusse des Cars recueillit au XVIe siècle le titre de prince de Carency. Carency avait été, pendant un siècle environ, le principal apanage d'une branche de la maison de Bourbon, issue de Jean Ier de Bourbon, comte de La Marche, de Vendôme et de Castres. Son fils, Jean de Bourbon (1378-1453), fut le premier à porter le titre de prince de Carency, qui se transmit ensuite jusqu'à son arrière-petite-fille Isabeau de Bourbon, mariée en 1516 avec François de Pérusse des Cars (†1550), seigneur de La Vauguyon, qui recueillit du fait de ce mariage le titre de prince de Carency. Celui-ci s'éteignit temporairement dans la maison de Pérusse des Cars en 1590, avant de réapparaître chez leurs descendants par les femmes, les comtes puis ducs de La Vauguyon (comté puis duché alors sis à Tonneins et Calonges), princes de Carency, des Maisons de Quélen de Stuer de Caussade, et de Bauffremont.

Titres de noblesse[modifier | modifier le code]

Les Pérusse des Cars sont faits comte-pair en 1817 puis ducs-pairs le . Pour ce dernier titre les lettres patentes n'ont pas été scellées en raison de la révolution de 1830. La transmission en est donc irrégulière.

Liste chronologique des ducs des Cars[modifier | modifier le code]

Le titre de duc des Cars n'est pas un titre de noblesse régulier.

  1. 1816-1822 : Jean-François de Pérusse des Cars (1747-1822), 1er duc des Cars
  2. 1822-1868 : Amédée François Régis de Pérusse des Cars (1790-1868), 2e duc des Cars, cousin du précédent
  3. 1868-1891 : François Joseph de Pérusse des Cars (1819-1891), 3e duc des Cars, fils du précédent
  4. 1891-1920 : Louis Albert Philibert Auguste de Pérusse des Cars (1849-1920), 4e duc des Cars, fils du précédent
  5. 1920-1941 : François Marie Edmond de Pérusse des Cars (1875-1941), 5e duc des Cars, fils du précédent
  6. 1941-1961 : Louis Charles Marie de Pérusse des Cars (1909-1961), 6e duc des Cars, fils du précédent
  7. depuis 1961 : François-Amédée Marie de Pérusse des Cars (°1932), 7e duc des Cars, fils du précédent

Arbre généalogique descendant[modifier | modifier le code]

