Aveux (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Aveux

Titre original Aveux
Genre Drame
Création Serge Boucher
Production André Dupuy
Musique Christian Clermont
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Chaîne d'origine Radio-Canada
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 12
Durée 44 minutes
Diff. originale
Site web http://www.radio-canada.ca/aveux

Aveux est une série télévisée québécoise en 12 épisodes de 44 minutes produite par André Dupuy de Productions Pixcom, écrite par Serge Boucher et réalisée par Claude Desrosiers, et diffusée du au sur Radio-Canada.

Aveux a reçu le prix de la Meilleure réalisation lors de la 11e édition du Festival de la fiction TV, en à La Rochelle.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Aveux raconte l’histoire de Carl Laplante qui, par amour, a choisi le silence à la suite d’un drame qui a remis en question toute sa vie. Pour survivre, il a attendu d’avoir ses 18 ans et a quitté famille et amis, sans leur donner de nouvelles par la suite. C’était il y a 15 ans. Maintenant, il s’appelle Simon, il s’est inventé un nouveau passé et a rencontré Brigitte avec qui il partage sa vie depuis huit ans. À 33 ans, malgré l’imposture, Simon semble avoir trouvé une certaine paix, grâce aux liens profonds qu’il a tissés avec ses nouveaux amis, ses collègues de travail et sa belle-famille qui l’adore.

Lorsque le récit d’Aveux s’amorce, le hasard fait que Simon Laplante est obligé malgré lui de renouer avec tous les acteurs... et l’horreur de son passé.

Personnages[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Liste des épisodes de la première saison
Titre Première diffusion Cotes d'écoute
1 Le passé finit toujours par nous rattraper en stagnation 695 000[1]
2 Bombe à retardement
3 La séparation
4 L’encerclement
5 Eaux troubles
6 L’étau
7 Des aveux en diminution 611 000[2]
8 Le 15 octobre 1990, une journée particulière
9 Un pieux mensonge
10 Sandrine
11 Don Giovanni
12 La danse de la vie en augmentation 800 000[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hugo Dumas, « Vox populi, Vox Sophie », La Presse,‎ (ISSN 0317-9249, lire en ligne).
  2. Hugo Dumas, « Le sport, ça score! », La Presse,‎ (ISSN 0317-9249, lire en ligne).
  3. Hugo Dumas, « Lance et compte 8 : qui survivra à l'hécatombe? », La Presse,‎ (ISSN 0317-9249, lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]