Tyler, The Creator

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tyler, The creator)
Aller à : navigation, rechercher
Tyler, The Creator
Description de cette image, également commentée ci-après

Tyler, The Creator en 2012.

Informations générales
Surnom

Wolf Haley , Tyler Haley , DJ Stank Daddy[1] Tron Cat,Sam,Ace,ACE CREATOR,Tyler creator,ThurnisHaley

Wolf,Feliciathegoat,MrTTC,DRTC
Nom de naissance Tyler Okonma
Naissance (25 ans)
Los Angeles, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, producteur, compositeur, acteur[2],[3], graphiste, réalisateur designer
Genre musical Hip-hop, jazz rap, hip-hop alternatif, hip-hop psychédélique, hip-hop underground, horrorcore
Années actives Depuis 2007
Labels Odd Future Records, Sony, RED Distribution (actuels), XL (ancien)
Influences Pharrell Williams, Scott Mons, Eminem[4], Roy Ayers, Stevie Wonder, MF DOOM

Tyler, The Creator, de son vrai nom Tyler Okonma, né le à Los Angeles, en Californie, est un rappeur, producteur de musique, acteur, designer, graphiste, réalisateur et Scénariste , américain,Principal rimeur du collectif et leader du collectif de hip-hop alternatif Odd Future, il est aussi membre du groupe EarlWolf avec son confrère Earl Sweatshirt, Tyler produit ses propres albums solo, le premier étant Bastard, publié sur Internet en 2009. Il suit d'un deuxième album, [Goblin (album), publié le , et d'un troisième, Wolf publié le tous les deux au label XL. Son quatrième album Cherry Bomb est publié le 13 avril 2015. Il produit également Earl Sweatshirt et Domo Genesis. En avril 2011, il signe une joint venture avec RED Distribution et Sony Music Entertainment[5].

Le rappeur n'a pas l'air d'apprécier le chanteur Bruno Mars, dans un de ses titres, il prétend vouloir « poignarder celui-ci en plein œsophage. » Durant sa coopération du titre Martians vs. Goblins avec le rappeur The Game, il insulte de nombreuses stars comme Chris Brown, Rihanna, Johnny Depp, et Bruno Mars.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Tyler Okonma est né à Los Angeles, Californie, d'un père nigérian et d'une mère afro-américaine de descendance canadienne[6],[7],[8]. Dans ses chansons, il révèle ne jamais avoir connu son père[9], et avoir passé sa jeunesse dans les quartiers de Ladera Heights et Hawthorne au sud-ouest du Comté de Los Angeles[2],[10]. À l'âge de 7 ans, Tyler prenait les pochettes des albums et créait des jaquettes pour ses propres albums imaginaire dont une liste des titres avec des temps de chanson avant même de faire de la musique[11],[12]. À 14 ans, Okonma apprend de lui-même à jouer du piano[13]. À ses 12 ans, il fréquente dans une douzaine d'écoles différentes à travers Los Angeles et Sacramento[14].

Plutôt ouvert musicalement, y compris au rock et au jazz, Tyler est un grand fan de Eminem, Pharrell Williams (N.E.R.D et Neptunes[3]) qu’il considère comme son père spirituel. Tyler est obsédé par le père qu’il n’a pas eu et s’en ouvre dans de nombreuses rimes, dont les chansons autobiographiques Bastard et Answer (il prend plaisir a l'attaquer dans ses chansons).

Bastard et Goblin (2009–2011)[modifier | modifier le code]

Tyler en avril 2011.

Le 25 décembre 2009, Tyler publie sa première mixtape, Bastard. La mixtape sera classée 32e dans le top des albums de 2010 par Pitchfork. Le 11 février 2011, Tyler publie le clip vidéo de la chanson Yonkers, le premier single de son deuxième album, Goblin publié le [15]. La vidéo attire l'intérêt de la presse et du public[16],[17],[18],[19]. Une version longue accompagnée d'un troisième verset est mise en ligne sur iTunes[20].

Après la publication de Yonkers, Tyler annonce sa signature pour un album au label XL Recordings[21]. Tyler et son collègue Hodgy Beats d'OF passe pour la première fois à la télévision le 11 février 2011 en jouant Sandwitches à l'émission Late Night with Jimmy Fallon[22]. Le 16 mars, Tyler et Hodgy jouent Yonkers et Sandwitches aux mtvU Woodie Awards de 2011. Goblin est publié le .

Lors d'un entretien avec Tyler pour le magazine Interview, Waka Flocka Flame exprime son intérêt de collaborer avec le chanteur d'Odd Future sur un clip vidéo[23].