Amédée François Régis (1790-1868), 2e duc des Cars
 x (1817) Augustine Frédérique Joséphine du Bouchet de Tourzel (1798-1870)  
 │       V. Famille du Bouchet de Sourches
 │
 ├──> François Joseph (1819-1891), 3e duc des Cars
 │    x (1844) Élisabeth de Bastard d'Estang (1824-1886)
 │    │
 │    ├──> Marie Thérèse (1845-1907)
 │    │    x (1868) Henri Ferron de La Ferronays (1842-1907), marquis de La Ferronays  
 │    │       V. Famille de La Ferronnays
 │    │
 │    ├──> Louis Albert Philibert Auguste (1849-1920), 4e duc des Cars
 │    │    x (1873) Marie Thérèse Lafond (1852-1912)
 │    │    │
 │    │    ├──> Marie Joséphine Charlotte de Pérusse des Cars (1874-1928)
 │    │    │    x (1900)[3] Adrien de Viel de Lunas, vicomte d'Espeuilles de Caulaincourt (1874-1929), duc de Vicence (voir famille de Caulaincourt)[4]
 │    │    │
 │    │    ├──> François Marie Edmond (1875-1941), 5e duc des Cars
 │    │    │    x (1903) Maria Teresa Edwards (1879-1941)
 │    │    │    │
 │    │    │    ├──> Marguerite Marie Louise Joséphine (1907-1976)
 │    │    │    │    x (1927) Charles Claude Marie Christian Le Peletier de Rosanbo (1899-1986), comte de Rosanbo
 │    │    │    │
 │    │    │    ├──> Louis Charles Marie (1909-1961), 6e duc des Cars
 │    │    │    │    x Marie Louise Renée Josèphe, comtesse de Briey (1911-1990)
 │    │    │    │    │
 │    │    │    │    ├──> François-Amédée Marie1932), 7e duc des Cars
 │    │    │    │    │    x (1) (1961)  Constanza del Carmen Laura Josefina Edwijes Martinez Rivas (1938-1995)
 │    │    │    │    │    │  │    
 │    │    │    │    │    │  ├──> Louis-Amédée Martial1962), marquis des Cars
 │    │    │    │    │    │  │    x (2009) Claudia Labarca
 │    │    │    │    │    │  │    │
 │    │    │    │    │    │  │    └──>Constance Isabelle2009)
 │    │    │    │    │    │  │ 
 │    │    │    │    │    │  ├──> Caroline Geneviève Augustine (°1971)
 │    │    │    │    │    │  │    x (1999) Ivan Roussin (°1970)
 │    │    │    │    │    │  │ 
 │    │    │    │    │    │  └──> Philippe Emmanuel Olivier1973)
 │    │    │    │    │    │       x (2004) Fleur Anne Marie Antoinette Guisset (°1974)
 │    │    │    │    │    │       │
 │    │    │    │    │    │       │──>Andréa2006)
 │    │    │    │    │    │       │
 │    │    │    │    │    │       └──>Victor2009)
 │    │    │    │    │    │   
 │    │    │    │    │    x (2) (2002) France Masurel (°1943)
 │    │    │    │    │
 │    │    │    │    ├──> Marie Thérèse Marguerite (°1935
 │    │    │    │    │    x (1961) Philippe Marie Denis Riant (°1933)
 │    │    │    │    │
 │    │    │    │    ├──> Marguerite Anne Marie (°1941)
 │    │    │    │    │    x (1962, div. 1970) Henri Marie Georges, comte de Mitry (°1940)
 │    │    │    │    │
 │    │    │    │    └──> Brigitte Augustine Emmanuelle (°1943)
 │    │    │    │         x (1966) Gérard Victurnien Marie Gabriel de Rochechouart-Mortemart (°1944), comte de Mortemart
 │    │    │    │
 │    │    │    └──> Guy Augustin Marie Jean (1911-1993), comte des Cars
 │    │    │         x (1) (1934, div. 1938) Marie Geneviève Françoise Vilgrain (1914-2004)
 │    │    │         │
 │    │    │         x (2) (1942, div. 1946) Denise Marie Jacqueline Jourdan (°1922)
 │    │    │         │  │
 │    │    │         │  └──> Jean Marie1943)
 │    │    │         │       x (1966) Monique Odette Victoire Bézaguet (°1943)
 │    │    │         │       │
 │    │    │         │       ├──> Laurence Élisabeth1966)
 │    │    │         │       │
 │    │    │         │       └──> Louis Adrien Olivier1974)
 │    │    │         │            x (2006) Céline Michel Marie Benedittini (°1973)
 │    │    │         │
 │    │    │         x (3) (1947) Marthe Eugénie Claquin (1912-1999)
 │    │    │
 │    │    ├──> Augustine Pauline (1876-1969)
 │    │    │
 │    │    └──> Amédée (1882-1917)
 │    │ 
 │    └──> Justine Marie Antoinette (1851-1908)
 │         x (1872) Henri, comte de Murard (°1842)
 │
 ├──> Amédée Joseph (1820-1899), comte des Cars
 │    x (1843) Mathilde Louise Camille de Cossé-Brissac (1821-1898)
 │    │
 │    ├──> Émilie Gabrielle Marie (1844-1901)
 │    │    x (1874) Bertrand Pierre Anatole de Montesquiou-Fézensac (1837-1902)
 │    │
 │    ├──> Hélène Aldegonde Marie (1847-1933)
 │    │    x (1870) Henry Noailles Widdrington Standish (1847-1920)
 │    │
 │    ├──> Augustin Marie Théodore (1848-1871)
 │    │
 │    └──> Stéphanie Marie Françoise Mathilde (1862-1939)
 │         x (1889) Marie Joseph Ludovic Bertier de Sauvigny (1860-1953)
 │
 ├──> Jean Augustin (1821-1860), vicomte des Cars
 │    x (1852) Alexandrine von Lebzeltern (1827-1899)
 │    │
 │    ├──> Charles Joseph1855)
 │    │
 │    ├──> Marie Thérèse Laurence (1857-1923)
 │    │    x (1877) Charles, vicomte d'Anthenaise (1844-1903)
 │    │
 │    ├──> Marie Zénaïde Henriette (°1859)
 │    │
 │    └──> Marie Jeanne Isabelle Mathilde Radegonde (1860-1929)
 │         x (1881) Charles de Cossé-Brissac (1856-1899), prince de Robecq
 │
 ├──> Marie (1829-1855)
 │    x (1845) Louis de Blacas d'Aulps (1815-1866), duc de Blacas
 │
 ├──> Henriette Radegonde (1833-1922)
 │    x (1855) Charles Henry, marquis de Mac-Mahon (1828-1863)
 │
 └──> Geneviève (1836-1886)
      x (1857) Riccardo Manca-Amat de Vallombrosa (1834-1903), duc de Vallombrosa et de l'Asinara
      │
      ├──> Antoine Amédée Marie Vincent Manca-Amat de Vallombrosa (1858-1896), marquis de Morès
      │    x (1882) Medora von Hoffman (1856-1921)
      │
      ├──> Louise Claire Isabelle Manca-Amat de Vallombrosa (°1868)
      │    x Christian Charles Louis, comte Lafond (1853-1934)
      │
      └──> Amédée Joseph Gabriel Marie Manca-Amat de Vallombrosa (1880-1968), comte de Vallombrosa
           x (1906) Marie Berthe Roselyne Suzanne Adrienne Lannes de Montebello (°1875)
           │
           └──> Roselyne Marie Manca-Amat de Vallombrosa (1910-1988)
                x (1936) Joseph Elzéar Gustave Jean Foulques de Sabran-Pontevès (1908-1973), 7e duc de Sabran  
                   V. Maison de Sabran

