Odd Future

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Odd Future
Description de cette image, également commentée ci-après

Odd Future en concert à Toronto, au Canada, en 2011.

Informations générales
Surnom Odd Future Wolf Gang Kill Them All[1], Golf Wang, Flog Gnaw, OFWGKTA, OF
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Hip-hop alternatif[1], rap hardcore[1], hip-hop underground[1]
Années actives 20072015
Labels Odd Future Records
Site officiel oddfuture.com
Composition du groupe
Anciens membres Tyler, The Creator, Hodgy Beats, Left Brain, Earl Sweatshirt, Domo Genesis, Mike G, Frank Ocean, Syd tha Kyd, Matt Martians, Jasper Dolphin, Taco, L-Boy, Brandun DeShay, Casey Veggies

Odd Future, diminutif de Odd Future Wolf Gang Kill Them All, est un collectif de hip-hop américain originaire de Los Angeles, en Californie. Le groupe est fondé et mené par Tyler, The Creator, et comprend les rappeurs Hodgy Beats, Earl Sweatshirt, Domo Genesis et Mike G, le chanteur Frank Ocean, les producteurs Left Brain, Syd tha Kyd et Matt Martians, des membres non musiciens comme Jasper Dolphin, Taco et L-Boy. Plusieurs groupes sont également associés au collectif comme EarlWolf, MellowHype, The Jet Age of Tomorrow, The Internet et MellowHigh.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et succès (2007–2010)[modifier | modifier le code]

Entre 2007, date de formation du collectif à Los Angeles[1], et 2009, la plupart des titres d'Odd Future est enregistrée dans une pièce de la maison de Syd tha Kyd et de Taco, appelée The Trap[2]. Ils produisent de nombreux enregistrements dont le premier est disponible gratuitement sur leur site web.

Après la sortie de la première mixtape d'Odd Future, The Odd Future Tape, en 2008, Earl Sweatshirt s'absente souvent du groupe, faisant une brève apparition avant son dix-huitième anniversaire. Des rumeurs laissent entendre que sa mère l'aurait envoyé dans une école spécialisée pour adolescents souffrant de toxicomanie aux Samoa[3],[4],[5].

En 2010, le groupe donne deux concerts en dehors de Los Angeles, un à Londres le , et un autre à New York le . Les places du concert londonien se sont vendues en moins de 48 heures. À New York, les 300 places du Wester Hall où s'est déroulé le concert ont été prises d'assaut. Les concerts d'Odd Future sont souvent comparés à des spectacles punk rock lors desquels la pratique du stage diving, du mosh et les provocations du public sont fréquentes[6].

Un véritable culte se développe autour d'Odd Future, aussi bien au travers de blogs que dans la presse[7]. Bien que leur musique soit souvent qualifiée d'horrorcore, le groupe a unanimement condamné cette classification par le biais de Twitter[8], mais aussi lors d'interviews[9] ou encore dans certains de leurs titres comme Sandwitches. Pitchfork Media classe le groupe dans le indie rap (rap expérimental)[10].

Diverses apparitions et séparation (2011–2015)[modifier | modifier le code]

En , le groupe signe un contrat avec RED Distribution pour créer leur propre label, Odd Future Records[11]. En octobre 2011, Tyler, The Creator envoie sur Twitter, un lien vers iTunes proposant un album de douze anciens titres d'Odd Future. Les groupes The Jet Age of Tomorrow, MellowHype et The Internet sont également présents sur l'album. L'opus s'intitule 12 Odd Future Songs en dépit du fait qu'il comporte treize titres dont une nouvelle chanson du groupe The Internet.

Le , les membres sont les personnages d'une série télévisée à sketches intitulée Loiter Squad et diffusée sur la chaîne Adult Swim[12]. Le , le collectif publie son premier album studio intitulé The OF Tape Vol. 2[13], une suite de la mixtape originale, The Odd Future Tape. L'album atteint la 5e place du Billboard 200 et la 13e place des classements canadiens[14].

Le , Tyler, The Creator annonce sur Twitter, la fin d'Odd Future[15].

Membres[modifier | modifier le code]

Tyler, The Creator, meneur de facto d'Odd Future.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Odd Future Biography », sur AllMusic (consulté le 19 août 2015).
  2. (en) « Howling Wolves », Los Angeles Times,‎ (consulté le 26 avril 2012).
  3. (en) « Complex Exclusive: We Found Earl Sweatshirt », Complex Music,‎ (consulté le 26 avril 2012).
  4. (en) « Mystery solved: Earl Sweatshirt, his mother and his poet-father communicate with the New Yorker », Los Angeles Times,‎ (consulté le 26 avril 2012).
  5. (en) « Where’s Earl? », The New Yorker,‎ (consulté le 26 avril 2012).
  6. (en) « The Live Insanity that Is Odd Future Wolf Gang... », Spin (consulté le 26 avril 2012).
  7. (en) « The Future Is Odd », LA Weekly (consulté le 26 avril 2012)
  8. (en) « OFWGTA Twitter », Twitter (consulté le 26 avril 2012)
  9. (en) « Odd Future Wolf Gang Kill Them All People want to put us in a box, but every horror-core rap group I’ve looked up sucks », Thrasher Skateboard Magazine (consulté le 26 avril 2012)
  10. (en) « Tyler, The Creator Goblin », Pitchfork Media (consulté le 26 avril 2012).
  11. (en) « Odd Future To Ink Deal With Sony's RED Distribution », sur MTV (consulté le 26 avril 2012).
  12. (en) « Odd Future's OF Tape Vol. 2 due March 20, with tour, pop-up shops », sur Los Angeles Times,‎ (consulté le 26 avril 2012).
  13. (en) David Jeffries, « The OF Tape Vol. 2 Overview », sur AllMusic (consulté le 19 août 2015).
  14. (en) « The OF Tape, Vol. 2 Awards », sur AllMusic (consulté le 19 août 2015).
  15. (en) « Tyler, the Creator Implies That Odd Future Is No More », sur Pitchfork Media (consulté le 26 avril 2012)
  16. (en) Tony Markovich, « Jasper Dolphin From Odd Future's 25 Best Rides Photos on Instagram », Complex,‎ .
  17. (en) « Hopelessly devoted! Tallulah Willis showers her boyfriend Lucas Vercetti with kisses and cuddles over breakfast », Daily Mail, Londres.
  18. (en) « Earl Sweatshirt Slacks Off in Whoa », Rolling Stone.
  19. (en) « Thoughts From A Random Black Guy: Odd Future's Upcoming Show Loiter Squad », LA Weekly,‎ .
  20. (en) « L-Boy of Odd Future Punches In For LA Weekly », RESPECT..

Lien externe[modifier | modifier le code]