Wolf et Loiter Squad (2012–2014)[modifier | modifier le code]

Tyler The Creator et Earl Sweatshirt au Pomona Fox Theater, en 2013.

Tyler prévoit initialement l'album en début 2010 sous le titre Wolf. En début 2011, il annonce à ses fans sur Formspring que son troisième album sera intitulé Wolf et sera publié en mai 2012. L'album continue avec les sessions de Tyler avec son psychiatre, Dr. TC, comme évoqué dans son premier album, Bastard. Wolf est publié le , contient les instrumentaux que Tyler a produit à 15 ans[24]. À l'attente de la publication de Wolf, Tyler participe à des chansons de plusieurs autres artistes comme Trouble on My Mind de Pusha T, Martians vs. Goblins de Game (avec Lil Wayne), I'ma Hata de DJ Drama (avec Waka Flocka Flame et D-Bo), No Idols avec The Alchemist, et Blossom and Burn du groupe Trash Talk (avec Hodgy Beats). Tyler coproduit également la chanson 666 du troisième album de MellowHype, Numbers, avec Mike G. Tyler recomporte un prix dans la catégorie de « nouvel artiste » pour Yonkers aux MTV Video Music Awards en 2011[25].

Le 14 février 2013, OFWGKTA publient une vidéo sur YouTube, qui montre L-Boy et qui annonce la publication Wolf pour le 2avril 2013. Le même jour, Tyler révèle trois couvertures sur Instagram[26]. Entre mars et avril, Tyler se lance den tournée en Amérique du Nord et en Europe[26]. Le premier single de l'album est publié le 14 février 2013, et s'intitule Domo2, accompagné du clip qui fait participer Domo Genesis, Earl Sweatshirt, Jasper Dolphin et Taco Bennett[27]. Le 26 février 2013, Tyler joue les chansons Domo23 et Treehome95 au Late Night with Jimmy Fallon[28].

Wolf est publié le par Odd Future Records et RED Distribution sous Sony Music Entertainment. Il fait participer Frank Ocean, Mike G, Domo Genesis, Earl Sweatshirt, Left Brain, Hodgy Beats, Pharrell, Casey Veggies et Erykah Badu. L'album est produit par Tyler, The Creator, à l'exception de la chanson Lone. le 31 janvier 2014, Tyler annonce s'associer avec Mac DeMarco[29].

Cherry Bomb (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

Le 9 avril 2015, Tyler publie une nouvelle chanson intitulée Fucking Young sur la page officielle d'OFWGKTA sur YouTube[30]. Tyler annonce le même jour que les chansons sera incluses dans son nouvel album Cherry Bomb prévu pour le 13 avril 2015[31]. Deux jours plus tard, Tyler joue les chansons Fucking Young et Deathcamp au Coachella. Duriant le set, Tyler vise les membres VIP du public, et se moque de Kendall Jenner, en lui disant fuck you (« va te faire mettre »), auquel Jenner répond avec un doigt d'honneur[32],[33].

Le quatrième album de Tyler, Cherry Bomb est publié sur Internet le par son label Odd Future Records[34], accompagné d'exemplaires physiques de l'album[35] prévus le 28 avril 2015. L'album fait participer des artistes notables comme Kanye West, Lil Wayne et Schoolboy Q[36],[37]. L'album sera le sujet d'une tournée mondiale en passant par l'Amérique du Nord, l'Europe et l'Asie, à commencer par le festival Coachella le 11 avril 2015, et en finissant à Tokyo, au Japon en septembre 2015[38]. Tyler annule sa tournée en Australie à cause d'une campagne de l'organisation Collective Shout contre la misogynie[39].

Critiques[modifier | modifier le code]

Tyler est souvent critiqué pour son attitude homophobe, en particulier, par l'usage fréquent du mot faggot (« PD ») dans ses paroles et sur Twitter[40],[41]. Il dément toute accusation d'homophobie, expliquant : « Je ne suis pas homophobe. Je dis juste PD et utilise gay comme adjectif pour décrire de la merde[42],[43] », et « Je suis pas homophobe. Je pense simplement que PD frappe mieux les gens[44]. » Cependant, il explique par la suite lors d'un entretien avec MTV News : « J'ai des fans gays et ils ne le prennent pourtant pas mal, alors j'en sais rien. Si on le prend mal, alors c'est comme ça. Si on m'insulte de négro, je m'en fous pas mal, c'est que des mots. Il y a des gens qui peuvent le prendre autrement ; perso, j'en ai rien à foutre[45],[46]. »

