Lâcher prise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lâcher prise

Genre sitcom
Création Isabelle Langlois
Production Encore Télévision
Acteurs principaux Sophie Cadieux
Sylvie Léonard
Simon Lacroix
Éric Paulhus
Antoine Archambault
Jean-Moïse Martin
Christine Beaulieu
Gildor Roy
Marcel Sabourin
Suzanne Champagne
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Chaîne d'origine ICI Radio-Canada Télé
Nb. de saisons 4
Nb. d'épisodes 39
Durée 22 minutes
Diff. originale – en production
Site web http://ici.radio-canada.ca/tele/lacher-prise/

Lâcher prise est une série télévisée de comédie dramatique québécoise créée par Isabelle Langlois et diffusée depuis le sur ICI Radio-Canada Télé[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Valérie Danault est une jeune mère professionnelle au calendrier bien rempli et nouvellement divorcée. Un jour, un léger contretemps cause un retard dans son emploi du temps et les incidents s'enchaînent, ce qui lui fait manquer un rendez-vous professionnel important. Valérie perd son emploi à la suite d'une dispute avec son patron. Elle est alors victime d'un épuisement professionnel et décide de faire le grand ménage dans sa vie.

Cette émission est la première au Québec à aborder l'homoparentalité avec trois parents[2].

Distribution[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Scénariste : Isabelle Langlois
  • Réalisateurs : Stéphane Lapointe (saison 1) et Sébastien Gagné (saisons 2, 3 et 4)
  • Société de production : Encore Télévision

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (2017)[modifier | modifier le code]

Elle est diffusée à la télévision depuis le [3].

  1. Le Détail qui tue
  2. Dormir
  3. Déni
  4. Lust Actually
  5. Nul n'est une île
  6. Visite libre
  7. Tourner la page
  8. Harmonie du soir
  9. Avancer en arrière
  10. La Fuite en avant
  11. Changer d'air
  12. Contrôle du lâcher-prise
  13. Grand ménage

Deuxième saison (2018)[modifier | modifier le code]

Elle est diffusée à la télévision depuis le [3].

  1. Hamster
  2. Fugue
  3. Libido
  4. Secret
  5. Dialogue
  6. Confidences
  7. Défoulement
  8. Manipulation
  9. Rancunes
  10. Furie
  11. Rechute
  12. Maelström
  13. Promesse

Troisième saison (2019)[modifier | modifier le code]

Elle est diffusée à la télévision depuis le .

  1. Ça laisse une petite grafigne
  2. Au pire, j'ai servi d'accélérant
  3. C'est comme hésiter entre quatre chandails beige
  4. C'est là qu'on s'en va ?
  5. Pourrais-tu être plus vague ?
  6. À notre étage, les fenêtres ouvrent pas
  7. Carpe diem, crisse !
  8. C’est tout ?
  9. Est par là, ta vie
  10. On n'insémine pas une femme en ta…
  11. J'ai failli prendre ton pouls
  12. J'ai mis la barre haut
  13. Ma tournée d'excuses

Quatrième saison (2020)[modifier | modifier le code]

Elle est diffusée à la télévision depuis le 6 janvier 2020.

  1. C'est commencé depuis le jour où on s'est rencontrés
  2. Je mangerais le sofa !
  3. Un éléphant, ça se mange une bouchée à la fois
  4. J'aurais pu écrire une grande saga nordique
  5. Tu te magasines une soupe aux dents
  6. C'est pas moi qui a mis l'éléphant dans la pièce
  7. Embargo
  8. I Lost My Baby
  9. La paix dans le monde pis toute la patente
  10. Voyager léger
  11. Voir que j'ai fait exprès
  12. Le Point d'équilibre 1
  13. Le Point d'équilibre 2

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Lâcher prise : la nouvelle comédie dramatique d’Isabelle Langlois dès le 9 janvier sur ICI Radio-Canada Télé », sur Radio-Canada,
  2. « L’homoparentalité à trois de « Lâcher prise », sur www.fugues.com (consulté le ).
  3. a et b « Lâcher prise : Les six épisodes de la deuxième saison en primeur sur Ici TOU.TV Extra », Radio Canada,
  4. « Gémeaux : Feux et Lâcher prise sacrées », sur Le Droit, (consulté le )
  5. « Prix Gémeaux: Lâcher prise et Feux couronnées », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Prix Gémeaux: Lâcher prise et Feux couronnées », La Presse,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. « Feux et Lâcher prise se démarquent au 32e Gala des prix Gémeaux », Radio Canada (consulté le )
  8. a et b « Des Gémeaux qui décapent », Le Devoir,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]