Membres notables de la famille[modifier | modifier le code]

XIIIe siècle[modifier | modifier le code]

XIVe siècle[modifier | modifier le code]

  • Arnould de Pérusse (ou Ranulphe), seigneur d'Escars (ou des Cars), né vers 1320, de Saint-Bonnet-la-Coussière, de Saint-Ibars, d'Allac et Fialeix, baron de Ségur, vicomte de La Vauguyon. Marié à Hélie de Pompadour (née en 1366). Il est d'abord chambellan de Philippe VI. Après la mort du roi il devient grand maréchal de l'Église et gouverneur d'Avignon en 1359. Il a reçu du pape Innocent VI la mission de faire construire les remparts d'Avignon[5].
  • Audouin III de Pérusse, fils du précédent, seigneur d'Escars (ou des Cars), né vers 1380 et décédé vers 1435. Baron de Ségur, vicomte de La Vauguyon, et Saint-Bonnet-La -Coussière. Marié en 1390 à Marguerite Hélie de Pompadour. Il fut chambellan de Charles VII dont il avait été le conseiller du vivant de Charles VI.
  • Ranulphe de Pérusse d'Escars (†1441), évêque de Limoges (1412-1426) puis de Mende (1426-1441).

XVe siècle[modifier | modifier le code]

  • Audouin IV de Pérusse, seigneur des Cars, né vers 1398, décédé vers 1468. Fils d'Audouin III. Marié à Hélène de Roquefeuil-Blanquefort (né vers 1415). Conseiller comme son père de Charles VII. Il était capitaine de 200 lances.
  • Antoine de Pérusse des Cars, seigneur d'Escars (ou des Cars), né vers 1442. Fils du précédent, marié à Françoise de Pierre-Buffière (né vers 1440)
  • Gauthier de Pérusse des Cars (vers 1460-1550), frère du précédent, seigneur de La Vauguyon, de La Coussière, de La Tour-de-Baz et du Repaire, baron de Saint-Germain-sur-Vienne. Marié le 13 octobre 1498 avec Marie de Montberon († vers1502). Il a été le chambellan et le conseiller de Charles VIII. Sénéchal de Périgord. Gouverneur de Haute et Basse Marche, de Moulins et de Poitiers, chef du Conseil de Charles Ier de Bourbon, régent du royaume.
  • Jean de Pérusse des Cars, seigneur de Saint-Ybard et de Saint-Bonnet-la-Rivière. Marié en 1481 avec Catherine de Lévis-Quélus.