Tyler est également décrié pour ses paroles explicites sexistes et misogynes[47],[48]. Brent DiCrescenzo de Time Out Chicago explique que le viol est un « thème qui revient beaucoup » dans l'album Goblin de Tyler[49]. The Fader compte 68 utilisation du terme bitch (« salope ») en 73 minutes dans Goblin[50].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Eargasm (sous Ace Creator)
  • 2008 : I Smell Panties ft Jasper Dolphin

Albums collaboratifs[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Année Organisation Catégorie Résultat
2011 O Music Awards Most Outrageous Tweet Nomination
MTV Video Music Awards[51] Meilleur nouveau artiste Lauréat
Vidéo de l'année (pour la chanson Yonkers) Nomination
MTV2 Sucker Free Awards[52] Rookie de l'année Lauréat
Must Follow Artist Lauréat

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Petar Kujundzic, « Tyler, the Creator – Summer Camp Mix », hypetrak.com (consulté le 24 avril 2015).
  2. a et b (en) Caramanica, Jon (4 mai 2011). "Tyler, the Creator, of Odd Future and 'Goblin'", The New York Times.
  3. a et b (en) « Lunch With Tyler On Vimeo », Vimeo,‎ (consulté le 24 avril 2015)
  4. (en) « DID ICP INFLUENCE EMINEM INFLUENCE TYLER, THE CREATOR? », sur rapmetrics.wordpress.com (consulté le 10 mai 2013).
  5. (en) Rob Markman, « Odd Future Record Deal Is Complete, Manager Confirms », MTV News, Viacom International Inc.,‎ (consulté le 8 août 2013).
  6. (en) Nardwuar, « Nardwuar vs. Odd Future : Nardwuar.com: Nardwuar's Video Vault! », Nardwuar.com,‎ (consulté le 21 septembre 2012).
  7. (en) « Tyler the Creator is Half Nigerian? 3 More Things to Know About Him », Afripopmag,‎ (consulté le 19 avril 2012).
  8. (en) « my moms mom is black, and her dad is white », Formspring (consulté le 19 avril 2012).
  9. (en) « TYLER THE CREATOR : Bastard Lyrics », sweetslyrics.com (consulté le 24 avril 2015).
  10. (en) « Tyler the Creator Injury - Sandwitches (Live) Breaks Foot / Loiter Squad @ House of Blues 6/18/11 », YouTube (consulté le 19 avril 2012).
  11. (en) « I read this really cute thing about you on Wikipedia, saying when you were 7 you'd take out album covers and make your own imaginary albums. Is that true? That's amazing, you have such a passion and always have | Formspring », formspring.me (consulté le 9 avril 2012).
  12. (en) Haley Longman, « 10 Things to Know About VMA Winner Tyler, The Creator », Teen,‎ (consulté le 30 août 2011).
  13. (se) (en) « Odd Future är tidningen som aldrig gavs ut (Tyler, The Creator-intervjun del 3) », SVT – PSL,‎ (consulté le 12 août 2011).
  14. (en) Weiss, Jeff, « Howling Wolves », Los Angeles Times,‎ nil (consulté le 19 février 2012).
  15. (en) « Consultation: A Review of Tyler, The Creator’s GOBLIN », frontpsych.com (consulté le 13 mai 2011).
  16. (en) « Tyler, The Creator Gets Odd In ‘Yonkers’ », Rapfix.mtv.com,‎ (consulté le 19 février 2011).
  17. (en) « Video: Tyler, The Creator Yonkers », Complex,‎ (consulté le 19 février 2011).
  18. (en) « Tyler, The Creator – "Yonkers" Video », Stereogum,‎ (consulté le 19 février 2011).
  19. (en) « WATCH: Shocking Clip From Odd Future Frontman », SPIN.com,‎ (consulté le 19 février 2011).
  20. (en) « Yonkers – Single by Tyler, The Creator – Download Yonkers – Single on iTunes », Itunes.apple.com,‎ (consulté le 2 mars 2011).
  21. (en) Michael Cragg, « New music: Tyler, the Creator – Yonkers | Music | guardian.co.uk », The Guardian, Londres,‎ (lire en ligne).
  22. (en) « Odd Future: 'Sandwitches' - Video - NBC.com », Late Night with Jimmy Fallon (consulté le 19 février 2011)
  23. (en) « Waka Flocka Flame Wants Tyler, the Creator To Direct His Video », Los Angeles Times,‎ (consulté le 30 juillet 2011).
