Un gars, une fille (série télévisée, 1997)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Un gars, une fille (série télévisée, 1999)
Un gars, une fille
Titre original Un gars, une fille
Genre Comédie de situation
Création Guy A. Lepage
Production Avanti Ciné Vidéo
Acteurs principaux Guy A. Lepage
Sylvie Léonard
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Chaîne d'origine Radio-Canada
Nb. de saisons 7
Nb. d'épisodes 131
Durée 26 minutes
Diff. originale
Site web http://www.radio-canada.ca/television/ungarsunefille/

Un gars, une fille est une comédie de situation québécoise en 131 épisodes de 26 minutes, créée par Guy A. Lepage, produite par Avanti Ciné Vidéo et diffusée entre le et le sur Radio-Canada.

La série connut un succès fulgurant et a été reproduite dans plusieurs pays. En effet, selon la firme suisse WIT, l'émission Un gars, une fille demeure l'émission télévisée de fiction la plus adaptée dans le monde avec 26 pays, qui surclasse d'autres formats de fiction comme Caméra café, Betty la fea, As the Bell Rings et In Treatment[1]. De plus, en 2004, il a été récompensé d’une Nymphe d'or pour le meilleur format scénarisé au Festival de télévision de Monte-Carlo[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Elle est issue au départ de scènes humoristiques sur la vie de couple de l'émission Besoin d'amour diffusée sur les ondes de TQS en 1996 animée par Guy A. Lepage.

Le concept, simple, était de rassembler des scènes humoristiques de courte durée selon l'endroit où se trouve le couple (au cinéma, au lit, en voyage). Un épisode regroupait généralement trois endroits entrecoupés de pauses publicitaires pour un total de 30 minutes (avec les publicités). Les épisodes étaient filmées presque toujours sous un seul angle de vue et on ne voyait à l'écran que le couple. Les personnages secondaires étaient souvent derrière la caméra et on n'entendait que leur voix ou on ne voyait que leurs mains. Certains personnages tertiaires qui apparaissaient à l'écran étaient joués de façon répétitives par les mêmes acteurs et actrices tels Norman Helms, France Parent, etc. qui incarnaient les serveurs de restaurant, les préposés à la clientèle, les clients de Guy, etc.

Distribution[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Adaptations dans le monde[modifier | modifier le code]

Cette série a été adaptée dans plus de vingt pays :

  • Maroc: le Couple
  • Drapeau de l'Algérie Algérie: سوسو وا نونو (« Soussou wa nounou ») version (arabe). Timsal n wexxam (« Scène de ménage ») version (kabyle)(berbère).
  • Drapeau de l'Allemagne Allemagne
  • Drapeau de la Belgique Belgique
  • Drapeau de la Bulgarie Bulgarie : Тя и той («T ia i toï » - Lui et elle)
  • Drapeau du Canada Canada (en) : A Guy & A Girl (« Un gars et une fille »)
  • Drapeau de Chypre Chypre : Εγώ κι εσύ (« Moi et toi »)
  • Drapeau de l'Espagne Espagne : El y Ella (« Lui et elle »)
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : Love Bites
  • Drapeau de la France France : Un gars, une fille
  • Drapeau de la Grèce Grèce : Σ’ αγαπώ μ’ αγαπάς (« Je t'aime, tu m'aimes »)
  • Drapeau de la Hongrie Hongrie : Szeret, nem szeret (« Il aime, elle n'aime pas » ou « Elle aime, il n'aime pas »)
  • Drapeau d’Israël Israël : הוא והיא (« Lui et elle »)
  • Drapeau de l'Italie Italie : Love Bugs
  • Drapeau du Liban Liban
  • Drapeau du Mexique Mexique
  • Drapeau de la Pologne Pologne : Kasia i Tomek (« Kasia et Tomek »)
  • Drapeau du Portugal Portugal : Entre Marido e Mulher (« Entre mari et femme »)
  • Drapeau de la Russie Russie : Саша+Маша (« Sacha+Macha »)
  • Drapeau de la Suède Suède
  • Drapeau de la Lettonie Lettonie : Saldais pārītis (« Doux duo »)
  • Drapeau de la Lituanie Lituanie
  • Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas : Volgens hem, volgens haar (« Selon lui, selon elle »)
  • Drapeau de l'Ukraine Ukraine : Леся+Рома (« Lessia+Roma »)
  • Drapeau de la Turquie Turquie : 1 Kadın,1 Erkek (« 1 femme, 1 homme »)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]