XVIe siècle[modifier | modifier le code]

  • Geoffroi de Pérusse, seigneur d'Escars (ou des Cars), né vers 1470, décédé en 1534. Fils d'Antoine de Pérusse des Cars et d'Hélène de Roquefeuil-Blanquefort. Marié à Françoise d'Arpajon (né vers 1477): Proche de la famille d'Albret, il fut conseiller chambellan du roi de Navarre. C'est principalement à lui que l'on doit l'aménagement et l'ornementation Renaissance du château des Cars.
    • Jacques Ierde Pérusse, seigneur d'Escars (ou des Cars), né vers 1500. Fils du précédent, marié à Anne de L'Isle-Jourdain (naissance vers 1500), dame de Merville qui lui donne quatre enfants, dont trois fils:
      • François de Pérusse des Cars († 1595), comte d'Escars, fils de Jacques de Pérusse et d'Anne Jourdain de l'Isle: Lieutenant général en Guyenne, puis gouverneur de Bordeaux (1565), et conseiller d'État (1570-1578).
      • Charles de Pérusse des Cars (1522-1614), frère du précédent : Évêque de Poitiers (1560-1569), puis évêque-duc de Langres (1569-1614) et pair de France.
      • Jacques II de Pérusse des Cars, seigneur de Merville, frère du précédent, marié en 1566 à Bordeaux avec Catherine de Béraud qui lui donne six enfants, dont:.
        • François de Pérusse des Cars (après1565-1606. premier marquis de Montal, marquis de Merville, seigneur de Taillecavat, de Caubon, de Castelnau, chevalier de l'Ordre du Saint-Esprit. Sénéchal de Guyenne, gouverneur du fort du Ha à Bordeaux, conseiller du roi. Marié en 1595 avec Rose de Montal, fille et unique héritière de Gilles de Montal, seigneur de Laroquebrou, Carbonnières, de Saint-Victor, d'Ytrac, de Saint-Jean-de-Lespinasse et de Catherine d'Ornezan-Auradé, qui lui donne deux garçons et deux filles:
          • Jacques III de Pérusse des Cars (†1631), baron de Merville, seigneur de Taillecavat, de Caubon, de Castelnau. Grand sénéchal de Guyenne. Marié en 1594 à Nicole de Pontac qui lui donne deux filles sans descendance.
          • François de Pérusse des Cars († avant 1637), seigneur de Réquiran et de Lascarrières, coseigneur de Laroquevieille. Marié avec Jeanne Françoise de Veyrières.
          • Catherine de Pérusse des Cars, dame de Merville, mariée en 1620 avec Bernard e Montlezun, seigneur de Tajan, dont deux filles;
          • Françoise de Pérusse des Cars, mariée en 1625 avec François de Saint-Chamant, baron de Saint-Chamant en Limousin, puis en 1630 avec Roger de Comminges, comte de Peguilhan, vicomte de Montfaucon.
        • Jacques de Pérusse des Cars
        • François II de Pérusse des Cars († le 24 août 1661), baron de Caubon. Marié le 3 février 1609 avec Françoise de Veyrinas.
  • François de Pérusse des Cars (†1550), seigneur de La Vauguyon, prince de Carency. Fils de Gauthier de Pérusse des Cars et de Marie de Montberon : Il est conseiller, chambellan, gentilhomme de la chambre du roi François Ier. Par son mariage le avec Isabeau de Bourbon, il recueille le titre de prince de Carency, appartenant jusqu'alors à une branche de la maison de Bourbon. Ils ont pour enfants :
    • Jean de Pérusse des Cars (†1595), prince de Carency, comte de La Vauguyon (1586), seigneur d'Albret et de Vendat : Il est chevalier de l'Ordre du Saint-Esprit en 1578. Il épouse en 1561 Anne de Clermont, fille d'Antoine III comte de Clermont, fils de Bernardin de Clermont, d'où :
      • Claude d’Escars (1567-1586), prince de Carency (1586) : Il est marié en à Anne de Caumont, marquise de Fronsac, fille de Geoffroy de Caumont (V. ci-dessous). Charles de Gontaut, baron de Biron, qui prétend également à ce mariage, le provoque en duel. D'après le mémoire de L'Étoile, contemporain des faits, il est tué avec ses deux seconds, Charles d'Estissac et André dit Lejeune, par le Charles de Gontaut, Bertrand de Pierre-Buffière et le marquis de Montpezat dans une rencontre déloyale, le .