  24. (se) « Tyler, The Creator - Om Odd Future Wolf Gang Kill Them All (Del 6) », svtplay.se (consulté le 9 septembre 2011).
  25. (en) Amy Wilkinson, « Tyler, The Creator Nabs Best New Artist VMA », MTV News,‎ (consulté le 29 août 2011)
  26. a et b (en) Steven J. Horowitz, « Tyler, The Creator Expands "Wolf" Tour, Adds Dates With Earl Sweatshirt | Get The Latest Hip Hop News, Rap News & Hip Hop Album Sales », HipHopDX,‎ (consulté le 5 avril 2013).
  27. (en) « Watch the Video for Tyler, the Creator's New Single Domo 23 - XXL », XXL,‎ (consulté le 5 avril 2013).
  28. (en) « Tyler, the Creator Debuts New Music on 'Fallon' »,‎ (consulté le 27 février 2013).
  29. (en) Lindsay Zoladz, « Mac DeMarco and Tyler, the Creator Are Working Together », Pitchfork Media,‎ (consulté le 1er février 2014).
  30. (en) « Tyler, the Creator releases new song Fucking Young », OFWGKTA,‎ (consulté le 11 avril 2015).
  31. (en) « Article on new album "Cherry Bomb" and newly released songs », Music Times,‎ (consulté le 11 avril 2015).
  32. (en) « Tyler the Creator announces Cherry Bomb collaborators via Twitter », Consequence of Sound,‎ (consulté le 14 avril 2015).
  33. (en) « Kendall Jenner flips the bird at Tyler... », Daily Mail,‎ (consulté le 14 avril 2015).
  34. (en) « iTunes - Music - Cherry Bomb by Tyler, The Creator », itunes.apple.com,‎ (consulté le 14 avril 2015).
  35. (en) « Tyler, the Creator's Cherry Bomb Gets Five Album Covers, Physical Release Date », Pitchfork,‎ (consulté le 14 avril 2015).
  36. (en) « Tyler, the Creator releases new song "Fucking Young" », complex,‎ (consulté le 14 avril 2015).
  37. (en) « Stream Tyler, the Creator's New Album 'Cherry Bomb' », Rolling Stone,‎ (consulté le 14 avril 2015).
  38. (en) « Tyler, the Creator announces new album "Cherry Bomb" », Rap-Up,‎ (consulté le 14 avril 2015).
  39. (en) Jenna Clarke, « Tyler the Creator cancels Australian tour », The Age,‎ (lire en ligne).
  40. (en) Alex MacPherson, « Is hip-hop homophobia at a tipping point? », Londres, Guardian,‎ (consulté le 10 mai 2011).
  41. (en) Todd Gilchrist, « Odd Future Plays Secret L.A. Show », Wall Street Journal,‎ (consulté le 13 mai 2011).
  42. (en) Pattison, Louis (2011), Tyler, The Creator, Goblin, New Musical Express, 14 mai 2011, p. 12
  43. (en) Lester, Paul (2011) "Tyler the Creator in the UK: forget hip-hop, we're the new Sex Pistols!", The Guardian, 7 mai 2011, (consulté le 14 mai 2011).
  44. (en) Alex MacPherson, « Is hip-hop homophobia at a tipping point? », Londres, Guardian,‎ (consulté le 18 mai 2011).
  45. (en) « Tyler, The Creator Defends His Use Of The Other F-Word », MTV (consulté le 15 juin 2011).
  46. (en) « GLAAD calls VMA winner Tyler, The Creator ‘violently anti-gay’ », Pink News,‎ (consulté le 31 août 2011).
  47. (en) Wlfson, Sam (20 mai 2011). "Pop Music is Full of Abuse and Misogyny Already. Tyler, the Creator's Simply on Trend", The Daily Telegraph, (consulté le 27 septembre 2011).
  48. (en) Grossmann-Heinze, Dahlia (12 septembre 2011)."Tyler, the Creator Reignites Debate About Misogyny in Music". Campus Progress, (consulté le 27 septembre 2011).
  49. (en) DiCrescenzo, Brent (29 juin 2011). "The Case against Odd Future". Time Out Chicago, (consulté le 27 septembre 2011).
  50. (en) Fader Magazine. "By The Numbers: Tyler, The Creator’s Goblin", (consulté le 27 septembre 2011).
  51. « MTV Video Music Awards | 2011 | Highlights, Winners, Performers and Photos from the 2011 MTV Video Music Awards », MTV.com,‎ (consulté le 21 septembre 2012)
  52. « Sucker Free | Vote », MTV (consulté le 21 septembre 2012).

Liens externes[modifier | modifier le code]