Belle-Baie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Belle-Baie

Titre original Belle-Baie
Genre Feuilleton dramatique
Création Renée Blanchar
Acteurs principaux Pascale Bussières
Jean-François Pichette
Christian Essiambre
Viviane Audet
Maude Guérin
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Chaîne d'origine Radio-Canada
Nb. de saisons 4
Nb. d'épisodes 44
Durée 33 × 23 minutes
11 × 45 minutes
Diff. originale
Site web http://www.radio-canada.ca/emissions/belle_baie/

Belle-Baie est un téléroman canadien produit sous une collaboration Acadie-Québec en 33 épisodes de 23 minutes et 11 épisodes de 45 minutes, d'après une idée originale de Renée Blanchar, produite par Phare-Est et par Cirrus Communications et diffusée entre le et le à la Télévision de Radio-Canada.

Cette série est inédite dans les autres pays francophones.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (2008)[modifier | modifier le code]

  1. Bouleversements à Belle-Baie
  2. À la recherche de...
  3. Au nom du père
  4. Quand le ciel tombe sur la tête
  5. Ondes de choc
  6. Envoyons de l’avant
  7. Le cœur a ses raisons…
  8. Une question de choix
  9. In memoriam
  10. L’enfance, c’est tout
  11. On récolte ce que l’on a semé

Deuxième saison (2009)[modifier | modifier le code]

Le tournage de la deuxième saison eut lieu à Caraquet pendant 40 jours puis à Montréal pendant deux jours, durant l'été 2008. Les épisodes ont été diffusés au printemps 2009 à la Télévision de Radio-Canada[1].

  1. Le pouvoir d'agir
  2. Exercer son droit
  3. Trouver sa place
  4. Du sable dans l'engrenage !
  5. La vie, si fragile
  6. Cartes sur table
  7. Moments de vérité
  8. Seuls, ensemble
  9. Le souvenir nécessaire
  10. Osez ! Aimez ! Vivez !
  11. L'essentiel

Troisième saison (2010)[modifier | modifier le code]

  1. Encore debout !
  2. Chacun son chemin
  3. Simulacres
  4. Filiations
  5. Coup de massure !
  6. La vie intérieure
  7. Grands maux, grands moyens !
  8. L’étoffe des héros
  9. Mourir pour vivre
  10. Ce qui ne tue pas rend plus fort
  11. Belle-Baie pour toujours

Quatrième saison (2012)[modifier | modifier le code]

La quatrième saison devait originellement être diffusée au printemps 2011 mais a été reportée[2] et est diffusée dans un format d'une heure du [3] au .

  1. Faire face
  2. Agir
  3. La peur
  4. Vingt ans
  5. La vie continue
  6. Confessions
  7. Le retour
  8. Mi casa es tu casa
  9. Mensonges et vérités
  10. Ressac
  11. Vive l'amour!

Belle-Baie, un feuilleton basé sur la réalité[modifier | modifier le code]

Bien que fictive en entier, la télésérie Belle-Baie se base sur des faits réels qui touchent les habitants de la côte acadienne du Nouveau-Brunswick, notamment la côte nord ainsi que sur la côte sud de la Gaspésie.

Ressemblance avec le cas de Bennett Environnemental[modifier | modifier le code]

La télésérie Belle-Baie a été écrit en se basant sur le mouvement d'opposition contre l'implantation d'un incinérateur à déchets toxiques à Belledune, au nord du Nouveau-Brunswick (Canada). On peut remarquer une ressemblance entre les noms des deux compagnies, soit Bennett dans la réalité et Sphère-Nette dans le téléroman.

De plus, l'adhésion de la baie de Belle-Baie au club des plus belles baies du monde rappelle celle de la Baie des Chaleurs dont justement Belledune fait face. D'ailleurs, les groupes opposants à l'implantation de Bennett ont utilisé, tout comme Margot Paulin et les opposants à Belle-Baie, cet argument pour défendre leur position.

Belle-Baie[modifier | modifier le code]

La maison des jeunes de Belle-Baie, en réalité à Caraquet.

Bien que cette localité soit fictive, elle doit ses caractéristiques à plusieurs milieux côtiers de la province du Nouveau-Brunswick. Tout d'abord, elle doit son nom à Belledune, où les auteurs ont remplacé le suffixe -dune par le mot -Baie.

Pour ce qui est de la localisation de Belle-Baie dans le téléroman, cette ville serait située, selon la carte du premier épisode et d'après les patronymes, aux environs de Caraquet. D'ailleurs, les scènes ont été tournées dans la région de Caraquet, mais surtout dans la région de Bouctouche, notamment en ce qui a trait au centre-ville et au cimetière de Belle-Baie. La Gully et le port de mer ont été filmés à Caraquet.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Martin Roy, « Belle-Baie 2: Coupez! », dans L'Acadie Nouvelle, 21 juillet 2008 [lire en ligne (page consultée le 11 octobre 2008)]
  2. Belle-Baie reportée d’un an, Le Soleil
  3. Une nouvelle saison de Belle-Baie riche sur le plan humain

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]