      • Henri d’Escars (1569-1590), prince de Carency, marié en à Anne de Caumont, marquise de Fronsac.
      • Diane d’Escars (†1611), princesse de Carency, comtesse de La Vauguyon et dame d'Albret après la mort de ses frères. Elle épouse en 1573 Charles Gouyon, comte de la Maure qui apporte le titre de prince de Carency dans la maison de Rochechouart qui ne relève pas le titre. Elle épouse ensuite Louis Stuer, comte de Saint-Mégrin, baron de Montbrun d'où :
        • Jacques de Stuer de Caussade (1588-† 8 août 1671), prince de Carency, marquis de Saint-Mégrin, comte de La Vauguyon, baron de Tonneins, vidame de Sarlat. Grand sénéchal de Guyenne.
      • Louise d’Escars (1576-1583), abbesse de Ligueux.
      • Isabeau d'Escars (†1609), dame de Combles, épouse le Jean d'Amanzé (V. Maison d'Amanzé).
    • Suzanne de Pérusse des Cars, qui épouse en 1536 Geoffroy de Pompadour.
    • Anne de Pérusse des Cars, qui épouse Jean II de La Queille, baron de Fleurat.
    • Marguerite de Pérusse des Cars (†1589), abbesse de Ligueux.
    • Catherine de Pérusse des Cars.
  • Jeanne de Pérusse des Cars, sœur de François de Pérusse des Cars, seigneur de La Vauguyon, épousa Jean de Caumont de Castelnau, qui était calviniste alors que les Pérusse des Cars étaient catholiques (V. Famille de Caumont).
    • Geoffroy de Caumont (†1574), marquis de Fronsac, abbé de Clairac, apostasia pour épouser Marguerite de Lustrac, dame d'honneur de Catherine de Médicis, veuve du maréchal Jacques d'Albon de Saint-André (†1562). Il en eut :
      • Anne de Caumont, marquise de Fronsac, fille posthume née le , qui fut baptisée selon le rite protestant. L'une des plus riches héritières du royaume, elle fut très tôt demandée en mariage par de brillants partis tels qu'Henri de La Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne puis duc de Bouillon, et Charles, baron de Biron (†1602). On lui donna pour tuteur son cousin Jean de Pérusse des Cars, qui s'en occupa fort peu jusque vers 1580. Mais lorsqu'elle eut atteint sa septième année, il décida de la marier à son fils aîné, Claude. La maréchale de Saint-André repoussa cette demande et le prince de Carency mit aussitôt le siège devant Castelnau pendant que le gouverneur, Geoffroy de Vivant, seigneur de Mel, poursuivait les catholiques dans le Haut-Quercy. La maréchale et sa fille furent aisément enlevées et conduites à La Vauguyon. Le prince se fit ensuite livrer les châteaux et domaines qu'elles possédaient dans l'Agenais et le Périgord, à Caumont, Tonneins-Dessus, Folhet, Castelmoron, Goudourville, Coutras et Fronsac. Geoffroy de Vivant refusa seul de livrer les châteaux dont il avait la garde, Castelnau et Les Milandes. Il en appela à Henri de Navarre, alors gouverneur de la Guyenne, qui ordonna au prince de Carency de remettre à Vivant les châteaux dont il s'était emparé sans droit ni titre, mais en lui laissant Castelnau, Coutras, Fronsac et la garde de sa pupille. Le prince décida de brusquer les événements et, en , il maria la marquise de Fronsac à son fils Claude, aussitôt titré prince de Carency, tandis que le Roi accordait à son père le titre de comte de La Vauguyon. Mais le baron de Biron, furieux de ce mariage, tua Claude d'Escars en duel quelques mois plus tard. Le comte de La Vauguyon s'empressa alors de marier la marquise de Fronsac à son deuxième fils, Henri d'Escars, qui devint le dernier prince de Carency. Après la mort de celui-ci en 1590, la marquise de Fronsac fut mariée une troisième fois, le à François d'Orléans-Longueville, comte de Saint-Pol[6].
    • François de Caumont La Force (1524-1572), dit le vicomte de Caumont, fut massacré lors de la Saint-Barthélemy).
  • Anne de Pérusse des Cars (1546-1612) : Évêque de Lisieux (1585-1598), puis évêque de Metz (1608-1612), cardinal en 1596.

