Bastard (album de Tyler, The Creator)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bastard

Album de Tyler, The Creator
Sortie Drapeau : États-Unis
Enregistré 2008-2009
Durée 55:50
Genre Rap underground
Producteur Tyler, The Creator
Label Album auto-produit (édition originale)
Odd Future Records (réédition)

Albums de Tyler, The Creator

Singles

  1. Bastard
    Sortie :
  2. French!
    Sortie :
  3. VCR/Wheels
    Sortie :

Bastard

Compilation des critiques
Périodique Note
Sputnikmusic 4.5 étoiles sur 5[1]

Bastard est le premier album studio de Tyler, The Creator, sorti le .

C'est l'album le plus sombre, après Goblin sorti par la suite, dans lequel Tyler a puisé son inspiration dans des biographies de tueurs en série.

Les titres Odd Toddlers et Slow It Down ont également été publiés sur l'album The Odd Future Tape.

Contenu[modifier | modifier le code]

Tout au long de l'album, Tyler, The Creator s'adresse à un certain Dr. TC, thérapeute et conseiller d'orientation de l'artiste. Dans la chanson titre, Bastard, le Dr. TC fait allusion aux deuxième (Goblin) album de Tyler pour des séances supplémentaires avec lui. L'album est la première de ces sessions psychanalytiques. Tyler commence à déverser sa bile envers son père absent, ses pensées noires (suicide, drogues, meurtres,viols,kidnapping,...), sa vie, son inadéquation avec les autres, mais aussi ses rapports avec les femmes dont une certaine Sarah, le tout ponctué d'un langage fleuri. L’album finit sur l’excellent Inglorious, lors duquel le Dr. TC met fin à la session en laissant Tyler conclure que, malgré l’absence de son père, il ne s'en est pas si mal sorti, et faire part de son désir de s'affranchir de son coté « bâtard ». L’album finit toutefois sur un « bang » laissant supposer qu’il ne s’est pas pour autant affranchi de ses pulsions suicidaires… Étrangement, avant la fin de cette première session, il mentionne une femme dans la pièce ne faisant pas attention à lui[2]

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Contient un (des) sample(s) de[3] Durée
1. Bastard 6:09
2. Seven The Sweetest Pain de Dexter Wansel 3:29
3. Odd Toddlers (featuring Casey Veggies) Huit Octobre 1971 de Cortex 3:36
4. French! (featuring Hodgy Beats) 4:03
5. Blow 2:55
6. Pigs Fly (featuring Domo Genesis) 3:35
7. Parade 2:23
8. Slow It Down (featuring Hodgy Beats) 3:08
9. AssMilk (featuring Earl Sweatshirt) 3:40
10. VCR/Wheels 3:28
11. Session (featuring Hodgy Beats & Brandun DeShay) 3:35
12. Sarah 4:47
13. Jack and the Beanstalk What More Can I Say de Jay-Z featuring Vincent « Hum V » Bostic 3:51
14. Tina (featuring Jasper Dolphin & Taco) 3:07
15. Inglorious 4:05

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Tyler, The Creator Bastard Review », Sputnikmusic (consulté le 18 février 2014)
  2. « Tyler, The Creator, la première impression n'est pas toujours la bonne... », Sound Cultur’ALL (consulté le 18 février 2014)
  3. (en) « Tracks sampled by Tyler, The Creator », Who Sampled (consulté le 18 février 2014)