Enquête (émission de télévision)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Enquête.
Enquête
Genre Affaires publiques
Présentation Marie-Maude Denis et Isabelle Richer
Pays Drapeau du Canada Canada
Langue Français
Production
Durée 60 minutes
Société de production Société Radio-Canada
Diffusion
Diffusion Radio-Canada
RDI
Date de première diffusion 2007
Statut en production
Public conseillé Tout public
Site web http://ici.radio-canada.ca/enquete

Enquête est une émission de télévision québécoise de journalisme d'enquête animée par Isabelle Richer et Marie-Maude Denis et diffusée depuis 2007 sur la ICI Radio-Canada Télé et sur le Réseau de l'information (RDI). Ces deux animatrices succèdent à Alain Gravel depuis 2015.

Journalistes[modifier | modifier le code]

  • Josée Dupuis
  • Sylvie Fournier
  • Pasquale Turbide
  • Madeleine Roy
  • Frédéric Zalac
  • Anne Panasuk
  • Marie-Maude Denis
  • Johanne Faucher
  • Gino Harel

Thèmes[modifier | modifier le code]

Corruption dans le milieu de la construction[modifier | modifier le code]

Depuis 2008, l'émission diffuse plusieurs reportages présentant des cas de corruptions et d'évasions fiscales dans le domaine de la construction au Québec. Ces reportages ciblent plusieurs intervenants du milieu tels la Fédération des travailleurs du Québec (et, plus particulièrement, la FTQ-Construction) ainsi que des membres du crime organisé québécois[1],[2].

À la suite de cette série de reportages, plusieurs procédures judiciaires sont intentées contre les journalistes de l'émission afin, entre autres, de les empêcher d'exposer publiquement certaines parties de leur enquête ou pour les punir de nuire à la réputation d'autrui[3]. Ainsi, par exemple, à la suite de la diffusion de l'émission Enquête du , l'homme d'affaire Tony Accurso poursuit pour diffamation la Société Radio-Canada et Alain Gravel le . Il réclame un total de 2 500 000 dollars canadiens pour atteinte à sa réputation et pour le non-respect de sa vie privée[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Radio-Canada.ca, « Des dépenses excessives », Société Radio-Canada, (consulté le 25 octobre 2009)
  2. Denis Lessard, « La FTQ-Construction sous enquête », La Presse, (consulté le 25 octobre 2009)
  3. Alain Gravel, « Enquête sur la construction: rigueur ou sensationnalisme? », (consulté le 24 janvier 2010)
  4. Louis Demers, « Tony Accurso poursuit Radio-Canada et Alain Gravel en diffamation », sur http://www.droit-inc.com, (consulté le 24 janvier 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]