XVIIe siècle[modifier | modifier le code]

  • Charles de Pérusse des Cars1617). Fils de François II de Pérusse des Cars, baron de Caubon, et de Françoise de Veyrinas. Marié le 28 novembre 1643 avec Jeanne de Pérusse de Saint-Bonnet. Comte des Cars.
    • François III de Pérusse des Cars († 15 novembre 1724), comte des Cars
      • Louis François de Pérusse des Cars1684 – † 1754) comte des Cars et de Pranzac. Fils du précédent. Marié avec Marie Françoise Victoire de Verthamont († 1755)

XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

XXe et XXIe siècles[modifier | modifier le code]

  • Guy des Cars (1911-1993), comte des Cars, romancier à succès.
  • Jean des Cars1943), comte des Cars, historien et voyageur, fils du précédent.
  • Laurence des Cars1966), fille du précédent, historienne de l'art, conservatrice générale du patrimoine, enseignante à l'Ecole du Louvre, précédemment responsable du Louvre Abu Dhabi, commissaire de nombreuses expositions françaises et internationales, directrice du musée national de l'Orangerie des Tuileries.
  • Louis-Amédée de Pérusse des Cars1962), maîtrise de droit de l'Université Paris II Assas (1984), Sciences Po Paris (1985), International Business Program Berkeley University (1990), Insead (1994), vice-président de la Coface au Chili et d'Eurochile, président des conseillers du Commerce extérieur de la France au Chili et administrateur de l'Association des assurances du Chili.

Armes, blason et devises[modifier | modifier le code]

  • Armes : de gueules au pal de vair.
  • Devise : « Fais ce que dois, advienne que pourra. »

Propriétés[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Régis Valette, Catalogue de la noblesse française, Paris, Robert Laffont, 1989, p. 154
  2. ibidem
  3. Archives de Paris : État civil du 7e arrondissement de Paris - acte de mariage no 777 du Vicomte d’Espeuilles et de Pérusse des Cars, le 17 novembre 1900. Cote du document : V4E/8667. Archives de Paris, 18 boulevard Sérurier 75019 Paris.
  4. Le couple repose dans la chapelle funéraire de Caulaincourt, dans le département de l'Aisne. Consulter le site : « Histoire de Caulaincourt », sur Villages.
  5. Google Livre : Annuaire historique et biographique des souverains, des chefs et membres des maisons princières ds familles nobles ou distinguées. 1er volume - Paris - 1844
  6. Source : R. de Boysson, Les deux derniers princes de Carency
  7. Isabelle Rivière, Élisabeth II : dans l'intimité du règne, Éditions Fayard, coll. « Documents », , 374 p. (ISBN 978-2-21363-687-0), chap. 8 (« Magnifique ! »), p. 83 à 84
  8. Consulter le site : (en) « Edward VII of Great Britain's Royal Favourites », sur Royal Favourites
  9. Le Figaro, « Les victimes de l'incendie : La comtesse de Luppé », Le Figaro, Paris, no 131,‎ , p. 2 et 6e colonne (lire en ligne)
  10. Archives de Paris : État civil du 7e arrondissement de Paris - acte de mariage no 330 du comte Louis de Luppé et de Louise Marie Aldegonde de Rivière. Cote du document : V4E/829. Archives de Paris, 18 boulevard Sérurier 75019 Paris.